mardi 24 novembre 2015

Quelqu'un pour qui trembler - Gilles Legardinier

Titre : Quelqu’un pour qui trembler
Auteur : Gilles Legardinier
Edition : Fleuve Editions
Nombre de pages : 420
Résumé : Pour soigner ceux que l’on oublie trop souvent, Thomas a vécu des années dans un village perdu en Inde. Lorsqu’il apprend que la femme qu’il a autrefois quittée a eu une fille de lui, ses certitudes vacillent, et il rentre.

Il lui a donné la vie, mais il a moins fait pour elle que pour n’importe quel inconnu. Est-il possible d’être un père quand on arrive si tard ? Comment vit-on dans un monde dont on ne connaît plus les codes ? Pour approcher celle qui est désormais une jeune femme et dont il ne sait rien, secrètement, maladroitement, Thomas va devoir tout apprendre, avec l’aide de ceux que le destin placera sur sa route.

Voici la réjouissante histoire de ce que nous sommes capables de réussir ou de rater au nom de la seule chose qui compte dans nos vies.


Encore une très belle histoire.

    Ce dernier Legardinier me faisait envie depuis sa sortie. En effet, j’avais déjà lu auparavant tous ses livres avec un chat en couverture – et je les avais tous adoré. Alors, même s’il prenait la poussière depuis un mois dans ma bibliothèque (ma mère me l’avait offert pour mon anniversaire), je m’y suis quand même mise… et je n’ai pas été déçue !
    Au début, on suit Thomas Sellac, homme d’une quarantaine d’années, en Inde. Il y est depuis dix ans pour faire de l’humanitaire et a beaucoup d’attaches dans un petit village nommé Ambar, où se trouve notamment son ami Kishan. Tout se passe bien : Thomas est parfaitement intégré dans la communauté du village et fait son travail. Cependant, un jour, Kishan lui annonce qu’il est papa (Thomas, hein) : en effet, avant de partir faire de l’humanitaire il y a de cela vingt ans, Thomas avait une petite-amie nommée Céline, qu’il a dû quitter quand il est parti. Seulement voilà : celle-ci était enceinte ! Et Thomas ne l’apprend que vingt ans plus tard. Il décide alors de repartir en France afin d’apprendre à connaître sa fille, Emma.
    L’histoire commence donc réellement ici. Evidemment, Thomas, qui a vécu de nombreuses années dans un village reculé, a du mal à se réhabituer à la vie Parisienne : les grandes surfaces, les restaurants, les rues… Cela était vraiment bien mis en avant et a renforcé le réalisme du livre, donc c’est un très bon point pour l’auteur, puisque ce n’est pas un détail négligeable.
    Pour continuer de raconter un peu : Thomas va trouver un emploi dans une résidence pour séniors (ils sont cinq, en tout, avec en plus l’infirmière et Thomas, donc) et en devenir le directeur, car c’est proche de l’hôpital où sa fille fait ses études (en médecine). Nous faisons alors la connaissance de Pauline, la jeune infirmière pleine d’humour, ainsi que des résidents : Francis ou le « Colonel », Jean-Michel, Hélène, Françoise et Chantal. Nous apprenons à connaître ces personnages au fil du livre, et à la fin ils en deviennent vraiment attachants, comme si nous les connaissions vraiment. C’est ça que j’aime avec Legardinier : ses personnages sont toujours terriblement humains et, par conséquent, terriblement attachants.
    Ainsi, dans le livre, nous allons suivre Thomas apprendre à connaître sa fille « de loin » : en effet, il n’a pas envie de débarquer à l’improviste dans sa vie alors qu’il en a été absent. Il va donc l’observer, la suivre sans être un pervers… et va même jusqu’à héberger son copain, Romain, pour l’aider ! Cette idée est vraiment originale selon moi, et j’ai pris un réel plaisir à suivre Thomas. De même, parallèlement, nous allons suivre Thomas évoluer avec les séniors, faire des rencontres mais aussi des plans jugés foireux par Pauline pour se rapprocher de sa fille et l’aider.
    Je pourrais vous dire plein de points négatifs, comme quoi, par exemple, ce livre contient moins d’humour que les précédents de romans de Legardinier. Cependant, ce serait un mensonge. Alors oui, c’est vrai, l’humour est beaucoup moins présent (et de nombreuses personnes s’en sont plaintes, j’ai vu), mais et alors ? L’humour ne fait pas le livre ! Parce que Quelqu’un pour qui trembler est un roman très touchant, et bourré d’émotions – l’humour est alors inutile, même s’il y en a toujours.
    Parce que oui, ce roman est bourré d’émotions. Thomas est un personnage très touchant qui m’a vraiment marquée par sa façon de voir la vie, par son comportement de « papa poule » vraiment mignon, mais aussi par sa maladresse. Il ne sait pas trop s’y faire avec les femmes, et avec les autres en général, et j’ai trouvé cela vraiment touchant. De même, ses gaffes m’ont bien fait rire, et puis mince quoi : il est tellement humain !
    En outre, on ne s’ennuie pas. Thomas vit plein d’aventures avec les résidents, et au final cela nous fait plein de moments mémorables. De plus, voir son comportement évoluer m’a vraiment plaisir, puisqu’il passe « d’homme rustre » à quelqu’un de plus ouvert. C’est génial !
    Enfin, j’ai pu retrouver la plume de Legardinier. Certes, il y a moins d’humour, mais j’ai retrouvé les émotions évoquées précédemment ainsi que les situations cocasses. Que demander de plus ?

