mardi 27 octobre 2015

Ten Tiny Breaths, tome 1 : Respire - K.A. Tucker

Série : Ten Tiny Breaths, tome 1
Titre : Respire
Auteure : K.A. Tucker
Edition : Hugo Roman
Genre : New Adult
Nombre de pages : 358
Résumé : Il y a quatre ans, Kacey Cleary a perdu ses parents, son amoureux et sa meilleure amie dans un fatal accident de voiture. Hantée par le souvenir de cet événement, la jeune femme décide de fuir son Michigan natal pour refaire sa vie à Miami avec sa soeur cadette. Forte d'une nouvelle assurance, elle consacre toute son énergie à s'affranchir du passé et à reconstruire sa vie. Rien ne peut plus l'ébranler, sauf son mystérieux voisin de l'appartement 1D... Trent Emerson a les yeux d'un bleu envoûtant, des fossettes irrésistibles et l'attitude désinvolte d'un mauvais garçon de bonne famille. Kacey voudrait bien garder ses distances, mais Trent semble déterminé à s'emparer de son coeur. Un terrible secret risque toutefois de les éloigner à jamais. Sauront-ils affronter l'impitoyable réalité ou seront-ils tous deux brisés par elle ?
→ Lecture commune avec Miss Nana de Ado lectrice. Son avis, une très bonne lecture également, ici.

Un très bon livre, mais… il manque des choses.

    Ten Tiny Breaths est une saga qui a beaucoup de succès en ce moment, et j’avais envie de tenter le New Adult. Ajoutez ça à une couverture magnifique et à un résumé très attirant, et voici un petit nouveau dans ma bibliothèque. J’en attendais vraiment beaucoup de Respire car il y a nombre de commentaires élogieux, mais au final je m’attendais à mieux.
    Dès le début, nous commençons à cerner le personnage de Kacey. Comme il est dit dans le résumé, quatre ans plus tôt, Kacey a perdu ses parents, sa meilleure amie Jenny et son copain Billy dans un grave accident de voiture causé par trois jeunes ivres dans la voiture d’en face. Kacey elle-même n’en est pas sortie indemne, tout son côté droit ayant été broyé dans l’accident, puis « réparé » avec des plaques de fer (ce qui m’a rappelé Tes mots sur mes lèvres de Katja Millay… L’avis de Julie par ici). A la suite de cela, Kacey s’est plongée dans le monde de l’alcool et de la drogue, avant d’enfin sortir la tête de l’eau deux ans plus tôt. J’aurais aimé voir plus de passages évoquant la souffrance de Kacey après l’accident, car au final il y en avait assez peu, et c’est dommage, cela aurait rajouté de l’émotion forte dans ce livre, ce qui manque quelque peu.
    Au moment où nous commençons l’histoire, Kacey et sa petite sœur Livie (Livie a 15 ans, Kacey 20) viennent de fuir le Michigan pour se rendre à Miami. Leur oncle a dilapidé tout l’argent qui leur revenait, et a essayé de rejoindre Livie dans son lit… Pas besoin de faire un dessin pour comprendre la raison de leur fuite. Elles s’installent dans un appartement trouvé à la va-vite, et c’est là que les choses se corsent.
    Déjà, j’ai trouvé Livie très attachante. C’est un personnage vraiment bien approfondi, qui m’a beaucoup fait penser à moi, niveau mentalité. C’est d’ailleurs pour ça qu’il est fort probable que je lise le tome 2 de la série, Mentir, puisque ce sera Livie la narratrice. Elle n’est pas exagérée ni « plate », et encore une fois, j’aurais aimé la voir un peu plus, même si ce n’est pas gravissime non plus.
    Autre personnage que j’ai vraiment apprécié : Storm, la voisine de Kacey et Livie. Storm est la mère d’une petite fille de 5 ans, Mia, et bosse dans club de strip-tease en temps que serveuse. Elle est elle aussi bien approfondie et drôle, ce qui est agréable. C’est aussi elle qui a dégotté un boulot à Kacey, dans le même club de strip-tease.
    J’ai bien aimé Kacey aussi, mais moins que les personnages secondaires. Sa personnalité ne m’a pas plu à certains moments, et d’autres fois je l’ai vraiment appréciée… C’est quelqu’un d’assez renfermé et parfois de violent, mais avec Trent, elle changeait du tout au tout, et la rupture entre les deux facettes de sa personnalité était trop forte, trop marquée.
    Je suis sûre que vous l’attendiez, alors la voilà : la rencontre de Kacey avec le fameux Trent. Niveau originalité de la rencontre, chapeau, car en effet, nos deux protagonistes se sont vus pour la première fois… dans un lavomatic (c’était assez drôle). Au début, j’ai vraiment apprécié Trent : séducteur, mais aussi plutôt sombre, c’était parfait. Malheureusement, ça devenait un peu guimauve au bout d’environ 200-300 pages, et j’ai moins aimé. Idem avec le point de vue de Kacey, des fois c’était trop. On sent bien la tension entre eux, pas de problèmes de ce côté-là, mais j’aurais aimé voir davantage de vrais passages entre eux, où ils parlaient sincèrement et arrêtaient de se tourner autour. Je n’ai pas aimé la tournure qu’à pris leur couple à un certain moment du livre, et du coup ça m’a un peu déçue.
    De plus, je pense que le message de l’histoire n’est pas assez présent. Il n’y a que un, deux maximum, passages qui font venir la larme à l’œil, et je n’ai pas non plus apprécié les 50 dernières pages ; elles ne m’ont tout simplement pas convenues. Après, j’ai un point de vue très subjectif, donc ça dépend des personnes. Il manque des pages et des approfondissements, je pense, et il manque aussi des passages qui prennent à la gorge et qui nous font vraiment ressentir de l’émotion. Il y en a… mais pas assez.

