jeudi 10 décembre 2015

Oscar et la dame rose - Eric-Emmanuel Schmitt

Titre : Oscar et la dame rose
Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
Edition : Magnard / Classiques & Contemporains
Genre : Epistolaire
Nombre de pages : 115
Résumé : Oscar a dix ans et il vit à l'hôpital. Même si personne n'ose le lui dire, il sait qu'il va mourir. La Dame Rose, qui lui rend visite et "qui croit au ciel", lui propose, pour qu'il se sente moins seul, d'écrire à Dieu.









Un petit livre intéressant, mais…

    J’ai découvert E-E. Schmitt grâce aux cours de littérature, dans lesquels nous avons étudié La Nuit de Valognes, une réécriture du Dom Juan de Molière que j’ai adorée (la réécriture ; j’ai eu plus de mal avec Molière). Oscar et la dame rose est plutôt connu, et j’ai eu l’occasion de le découvrir grâce au CDI du lycée. Ma chronique ne sera certainement pas très longue, car l’histoire en elle-même fait à peine 80 pages, et il n’y a pas grand-chose à développer.
    Comme le dit si bien le résumé, c’est donc l’histoire d’Oscar, 10 ans, atteint d’une leucémie et qui vit donc à l’hôpital. Presque tous les jours, Mamie-Rose, une dame rose, lui rend visite pour le divertir, et un jour, elle lui propose d’écrire des lettres à Dieu. Au début, Oscar rechigne, puis, pendant douze jours, il finit par écrire à Dieu (une lettre par jour) pour lui raconter sa vie. Le roman est donc composé de lettres, plutôt longues, où nous suivons Oscar, ses discussions avec Mamie-Rose, etc.
    Tout d’abord, ce qui est bien avec ce livre, c’est qu’il se lit vite. Je l’ai lu sur une semaine, en en lisant la moitié un soir, puis l’autre moitié en interclasse + dans un trajet en voiture. Pour faire passer le temps, il est très bien, d’autant plus que l’histoire est bien.
     On cerne assez vite le personnage d’Oscar. Il est leucémique et sait que sa mort est imminente, et pourtant, il s’en fiche. Il est aussi en colère contre ses parents, qui ne savent pas comment s’y prendre avec lui, et a quelques amis dans le service où il est admis – amis sur lesquels je ne m’arrêterai pas, en ayant oublié la moitié. Comme je l’ai déjà dit, une vieille dame, Mamie-Rose, vient souvent lui rendre visite. Elle se présente comme ancienne catcheuse, et avec Oscar, ils parlent de la vie, de la mort, de la maladie… Ce sont des sujets très intéressants qui sont bien abordés ici. On s’attache rapidement à Oscar, d’autant plus que le fait qu’il soit l’auteur des lettres nous aide à mieux le comprendre. Personnellement je l’ai bien aimé, mais parfois, j’ai trouvé ses réactions trop excessives et inadaptées à un enfant de 10 ans. De même pour le vocabulaire employé : il est de nombreuses fois trop soutenu ; le décalage est trop grand. Et parfois, Oscar parle comme un ado de 15 ans, avec « gros mots » à la pelle, et cela, ça ne le fait pas trop. Voilà un des premiers points négatifs : Oscar parle trop bien pour son âge, il y avait même parfois des mots que je ne connaissais pas, c’est dire…
    De plus, et c’est un problème que j’avais déjà soulevé dans Lettre à mon ravisseur, dans ses lettres à Dieu, Oscar relate ses conversations avec Mamie-Rose ou avec d’autres personnes. Or, comment peut-il se souvenir de toutes les paroles échangées durant la journée, des mots précis ? Je sais, ce n’est pas grand-chose, et en plus c’est un roman, mais quand même, ce n’est pas très logique, c’est dommage.
    A part cela, j’ai bien aimé le personnage de Mamie-Rose aussi. Elle est assez atypique, ce qu’on sait d’elle n’est pas sûr à 100%, et j’ai apprécié sa façon de penser. Un passage à la toute fin avec elle m’a aussi beaucoup plu, c’était émouvant et bien trouvé. C’est un personnage peut-être un peu dans l’excès, mais cela ne m’a pas gênée plus que ça.
    S’il y a aussi quelque chose que je n’ai pas réellement apprécié, c’est le fait qu’on ne sente pas vraiment qu’Oscar va mourir. Il y a juste quelques détails glissés ici et là, mais ce n’est pas grand-chose ; j’aurais aimé avoir une meilleure transition, un meilleur enchaînement des choses. La fin est prévisible, cependant on ne la sent pas trop arriver, c’est-à-dire que quand on arrive aux dernières pages, on ne se doute pas ou presque que quelque chose va arriver. Je ne sais pas si c’est fait exprès ou non, mais voilà.
    Sinon… Que dire de plus ? C’est une histoire qui fait réfléchir et qui aborde des thèmes intéressants, mais je n’ai pas été passionnée plus que ça. Peut-être le style était-il trop académique, ou le livre trop bref ? En tout cas, pour moi, il manque quelque chose, je ne saurais dire quoi.

