jeudi 10 septembre 2015

Divergente raconté par Quatre - Veronica Roth

Titre : Divergente raconté par Quatre
Auteure : Veronica Roth
Edition : Nathan
Nombre de pages : 259
Résumé : Nous sommes quelques années avant que Tris ne vienne bouleverser le système des factions. Lors de la cérémonie du Choix, un jeune Altruiste se dresse contre sa famille et choisit de quitter sa faction pour rejoindre celle des Audacieux. Il abandonne son prénom, Tobias, et devient Quatre. Une nouvelle vie s'offre à lui, faite de liberté, mais aussi de dangers. Car ce qu'il découvre chez les Audacieux est propre à mettre en péril son avenir, et celui de la ville tout entière.
Deux ans plus tard, Quatre est en charge de l'initiation des novices. La première à relever le défi, la première à se jeter dans le vide, est une jeune Altruiste ; elle se prénomme Tris et pourrait bien être celle qui va changer sa vie…

/!\ A ne surtout pas lire si vous n’avez pas lu la saga Divergente. /!\


A quoi devais-je m’attendre ?

    Je n’avais pas prévu de lire ce livre avant longtemps. Seulement voilà, quand j’ai vu qu’il était à la médiathèque, je l’ai emprunté, parce que j’avais adoré le tome 1 de Divergente, mais très déçue par les deux autres, surtout le 3. Qu’à cela ne tienne, cela ne m’empêche pas d’adorer Quatre, surtout que quand je pense à lui, j’ai toujours en tête l’acteur du film, Theo James, et voilà quoi. *bave*
    Bref, j’ai quand même été déçue. Les deux premières nouvelles sont vraiment bien et intéressantes, mais je me suis souvent ennuyée dans les deux autres, et au final j’ai été assez déçue…
    Dans la première nouvelle, « Le Transfert », on suit Tobias Eaton, 16 ans, la veille puis le jour de la Cérémonie du Choix. Il est en perpétuelle hésitation, avec d’un côté, obéir à son père et choisir la faction des Altruistes (le résultat de son test, mais il avait l’aide des instructions de son père), et d’un autre côté, quitter sa faction pour ne plus supporter les coups de Marcus. Je crois que cette partie est ma préférée, parce qu’on apprend vraiment à connaître Tobias et à voir une autre facette de lui. C’était vraiment intéressant et passionnant. Bref, le jour de la Cérémonie du Choix, Tobias, encore meurtri par la violence dont Marcus a fait preuve envers lui la veille au soir, décide d’obtenir sa liberté. Comment ? En choisissant la faction qui lui convenait le mieux : les Audacieux. Après la Cérémonie, il part avec eux (comme Tris), et rencontre Tori et Amar. Puis il saute du train avec les autres, passe l’épreuve du saut dans le vide avec les novices… Il rencontre également Eric, transfert des Erudits, et on ne peut s’empêcher d’avoir une sensation de déjà vu : c’est le copié-collé de Peter. J’ai trouvé que c’était un peu trop facile, un peu cliché, du genre « deux ans plus tôt, la même situation ». Cela m’a un peu gênée, mais bon. Ensuite, les novices sont confrontés au paysage des peurs, et on voit les quatre peurs de Tobias qui, ne voulant pas que son nom soit dévoilé, devient Quatre.
     Dans la seconde nouvelle, « Le novice », on retrouve Quatre avec les autres Transferts. Il se lie d’amitié avec Zeke et Shauna, deux novices Audacieux de son âge. J’ai trouvé que leur relation était bien approfondie et pas trop lourde, ce qui est un bon point positif. Pour résumer, Quatre vit à peu près les mêmes actions que Tris : il apprend à se battre, même s’il a peur de sa force, qui lui fait penser à Marcus. On voit vraiment l’influence que son père a laissé sur lui, puisqu’il se surprend à penser à lui, voire à se comparer à lui quand il voit qu’il a aimé frapper Eric (qui s’est comporté exactement comme Peter face à Tris lors de leur combat…). Il apprend aussi qu’il est Divergent et entreprend de cacher cela en se faisant encore plus discret. Jeanine est également présente, puisque Quatre la surprend à comploter avec Max, le leader des Audacieux. Je n’ai pas trop aimé cet état de fait, même si c’est logique… Cela me fait trop penser à Divergente ! On est toujours dans cette influence, et je n’ai pas apprécié. A la fin de cette nouvelle, Quatre devient un Audacieux à part entière et choisi une formation pour faire partie des leaders Audacieux…
     Je ne vais pas vous raconter la troisième et la quatrième nouvelle, parce que bon, c’est un peu long, sinon. Je vais juste essayer de résumer rapidement : dans la troisième nouvelle, « Le Fils », Quatre décide de devenir instructeur en voyant les idées perverties des Audacieux. Il est aussi assigné à la salle de contrôle, et il mène donc sa petite enquête pour voir quelles sont les intentions de Max et Jeanine. Parallèlement, il voit ses amis, Zeke et Shauna, et se fait faire le tatouage qu’il a dans le dos par Tori, en signe de rébellion, si je peux dire. Il rencontre aussi Evelyn… Cette nouvelle est celle qui m’a le plus ennuyée, je trouve. Il n’y a pas beaucoup d’actions ni trop de suspense, même si c’était sympa de voir, par exemple, Uriah et Marlene, et évidemment Quatre. N’empêche, j’étais bien contente d’avoir fini cette nouvelle pour passer à autre chose…
    Enfin, dans la quatrième nouvelle, « Le Traître ». On retrouve Tris, puisque deux ans se sont écoulés depuis la première nouvelle, et Quatre est instructeur. Je n’ai pas du tout aimé comment Quatre se comportait envers Tris, ses sentiments. Rien du tout. Ce n’est pas comme ça que je l’imaginais ! Je le préfère largement du point de vue de Tris. Et de même : je n’ai pas aimé comment Quatre voyait Tris : on dirait une gamine, une petite chose fragile à protéger ! Gniiiiiiiiii. J’ai été très frustrée et très, très déçue. Je n’ai pas du tout, mais alors du tout aimé lire cette partie, au contraire ! En plus, je me suis aussi ennuyée. Vous l’aurez compris, le point de vue de Quatre m’a déplu. (Et j’aurais bien aimé lire la scène du « vrai » baiser de Quatre et Tris sur le balcon de l’appartement de Quatre du point de vue de Quatre.)

