mercredi 19 août 2015

L'avis d'Emilie [6] Les Vampires de Chicago, tome 10 : Une morsure ne suffit pas, Chloe Neill

Série : Les Vampires de Chicago
Titre : Une morsure ne suffit pas
Tome : 10
Auteure : Chloe Neill
Edition : Milady
Genre : Bit-Lit
Nombre de pages : 402
Résumé : Un tueur en série sème la panique à Chicago. Il laisse des souvenirs magiques sur ses victimes humaines. L’enquête de la police piétine. Le maire, dépassé, n’a plus d’autre choix que de faire appel aux vampires de la ville même si l’entente avec ces derniers est précaire. Unir leurs forces semble une bonne idée vu que le nombre de victimes augmente de jour en jour. Mais Merit, sentinelle dévouée de la maison Cadogan, parviendra-t-elle à démasquer le coupable avant de devenir elle-même la proie ?



Un énième tome qui me prouve que la série s’essouffle.

   Je fais cette chronique à la demande de Hanna. Elle sera assez courte, car si j’en dis trop je risque de spoiler toute la saga, ce qui n’est pas terrible-terrible. Mon avis sera très subjectif car je me lasse du genre en général, d’où le fait que cette lecture ne m’a pas apporté grand-chose.
    Mon avis sur les 9 premiers tomes : j’ai démarré la saga il y a 2-3 ans, quand j’étais encore fan des vampires. Malheureusement, alors qu’au début j’adorais, j’ai fini par me lasser de la saga et du genre en général, et le neuvième tome m’a donné l’impression que Les Vampires de Chicago s’essouffle peu à peu. Et mon impression s’est davantage renforcée avec ce dixième tome…

    Je n’étais déjà pas ultra motivée à lire cette suite de VDC (j’abrège, trop long de tout taper), mais je me suis dit : « Pourquoi pas, peut-être que ça s’améliore ? ». Eh bien, je ressors assez mitigée de ma lecture. En effet, nous retrouvons Ethan, Merit, la Maison Cadogan, ce n’est pas mal, mais j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Il y a une nouvelle enquête qui piétine jusqu’aux 30 dernières pages du bouquin, c’est assez lassant et démotivant. Le début m’a laissée de glace : les personnages n’ont pas trop changé, il n’y a pas vraiment de suspense, et je n’avais aucune envie de tourner les pages. Je le reprécise, mais si j’ai été si déçue, c’est notamment à cause du fait que mes goûts ont beaucoup évolué en l’espace de quelques mois, et que pour moi la période vampires est finie.
    En outre, rien n’avance entre Ethan et Merit. Leur relation est toujours la même, et j’aurais aimé un peu plus de rebondissements, parce qu’il n’y a qu’une seule grosse dispute, et elle se résout assez rapidement, ce qui ne laisse pas le temps au lecteur de trépigner.
    Les seuls trucs vraiment intéressants ont été les imbroglios avec le PG : enfin du neuf ! Nous faisons en même temps la connaissance de Nicole Heart, une femme qui a été transformée en vampire en même temps qu’Ethan. Je n’en dis pas plus pour ne pas spoiler, mais la seule chose qui m’a donné envie de savoir la suite, c’étaient les évènements qui avaient lieu au PG.

    Pour le reste, rien d’extraordinaire, malheureusement. L’enquête ne sert que d’arrière-plan et n’apporte selon moi rien à l’histoire, je me suis ennuyée… Pour moi, c’est clair : cette série s’essouffle et la suite ne me fait pas du tout envie. Si j’étais davantage fan, j’aurais adoré, mais vu que ce n’est plus le cas… Ce tome 10 est une bonne lecture mais sans plus, car on n’apprend pas grand-chose de neuf. Ça stagne entre Ethan et Merit, il n’y a pas de réel suspense ; je suis assez déçue, même si je m’y attendais. Je pense que si vous avez adoré les 9 premiers tomes, celui-ci sera à la hauteur de vos attentes, mais ce n’est pas mon cas, donc je suis très subjective. Je ne lirai la suite que si j’en ai l’occasion, car je peux aisément passer à côté, pour le moment.

Ma note : 10/20

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)