« Je tombe.
Je tombe en arrière et plonge dans des eaux noires, profondes. L'eau me recouvre, me pénètre par la bouche, par le nez, remplissant mes poumons, prenant possession de ma volonté de respirer, de mon envie de vivre.
Je l'accepte. Je l'accueille à bras ouvert.
J'entends des voix, au loin. J'entends des gens dire mon nom, mais je ne sais pas où ils sont. Ils sont en sécurité, en terre ferme. Dans un autre monde. Le monde des vivants.
Je n'ai plus ma place dans ce monde.
 »

    De même, j’ai trouvé que le style manquait de profondeur. Moi qui m’attendais à quelque chose de magnifiquement bien écrit, douche froide… J’aime écouter de la musique en bouquinant, et pour Respire, voici la musique qui a collé avec : Wonder, de Anneke van Giersbergen & Agua de Annique. S’il vous plaît, écoutez-la, elle est magnifique. D’habitude, la chanson va avec le livre, le niveau entre les deux est équitable (je n’arrive pas à expliquer…). Eh bien, là, non. La musique est restée supérieure aux mots, et c’est vraiment très, très dommage.
    A voir mon avis, on dirait que je n’ai pas du tout aimé Respire. Ce n’est pas le cas ! C’est plaisant à lire, et pour se détendre il n’y a rien de mieux. C’était intéressant de suivre l’évolution de Kacey, et certains passages entre elle et Trent étaient justes géniaux. Il y a juste ces quelques détails qui ont un peu tout baissé. L’écriture n’est pas du style John Green non plus, heureusement d’ailleurs, mais elle aurait pu être encore mieux. Une centaine de pages en plus, et ça aurait pu être une excellente lecture. Il y a une bonne leçon de vie, mais comme je l’ai déjà dit, elle est trop peu présente à mon goût… C’est vraiment un livre montagnes russes.

    Pour conclure, Respire est une très bonne lecture. L’histoire est addictive, on a toujours envie de savoir la suite, mais il manque trop d’approfondissements. Certains passages de l’histoire ne m’ont tout simplement pas plus, le style aurait pu être meilleur, le message n’est pas assez présent… Je suis un peu sur ma faim, comme on dit. Ce n’est pas la meilleure histoire d’amour que j’aie jamais lu, mais je le recommande quand même aux fans de New Adult, on passe un bon moment. Il n’empêche, je m’attendais à mieux.

11 commentaires:

  1. La série est dans ma PAL alors il faut quand même je prenne le temps de découvrir au moins le premier tome. Au moins avec ta chronique je suis prévenue et je n'en attendrai pas trop ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout d'abord, merci de ton passage sur le blog. J'espère qu'il te plaira ! C'était ça mon gros problème, c'est vraiment dommage. >< J'ai hâte de voir ton avis dessus. :)

      Supprimer
    2. <3 J'étais déjà passée faire un tour par ici il y a quelques temps, peut être sans laisser de trace de mon passage, mais je n'avais pas enregistré le lien... La boulette! Heureusement Julie est venue mettre un ptit commentaire sur mon blog et du coup me revoila! Cette fois j'ai bien noté l'adresse pour revenir régulièrement.
      Bref pour en revenir au roman, je pense programmer ma lecture avant la fin de l'année ;)

      Supprimer
    3. Encore merci ! :) Heureusement que la sister est là, alors. ^^ OK d'ac', je guetterai ça !

      Supprimer
  2. J'ai bien aimé ce livre mais surtout pour sa révélation :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. :) J'ai trouvé que la révélation était assez évidente quand même, ça ne pouvait être que ça. Contente qu'il t'ait plu !

      Supprimer
  3. Hum .. Je ne sais plus trop si je dois le lire, en fait ^^ J'hésite, après ta chronique :) Je verrais ... Peut-être qu'un jour, j'aurais envie d'une lecture super léger et je sortirais ce roman :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout, il ne faut pas s'attendre à trop, je pense. Oui, si tu as envie d'une lecture légère, n'hésite pas, c'est pile ce qu'il te faut ! :)

      Supprimer
  4. Haha, cette rencontre dans le Lavomatic x) Je suis d'accord sur le fait que leur relation devient un peu guimauve... Mais je les ai bien aimés ^^ Mais Livie et Strom sont trop trop bien *-* J'ai pour ma part, moins accroché vers la fin, j'étais moins à fond dedans ^^'
    Très bonne chronique en tout cas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle était trop bien cette rencontre, j'avais vraiment adoré. ^^ Pareil pour Livie et Storm ! Ce sont des personnages vraiment attachantes. ^^ Et pareil pour la fin... Je ne m'attendais pas à ça, mais j'ai été assez déçue.

      Supprimer
    2. Je suis entièrement d'accord ! Livie et Storm sont des personnages géniaux. Pareil pour la fin, elle ne m'a pas, mais alors pas du tout convenue. ^^'
      Merci !

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)