mardi 18 août 2015

In our mailbox [3]



     Bonjour à tous !
    In my mailbox (transformé ici en In our mailbox, logique) est un rendez-vous bien connu, mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. On y présentera les livres achetés, empruntés ou offerts.

    Après avoir fini les 4 livres empruntés à la médiathèque la semaine dernière, nous sommes revenues aujourd’hui refaire le stock, avec 8 nouveaux romans, dont 5 policiers (et 4 de Camilla Läckberg…). Voici notre nouvelle PAL…

    Pour Emilie, que du policier, avec la suite de la série de Camilla Läckberg et un autre livre choisi grâce à son titre :






Pourquoi la mère d'Erica avait-elle conservé une médaille nazie ? Erica contacte un vieux professeur retraité à Fjällbacka pour essayer de comprendre l'histoire. Quelques jours plus tard, l'homme est assassiné. La visite d'Erica a-t-elle déclenché un processus qui gêne et qui, en tout cas, remue une vieille histoire familiale ? Patrik Hedström, en congé parental, ne va pas rester inactif.









A Fjällbacka, un homme a mystérieusement disparu. Impossible de dire s'il est mort, a été enlevé ou s'est volontairement volatilisé. Trois mois plus tard, son corps est retrouvé, figé dans la glace. La police découvre alors que l'un de ses proches, l'écrivain Christian Thydell, reçoit des lettres de menace depuis plus d'un an. Lui les néglige, mais son amie Erica, qui a accompagné ses débuts en littérature, craint un danger bien réel. Sans rien dire à Patrik, son compagnon, et bien qu'elle soit enceinte de jumeaux, elle décide de mener sa propre enquête. A la veille du lancement de La Sirène, le roman qui doit le consacrer, Christian reçoit une nouvelle missive : quelqu'un lui voue une haine implacable et semble déterminé à mettre ses menaces à exécution.





Par une nuit d’été, une femme se jette dans sa voiture. Les mains qu’elle pose sur le volant sont couvertes de sang. Avec son petit garçon sur le siège arrière, Annie s’enfuit vers le seul endroit où elle se sent en sécurité : la maison de vacances familiale, l’ancienne résidence du gardien de phare, sur l’île de Gråskär, dans l’archipel de Fjällbacka. Quelques jours plus tard, un homme est assassiné dans son appartement à Fjällbacka.
Mats Sverin venait de regagner sa ville natale, après avoir travaillé plusieurs années à Göteborg dans une association d’aide aux femmes maltraitées. Il était apprécié de tous, et pourtant, quand la police de Tanumshede commence à fouiller dans son passé, elle se heurte à un mur de secrets. Bientôt, il s’avère qu’avant de mourir Mats est allé rendre une visite nocturne à Annie, son amour de jeunesse, sur l’île de Gråskär – appelée par les gens du cru “l’île aux Esprits”, car les morts, dit-on, ne la quittent jamais et parlent aux vivants…
Erica, quant à elle, est plus que jamais sur tous les fronts. Tout en s’occupant de ses bébés jumeaux, elle enquête sur la mort de Mats, qu’elle connaissait depuis le lycée, comme Annie. Elle s’efforce aussi de soutenir sa soeur Anna, victime, à la fin de La Sirène, d’un terrible accident de voiture aux conséquences dramatiques… 

 



Pâques 1974. Sur l’île de Valö, aux abords de Fjällbacka, une famille disparaît sans laisser de traces. La table du dîner est soigneusement dressée, mais tous se sont volatilisés, à l’exception de la fillette d’un an et demi, Ebba. Sont-ils victimes d’un crime ou sont-ils tous partis de leur plein gré ? L’énigme ne sera jamais résolue. Des années plus tard, Ebba revient sur l’île et s’installe dans la maison familiale avec son mari. Les vieux secrets de la propriété ne vont pas tarder à ressurgir…




 


