jeudi 22 octobre 2015

Maybe Someday - Colleen Hoover [2]

Série : Maybe, tome 1
Titre : Maybe Someday
Auteure : Colleen Hoover
Edition : Hugo Roman
Genre : New Adult
Nombre de pages : 392
Résumé : À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu'au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable... Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu'il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu'ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.
L’avis de Julie a déjà été publié sur le blog, vous pouvez le lire pour comparer nos deux chroniques et nos ressentis sur cette lecture (qui sont différents, pour une fois).

Une lecture qui me laisse un goût amer.

    En lisant Maybe Someday, j’attendais une romance qui me ferait passer un bon moment et qui me détendrait. J’attendais des personnages attachants, une histoire qui vaut le coup, qui transporte. J’ai déjà lu Hopeless de la même auteure, mais il me manquait des choses. Eh bien, il en est de même avec Maybe Someday, malheureusement.
    Le livre débute in medias res, après que Sydney ait frappé sa meilleure amie et coloc, Tori. Dans le genre début intrigant, difficile de faire mieux. Sydney a été trahie par son petit-ami Hunter et Tori, qui entretenaient une liaison à son insu depuis pas mal de temps. A la suite de cela, elle emménage chez Ridge, un jeune homme avec lequel Sydney échangeait des SMS depuis deux semaines. En effet, tous les soirs, Ridge jouait de la guitare sur son balcon, et Sydney, habitant en face, venait l’écouter. C’est Ridge qui a fini par lui révéler que Hunter la trompait avec Tori. Il lui a aussi demandé si elle pouvait écrire des paroles pour ses chansons, car il est musicien, joue dans un groupe, et souffre du « syndrome de la page blanche ».
    Voilà comment tout commence. Sydney apprend donc à connaître Ridge (c’est quoi ce prénom, d’ailleurs ?), ainsi que ses deux colocs, Warren, un gars quelque peu agaçant sur les bords, et Bridgette, qui n’est pas très sympa. Et comme on s’en doute, elle se rapproche de Ridge… qui a déjà une copine, Maggie, et qu’il n’a pas envie de quitter, d’autant plus qu’ils sont ensemble depuis 5 ans.
    Sydney est un personnage auquel je n’ai tout simplement pas réussi à accrocher. Elle est à peu près bien approfondie, certes : c’est quelqu’un qui peut facilement s’énerver, elle est ouverte d’esprit, assez sensible aussi, mais… je ne sais pas. Elle ne m’a pas plue, et parfois son comportement, ses décisions, m’ont agacée plus qu’autre chose. Surtout : c’était souvent répétitif. Combien de fois s’est-elle mise à pleurer, au fil des pages ? Au moins plus de dix fois. Un peu, c’est bien, mais trop, cela devient agaçant, et c’est ce que j’ai fini par ressentir.
    Ridge est différent, mais avec lui, cela a été pareil qu’avec Sydney, pour moi. J’ai bien aimé son histoire, ses failles ; cependant, elles étaient très peu mises en avant. En fait, on ne voit Ridge que sous un seul angle : gentil, prévenant, et attaché à Maggie et Sydney. J’aurais apprécié qu’il n’y ait pas que cette face-là, cela manquait vraiment de piment, et cela devenait vraiment niais par moments, notamment au début, et vers une partie de la fin. Quand je lis une romance New Adult, j’attends des personnages masculins un peu plus sombres, plus creusés. En plus, Ridge a une histoire intéressante qui aurait mérité d’être plus approfondie et d’être mise davantage sous les projecteurs, pour ainsi dire.
    En contrepartie, le thème de la musique m’a bien plu. L’idée de faire une bande-son du livre était originale et sympathique, même si je n’ai pas du tout aimé les chansons en elle-même (je ne suis pas très voix masculines, et certaines mélodies de guitare m’ont carrément horripilées, ça sonnait trop « léger » à mon goût). Dans le livre, c’était assez bien travaillé, et il y a certains passages où Ridge et Sydney composaient ensemble que j’ai adorés.
    Cependant, le style de l’auteure ne m’a pas marquée plus que ça. Comme dans Hopeless, OK, c’était pas mal, mais vraiment sans plus. Je n’ai pas ressenti de réelle émotion durant ma lecture, à part peut-être dans deux-trois passages particulièrement émouvants. J’ai vu sur Booknode que beaucoup louent le style de Colleen Hoover, mais ce n’est pas mon cas, j’ai déjà lu beaucoup mieux. De plus, je n’ai même pas réussi à trouver une musique qui collait avec Maybe Someday, alors qu’il y avait quand même un peu de choix, car j’écoute beaucoup de versions acoustiques (à la guitare, en plus) d’Evanescence et Within Temptation. Et là, il n’y a eu aucune révélation. Je ne sais pas trop qu’en penser…
    J’ai beaucoup hésité sur mon ressenti sur cette lecture : bonne lecture ou déception ? Pour tout vous dire, j’hésite encore. D’un côté, je ne me suis pas trop forcée à tourner les pages, mais d’un autre côté, je m’attendais à tellement mieux ! Je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire, elle ne m’a pas emportée, je n’ai presque rien ressenti… Ce n’est pas un roman qui va me rester en tête plus de deux semaines, et ça, c’est vraiment dommage. Les personnages secondaires n’étaient pas trop mal, mais au final on voit à peine Hunter, Tori, et Brennan, le frère de Ridge. Il manque trop de choses, et mon impossibilité à rentrer dans l’histoire gâche vraiment tout.

