mercredi 2 septembre 2015

La face cachée de Margo - John Green [2]

Titre : La face cachée de Margo
Auteur : John Green
Edition : Gallimard
Collection : Scripto
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 386
Résumé : Mar-go-Roth-Spie-gel-man, le nom aux six syllabes qui fait fantasmer Quentin depuis toujours.
Alors forcément, quand elle s'introduit dans sa chambre, par la fenêtre ouverte, pour l'entrainer dans une expédition vengeresse, il la suit. Mais au lendemain de leur folle nuit blanche, Margo ne se présente pas au lycée, elle a disparu.
Quentin saura-t-il décrypter les indices qu'elle lui a laissés pour la retrouver ? Plus il s'en approche, plus Margo semble lui échapper...
L'avis de Julie ici.


C’est tout ?

    Je n’étais pas très motivée à lire La face cachée de Margo car j’ai déjà lu Nos étoiles contraires et Qui es-tu Alaska ? du même auteur, et j’avais été assez déçue par le style. Mais vu que Julie l’a emprunté, je me suis dit : « Pourquoi pas ? », et je me suis lancée.
    Tout d’abord, s’il y a quelque chose qui m’a désappointée, c’est le personnage principal et narrateur, Quentin. En effet, une nuit, Margo, la fille qu’il admire depuis toujours, vient à sa fenêtre pour lui demander de venir avec elle (et accessoirement, d’emprunter sa voiture), pour une petite virée de onze étapes toutes plus étranges les unes que les autres. Et là, Quentin n’oppose qu’une très mince résistance, avant de céder… Si lui-même dit qu’il aime la routine, comment peut-il décider si vite de suivre Margo ? Voilà ce que je n’aime pas avec John Green : on a très peu d’informations concernant les émotions du narrateur, et selon moi le style est trop simple. Je n’ai pas réussi à apprécier Quentin, alors que d’habitude c’est le genre de personnage qui me plaît. Je l’ai trouvé fade, vraiment pas terrible.
    L’histoire n’est pas d’une originalité folle, mais j’ai bien aimé la première partie, et aurais apprécié qu’elle soit plus longue. J’ai eu l’occasion de rigoler plusieurs fois toute seule, c’est agréable, et ça a fait remonter John Green dans mon estime. Margo est un personnage qui m’a laissée assez mitigée : je l’ai trouvée trop impertinente et égocentrique, même si mystérieuse et, pour citer le titre (quelle horreur d’ailleurs, Paper Towns est beaucoup mieux), avec des « faces cachées ».
    Cependant, la deuxième partie a tout gâché. En effet, Margo s’est enfuie, et Quentin veut à tout prix la retrouver (pourquoi ? excellente question). Avec l’aide de ses meilleurs amis, Ben et Radar, Quentin va à la pêche aux indices. J’ai beaucoup aimé Radar (je ne risque pas d’oublier les Père-Noël noirs) et Ben, et j’aurais aimé les voir davantage, et qu’ils soient plus approfondis. J’ai bien ri grâce à eux, puis ensuite à Lacey, une amie de Margo, mais, car il y a un mais, qu’est-ce que je me suis ennuyée ! L’enquête de Quentin piétine, il passe des pages et des pages sur les mêmes indices, c’est lourd et long. J’ai même failli abandonner, mais je voulais quand même savoir où était Margo, alors j’ai continué, mais cette deuxième partie est un énorme point noir dans ce livre ; elle est assez inutile à mes yeux.
    Heureusement, la troisième partie a tout remonté. Pour tout vous dire, la dernière fois que j’ai autant ri devant un bouquin, c’était en lisant la série Bit-Lit Charley Davidson, dont je suis très fan. J’ai adoré le road-trip en monospace, je n’arrêtais pas de pleurer de rire, et je ne peux que dire : chapeau, John Green. Chapeau. Ce passage, je risque de m’en souvenir assez longtemps, c’était vraiment trop drôle. C’était plaisant, agréable à lire, et j’ai bien aimé le décompte des heures, avec « première heure », « deuxième heure », etc, ça donnait encore plus envie de tourner les pages.
    Malgré cela, la fin m’a un peu déçue. J’aurais aimé qu’elle soit plus développée ; selon moi, il manque des pages. Car qu’advient-il de Ben, Radar, et Lacey ? Que se passe-t-il après ? Eh bien, on ne sait pas. De plus, la raison de la fuite de Margo est vraiment bof, je m’attendais à quelque chose de plus recherché et captivant. Car, au final, mon avis sur Margo est resté exactement le même : elle aurait pu être plus approfondie et reste trop égocentrique à mon goût. Je me disais : « Quoi, c’est tout ? », et cette phrase résume assez bien mon avis sur ce roman si plébiscité : « C’est tout ? ».