Samedi 15 février
Delta du Sacramento, Californie
Le corps sans vie d’une adolescente est retrouvé dans le delta du Sacramento, sur la rive du fleuve. Morte noyée ou assassinée ? Pour Abby Hooper, qui débute dans ses fonctions de chef de la police de Riverton, l’affaire se révèle très vite bien plus complexe qu’elle n’en a l’air. Car la jeune inconnue retrouvée morte était déjà décédée lorsqu’on l’a abandonnée, nue, non loin de la maison de Frank Keegan, ex-flic et détective privé à ses heures… Frank qui s’est réveillé au petit matin sans aucun souvenir de la nuit du crime, mais avec, au visage, des traces de griffes, et aucun alibi valable. Autant dire qu’il est bien placé pour savoir que tout le désigne comme suspect numéro 1. Mais pour lui, il y a pire : car il ignore lui-même s’il est ou non coupable…
Jusqu’au moment où son ancienne maîtresse, la propre mère d’Abby Hooper, vient lui avouer qu’elle était avec lui la nuit du crime, en lui faisant jurer de ne jamais avouer le secret à la police. Promesse qui va faire de lui le coupable idéal…



Quant à Julie, elle a choisi un peu de tout :




Nous sommes quelques années avant que Tris ne vienne bouleverser le système des factions. Lors de la cérémonie du Choix, un jeune Altruiste se dresse contre sa famille et choisit de quitter sa faction pour rejoindre celle des Audacieux. Il abandonne son prénom, Tobias, et devient Quatre. Une nouvelle vie s'offre à lui, faite de liberté, mais aussi de dangers. Car ce qu'il découvre chez les Audacieux est propre à mettre en péril son avenir, et celui de la ville tout entière.

Deux ans plus tard, Quatre est en charge de l'initiation des novices. La première à relever le défi, la première à se jeter dans le vide, est une jeune Altruiste ; elle se prénomme Tris et pourrait bien être celle qui va changer sa vie…







 Will Grayson habite Chicago. Ado ordinaire qui a pour principe de se fondre dans la masse, il a comme meilleur ami le tonitruant Tiny Cooper. Très costaud, à l'aise avec tout le monde, Tiny tombe amoureux d'un nouveau garçon toutes les heures. En ce moment, il veut monter sa comédie musicale, Tiny Dancer, et bien sûr, Will est entraîné dans l'aventure. Remarquez, ce dernier rencontre par la même occasion la jolie Jane.
Un deuxième Will Grayson habite aussi Chicago. Dépressif et inquiet, il vit une atroce désillusion : le charmant Isaac avec qui il conversait par Internet depuis plus d'un an n'existe pas. Heureusement, par l'intermédiaire du premier Will, il va croiser le chemin de Tiny...






Tu sais Paul, Satan était un ange... Et il le redeviendra.
Rouler, droit devant. Doubler ceux qui ont le temps. Ne pas les regarder.
Mettre la musique à fond pour ne plus entendre.
Tic tac...
Bientôt, tu seras mort.
Hier encore, François était quelqu'un. Un homme qu'on regardait avec admiration, avec envie.
Aujourd'hui, il n'est plus qu'un fugitif qui tente d'échapper à son assassin. Qui le rattrapera, où qu'il
aille. Quoi qu'il fasse.

La mort est certaine. L'issue, forcément fatale.
Ce n'est plus qu'une question de temps.
Il vient à peine de le comprendre.
Paul regarde derrière lui ; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance.
Il paye le prix de ses fautes.
Ne pas pleurer. Ne pas perdre de temps. Accélérer.
L'échéance approche.
Je vais mourir.
Dans la même voiture, sur une même route, deux
hommes que tout semble opposer et qui pourtant fuient ensemble leurs destins différents.

Rouler droit devant, admirer la mer. Faire ce qu'ils n'ont jamais fait. Vivre des choses insensées. Vivre surtout...
Car après tout, pourquoi tenter sans cesse de trouver des explications ?

6 commentaires:

  1. Will & Will me fait très envie ! Et, j'avais bien apprécié Quatre, c'est sympa de voir les choses de son point de vue. Et, bien sûr, je suis toujours autant tentée par la saga de Camilla Läckberg ^_^ De belles lectures à vous deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A moi aussi, je compte l'attaquer après avoir terminé "Divergente raconté par Quatre". J'avoue être un peu déçue par celui-ci (il me reste moins de 100 pages), je m'attendais à, je ne sais pas... mieux ? ^^'
      J'espère que tu pourras bientôt les lire !
      Merci !

      Supprimer
  2. Contente que vous ayez Will Grayson dans votre PAL ! Vous allez voir il est génial ! Je l'ai adoré *-*
    Pauline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dépassé la moitié de "Will & Will", mais j'avoue être pour l'instant assez déçue. ^^' Je n'accroche pas trop aux personnages, ni à certaines parties de l'histoire... Je verrai quand je l'aurai fini. :)

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)