    En conclusion, je pense que Maybe Someday est une déception davantage qu’une bonne lecture. Peut-être ne l’ai-je pas lu au bon moment… En tout cas, je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire, les personnages ont un côté répétitif et ils m’ont souvent agacée. On ne voit pour ainsi dire qu’une seule facette de Ridge, Sydney n’évolue pas, certains des personnages secondaires font tapisserie, et le style n’a rien d’extraordinaire à mes yeux, je n’ai pas ressenti beaucoup d’émotion. L’histoire est assez banale, on devine vite ce qu’il va se passer ensuite. Je m’attendais à beaucoup mieux. Je conseille ce livre aux fans de l’auteure, mais c’est clair que c’est loin d’être un chef d’œuvre.

11 commentaires:

  1. Maybe Someday était je pense le prochain livre que j'allais m'acheter mais après avoir lu ta chronique j'hésite un peu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà, merci de ton passage sur le blog. :) C'est vrai que c'est un choix assez difficile : la sister Julie a vraiment apprécié, comme beaucoup, mais je trouve qu'il faut relativiser : Maybe Someday n'est pas une "bombe", je pense. Je ne te conseille pas de l'acheter, mais c'est très subjectif, alors c'est à toi de voir. ;)

      Supprimer
    2. Personnellement, étant en manque de romance, j'avais adoré. ^^' Tout dépend de l'état d'esprit dans lequel tu te trouves, je pense. ;)

      Supprimer
    3. (On est trop synchros. x))

      Supprimer
    4. Trooooop ! Je n'avais même pas fait gaffe. x) (OK, comm' inutile !)

      Supprimer
  2. J'ai tout de même envie de me faire mon propre avis (regare pour Ma raison de vivre : toi tu a été déçue et moi j'ai eu un coup de coeur alors ^^) ! J'ai hâte de me faire un avis sur l'auteure ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr. ^^ J'espère qu'il te plaira, dans ce cas !

      Supprimer
  3. Ah mince désolée que ça n'ait pas marché avec toi. C'est tout de sute très difficile dès qu'on n'accroche pas aux personnages puis je pense lire un livre qui a autant d'éloges c'est facile d'etre déçue. Heureusement que je l'ai lu dès sa sortie, ça a aidé à ne pas en attendre quelque chose en particulier et d'etre surprise. J'espère que ta prochaine lecture te plaira un peu plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... :/ C'est sûr, en plus cela m'arrive souvent, j'en attends toujours trop d'un livre qui a beaucoup de succès. J'ai aussi eu du mal avec Réparer les vivants, que j'ai lu pour les cours, mais j'aime beaucoup Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness, alors ça va. :)

      Supprimer
  4. Dommage que tu n'aies pas aimé, j'avais passé un très bon moment avec personnellement. Après c'est vrai que j'étais un peu dans le cas de Julie, à avoir vraiment envie de lire une romance donc ça y a sûrement contribué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, tout dépend du moment où on le lit. Ce n'était peut-être pas le genre de romance qu'il me fallait... Contente qu'il t'ait plu en tout cas.

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)