    En conclusion à cette petite chronique (je m’en excuse une nouvelle fois), je peux dire qu’Oscar et la dame rose n’a été qu’une bonne lecture pour moi. Cela fait passer le temps, les thèmes abordés sont intéressants, des passages touchants, mais certaines choses ne m’ont pas plu plus que ça, même si j’ai beaucoup aimé la toute fin. C’est un livre à lire, mais voilà, cela ne peut dépasser la bonne lecture pour moi, car le livre est tellement court qu’on ne peut réellement être happé par l’histoire. Dommage… 

26 commentaires:

  1. C'est vrai que j'ai lu un de ses livres et que ça reste très court. J'avais bien aimé mais j'aurai apprécié aussi plus de profondeur. Il faudrait que j'en teste d'autres pour voir mais ça semble pareil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, La Nuit de Valognes du même auteur était également tout petit. Nous avons le même avis ! Je te conseille fortement La Nuit de Valognes, une réécriture de Dom Juan de Molière : il est génial, je l'ai lu pour les cours et j'ai adoré.

      Supprimer
  2. Ma prof de français nous en avait lu des passages au collège, mais j'aimerai tout de même bien prendre le temps de le relire... surtout que comme tu le dis, il est très court.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela reste un livre à lire je pense. Sa petite taille est en effet un gros avantage ! ^^

      Supprimer
  3. Je l'avais déjà lu mais je me souviens que je l'avais apprécie mais sans plus. Contente qu'il t'ai plu ;)

    RépondreSupprimer
  4. Personnellement, sur les deux que j'ai lu de l'auteur (ou du moins, essayé ^^) et bien c'est celui que j'ai le plus aimé !
    L'autre, je me suis arrêté très rapidement ... Je ne suis pas sûr que ce soit un auteur fait pour moi :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lequel d'autre as-tu lu ? Personnellement, j'ai largement préféré La Nuit de Valognes... C'est possible, il y a des auteurs auxquels on n'accroche pas.

      Supprimer
  5. C'est un livre que j'ai dû lire pour mes cours, et j'ai passé un bon moment, mais sans plus.

    RépondreSupprimer
  6. Dommage que ça n'est été qu'une bonne lecture pour toi, j'avais eu un énorme coup de coeur pour ma part! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux si tu as aimé. :) Ce n'est pas trop mon genre habituel et je m'attendais à plus de profondeur... Le coup de coeur est difficile à atteindre avec moi. ^^'

      Supprimer
  7. J'avais bien aimé mais sans plus également :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément, j'ai le même avis que plein de gens. ^^

      Supprimer
  8. Il vaut peut être le coup d'être lu (surtout si il est assez court)je verrais si je tombe dessus à la médiathèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre à lire. J'espère que tu pourras le découvrir !

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Je ne l'ai pas trouvé tant que ça... A part peut-être la fin. Contente qu'il t'ait plu en tout cas. :)

      Supprimer
  10. Eric Emmanuelle Smitt est un auteur français réputé et pourtant je n'ai encore jamais lu un de ces livres... J'aimerais beaucoup découvrir sa plume mais je pense que je le ferais avec un des livres de ma PAL: Concerto à la mémoire d'un ange. Je verrais si je testerais ce livre après. Merci pour ton avis!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai moi-même découvert seulement il y a 2-3 mois. ;) Je ne connais pas, mais j'espère qu'il te plaira. De rien !

      Supprimer
  11. Je ne connais ce roman que de nom, je ne l'ai pas lu personnellement... J'ai un livre de l'auteur dans ma PàL :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. :) Désolée, du coup je ne sais pas quoi dire. ^^' J'espère que celui que tu as dans ta PAL te plaira !

      Supprimer
  12. Je n'ai lu qu'une nouvelle de E.E. Schimmt pour les cours (j'ai même déjà oublié le nom ^^), mais ce livre me tente assez, la nouvelle qu'on avait lue était bien, et puis c'est tellement connu qu'il faudrait que je le teste!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, j'espère que tu aimeras ! :)

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)