     Pour conclure, j’ai été très déçue par ce recueil. Autant j’ai vraiment bien aimé les deux premières nouvelles, malgré leurs défauts, autant j’ai détesté les deux dernières, dans lesquelles je me suis ennuyée et le point de vue de Quatre m’a déçue. Alors je me pose cette question : « à quoi devais-je m’attendre, au final ? »… Je crois que, dans ma tête, je me disais que ça allait être comme Divergente, mais avec Quatre, avec ses actions bien décrites comme celles de Tris, et non pas bâclées comme elles l’ont été. Cela est donc une lecture moyenne, que je vous conseille seulement si vous êtes vraiment fan de la série.   

 

8 commentaires:

  1. Encore une fan de Theo James ^^ Un tome que j'avais bien aimé, pour avoir le point de vue de Quatre, même si rien n'est inédit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh oui. ^^ C'est cela qui est dommage : il n'y a rien d'inédit...

      Supprimer
  2. Déjà que je n'avais pas aimé Divergente, celui-ci ne me tente pas du tout, et ta chronique me conforte dans cette idée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que si tu n'as pas aimé Divergente, c'est carrément une perte de temps de le lire.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. J'espère que tu pourras le lire ! Et que tu ne seras pas aussi déçue que moi.

      Supprimer
  4. Je viens de le finir, et j'ai plutôt bien aimé, même s'il n'y avait rien d'exceptionnel :) J'ai trouvé que c'était une bonne lecture pour se détendre un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Perso j'ai été beaucoup plus déçue : je m'attendais à tellement mieux ! Mais je suis contente que tu aies aimé. ;)

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)