    Ainsi, La face cachée de Margo est pour moi une bonne lecture qui ne me convertit pas à John Green. L’histoire est assez simple, j’ai trouvé Quentin assez fade, les autres personnages manquent d’approfondissement… J’ai bien aimé la première partie ainsi que la troisième, qui m’ont bien fait rire, mais la deuxième partie gâche tout. Il ne s’y passe rien d’intéressant et je me suis vraiment trop ennuyée. C’est un livre que je conseille aux fans de John Green et à ceux et celles qui aiment les romans sur la recherche de soi, mais personnellement j’aurais pu aisément passer à côté.

Ma note : 13,5/20


12 commentaires:

  1. Une lecture en montagne russe quoi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça ! Avec beaucoup plus de bas que de hauts...

      Supprimer
  2. Je viens de le finir et je me suis rendue compte qu'en fait malgré des chapitres ennuyeux, il m'avait plu ^^, en tout cas dommage que tu n'es pas aimé plus que ça =/.
    Par contre je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai rigoler toute seule aussi et la dernière partie mais qu'est - ce qu'elle m'a fait rire ! :') Et j'ai également le même avis que toi sur la raison du départ de Margo, elle qui parlait de chaînes brisées etc... et j'ai beaucoup aimé Radar et Ben aussi , c'est eux qui m'ont fait rire et qui rende l'histoire moins lassante (celle de la deuxième partie) en fait ^^

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends que tu aies aimé. ;) Personnellement je ne comprends pas comment c'est possible que John Green ait autant de succès, il n'a rien d'exceptionnel.
      Haha, le pire, c'était avec le Blue. xD J'en rigole encore !
      Merci pour ton commentaire. :)

      Supprimer
    2. Oui, je pense que c'est par l'originalité de ses livres et la touche d'humour qu'il y met, c'est pour ça que je veux lire Nos étoiles contraires en dernier, parce que c'est le livre qui a le plus de succès et comme ça je me fais un avis ni déçu ni surestimer des autres ^^ je trouve que c'est pas mal, parce que beaucoup de gens se révèlent déçus après avoir lu Nos étoiles contraires de cet auteur... Tu l'as lu d'ailleurs ? Tu as bien aimé ? :)
      Mais oui c'est un auteur comme les autres ^^, je le pense aussi :).
      Oh oui x) moi aussi :')
      C'est normal ❤

      Camille :)

      Supprimer
    3. Oui. ^^ Je l'ai relu cet été justement, et à part l'histoire en elle-même, je n'ai pas vraiment adoré... C'est à cause du style. ^^' J'espère qu'il te plaira !
      Haha. x)

      Supprimer
  3. Une bonne lecture pour moi aussi, mais sans plus...^^' J'ai lu le livre il y a quelques temps déjà, et j'en garde un souvenir assez vague... :')

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, je ne suis pas toute seule ! Cela ne m'étonne pas, moi le seul truc qui m'a marquée, c'est le Blue. x)

      Supprimer
  4. Ce roman ne m'attire décidément pas XD John Green n'est pas un auteur qui m'attire vraiment : j'ai vu le film de Nos étoiles contraires, j'ai adoré mais le livre ne me tente pas du tout :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te le conseille pas ! Je pense comme toi. :)

      Supprimer
  5. Je suis d'accord avec toi sur pas mal de trucs ! J'ai trouvé Quentin fade moi aussi, j'ai adoré la première partie et me suis ennuyée à mourir dans la seconde. Mais j'ai bien aimé la fin, j'étais contente que ce ne soit pas un happy end :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a exactement le même avis. ^^ La fin était quand même assez incomplète.

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)