dimanche 26 juillet 2015

L'avis de Julie [1] Max, Sarah Cohen-Scali


Titre : Max
Auteure : Sarah Cohen-Scali
Édition : Gallimard, collection Scripto
Nombre de pages : 475
Résumé : "19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Fürher. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l'enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d'autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d'aimer. Heil Hitler!"

    Max est le prototype parfait du programme "Lebensborn" initié par Himmler. Des femmes sélectionnées par les nazis mettent au monde de purs représentants de la race aryenne, jeunesse idéale destinée à régénérer l'Allemagne puis l'Europe occupée par le Reich.
    Une fable historique fascinante et dérangeante qu'on ne peut pas lâcher. Une lecture choc, remarquablement documentée, dont on ne sort pas indemne.


    Que dire, que dire ?
    Ce livre est absolument parfait, même si ce n'est pas un coup de cœur pour moi. On suit Konrad/Max, un jeune nazi pur et dur évoluer dans sa vie (ou plutôt son enfance)... C'est un roman très dur, qui ne cache pas la vérité, et c'est peut-être pour cela qu'il suscite autant d'engouement de la part du lecture : personnellement, je l'ai dévoré, même si j'ai détesté le personnage principal jusqu'aux 3/4 du livre, ce qui est tout à fait normal étant donné sa façon de penser relevant du nazisme. J'ai adoré Lukas, tout simplement : c'est un personnage très mystérieux, bien approfondi et aussi très émouvant à qui on s'attache - pour ma part, en tout cas - beaucoup plus facilement qu'à Konrad/Max.
    Je trouve que ce livre est très instructif et nous fait passer par toute une palette d'émotions, qui va du dégoût à l'attendrissement quant à la relation si fraternelle des deux garçons. Cependant, je conseille de ne pas lire "Max" avant 15 ans, ou au moins d'avoir étudié la Seconde Guerre Mondiale... De même, quelques bases en allemand ne font pas de mal : ça rajoute un sentiment d'horreur quand on sait la traduction de tous ces noms de code (même si elle est évidemment donnée).
    Ce livre m'a vraiment ouvert les yeux sur ce qu'était l'Allemagne durant la 2nde GM ; le style de l'auteure est très abordable et j'ai trouvé vraiment passionnant de pouvoir voir "en direct" les pensées de Konrad/Max : c'était très bien retranscrit.

    Pour conclure, Max est un roman que je recommande à tous, même s’il n’est pas à mettre dans toutes les mains. Le personnage principal est très convaincant (malheureusement), et il faut faire attention aux esprits facilement influençables. Ce livre m’a tout de même marquée par son scénario aussi réel qu’audacieux, et c’est une excellente lecture.

7 commentaires:

  1. J'ai très envie de le lire ! *o*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut absolument que tu te le procures !

      Supprimer
  2. Lu il y a un moment, et il m'a vraiment marqué. Un livre très différent de ce dont on a l'habitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai ; au début j'avais été très surprise de voir comment l'histoire était racontée.

      Supprimer
  3. Un livre que j'ai adoré et qui m'a bien marqué! La liste de Schindler est dans le même genre sauf qu'on suit un gentil même si l'auteur nous présente dix mille personnages ^^ Pour moi, ça été un gros coup de coeur! HIIIIIIII TA PREMIÈRE CHRONIQUE!! XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut vraiment que je lise "La liste de Schindler" ! Haha ! :p

      Supprimer
  4. Livre se trouvant dans ma wish list que j'aimerai bien sortir^^'

    RépondreSupprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)