    Pour conclure, Quelqu’un pour qui trembler est une excellente lecture. Beaucoup ont été déçus, mais ce n’est pas mon cas. L’histoire est géniale, les personnages attachants et émouvants… On n’a pas le temps de s’ennuyer, et on se fait très facilement embarquer par la plume de Legardinier. J’ai passé un excellent moment de lecture, et c’est un livre que vous conseille.
 


20 commentaires:

  1. Ok... Maintenant, ça va être encore plus difficile d'attendre sa sortie en poche (vu que j'ai les autres livres de l'auteur dans ce format, je veux pouvoir les mettre ensemble dans ma biblio ^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes. ^^ Il va te falloir du courage ! Mais il me semble que les livres de Legardinier sortent assez rapidement en poche, donc ça devrait aller. Contente de t'avoir encore plus donné envie !

      Supprimer
  2. J'ai vraiment très envie de lire ce livre et maintenant encore plus ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux alors, j'espère que tu pourras prochainement le lire. :)

      Supprimer
  3. Je n'ai lu aucun de ses livres encore mais je n'en entends que du bien du coup c'est vrai que je suis vraiment curieuse de me lancer dans un de ses écrits

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous sont géniaux, je te les conseille !

      Supprimer
  4. J'adore Gilles Legardinier même si je n'ai pas lu tous ses romans. Celui me tente tout particulièrement car il touche de près à mon métier. En plus la couverture est trop mignonne <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Il est vraiment génial, j'espère que tu pourras bientôt le lire ! Très. ♥

      Supprimer
  5. Je compte lire les autres romans de cet auteur mais plutôt ceux sortit précédemment, avec celui-ci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, c'est un choix logique. ^^

      Supprimer
  6. J'ai dans ma PàL "Complétement cramé" depuis plus d'un an, il faut que je le sorte. J'aime beaucoup les chats, alors voir plein de chats sur les couvertures de ses romans, ça me rend déjà folle lol Avant de me jeter sur les autres livres de cet auteur, il faut vraiment que je lise celui de ma PàL pour voir si cela me plaît :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Complètement cramé !" est génial ! En effet, il faut vraiment que tu le sortes. :p Haha, moi c'est pareil ! Oui, c'est la meilleure chose à faire. :)

      Supprimer
  7. J'ai vraiment très envie de le lire ! J'aime bien les romans de Legardinier. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut que tu le lises ! Vite vite vite. :p

      Supprimer
  8. Ça a l'air tellement bien! J'aime bien ta chronique, elle est bien détaillée :)

    RépondreSupprimer
  9. Il est dans ma PAL! Je suis bien contente de voir qu'il ne t'a pas déçu - au contraire :D❤

    RépondreSupprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)