mardi 12 janvier 2016

La Meute du Phénix, tome 1 : Trey Coleman - Suzanne Wright

Série : La Meute du Phénix, tome 1
Titre : Trey Coleman
Auteure : Suzanne Wright
Edition : Milady
Genre : Bit-Lit
Nombre de pages : 564
Résumé : Des cendres de la meute renaîtra l’amour.
Incapable de se transformer en louve, Taryn Warner a toujours été méprisée par sa meute malgré son puissant don de guérison. Quand son père décide de l’unir de force à Roscoe Weston – un Alpha violent et dominateur qui lui promet de la briser – , Taryn refuse de se soumettre.
C’est alors que Trey Coleman, dangereux Alpha connu pour sa sauvagerie, lui propose un marché : s’unir – temporairement – à lui. Il y gagnerait une alliance et elle sa liberté. Mais faire semblant comporte aussi des risques. D’autant que leur attirance l’un pour l’autre semble hors de contrôle…

Dans l’ensemble, c’est une lecture très satisfaisante.

     Je ne sais pas si vous le savez car cela ne se voit pas encore trop sur le blog, mais, tout comme Julie d’ailleurs, je suis une grande amatrice de Bit-Lit. Et en ce moment, j’en avais vraiment besoin. Lors d’un petit tour très exceptionnel à Cultura, je suis tombée sur ce livre, que j’avais déjà repéré. C’est en plus une très bonne affaire, puisque j’ai eu le tome 1 et le tome 2 pour le prix d’un. Du coup, j’ai craqué, et autant dire que je ne suis pas déçue – pour une fois, je ne m’attendais pas à un coup de cœur ; j’ai perdu espoir de ce côté-là.
    Nous suivons donc Taryn Warner. Taryn est une femelle Alpha de la meute Onyx, dont l’Alpha est son père, Lance Warner. Ce dernier ne prête aucune attention à sa fille car Taryn est latente, c’est-à-dire qu’elle ne peut se transformer en louve. Au début du livre, elle se retrouve dans une pièce qu’elle ne connait pas, après avoir été droguée à son insu, et fait la connaissance de Trey Coleman (d’où le titre). Trey est l’Alpha de la meute du Phénix et est connu – et craint – par tous, car il est plus ou moins considéré comme étant un psychopathe. Trey propose alors un marché à Taryn : celle-ci va être obligée par son père à s’unir à Roscoe Weston, un Alpha, sauf qu’elle n’en a aucune envie, car Roscoe lui a promis qui était prêt à tout pour asseoir sa domination sur elle – chose inacceptable pour elle. Comme le dit le résumé, Trey propose donc à Taryn de s’unir temporairement à lui pour gagner une alliance, et cette dernière finit par accepter. Sauf que rien n’est de tout repos avec Trey, et que quelque chose de bien plus fort qu’une simple union semble les unir…
     Depuis le temps que j’attendais une vraie romance, j’ai été servie. Cela se voit dès la couverture et le résumé qu’on va avoir une histoire d’amour, et celle-ci ne m’a pas déçue. Taryn et Trey ne se tournent pas longtemps autour avant de directement passer à la vitesse supérieure, et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, c’est très cohérent, car ils ont tous les deux une part animale en eux, et les loups réagissent différemment des humains. De ce côté-là, pas grand-chose à dire, donc. Il y a un énorme point négatif en lien avec cela, mais j’en parlerai plus tard.
    Il est difficile de ne pas s’attacher à Taryn. Elle a une forte personnalité, ne se laisse pas marcher sur les pieds, refuse de se laisser dominer, elle a de la répartie, est parfois vulgaire… Elle a également des blessures : sa mère et son âme sœur Joey sont morts quand elle avait 9 ans, son père ne lui accorde aucune attention… Je l’ai beaucoup aimée, même si j’aurais apprécié avoir plus de sentiments avec elle, qu’on ressente plus sa souffrance à certains moments. En tout cas, j’ai beaucoup ri durant ma lecture, et ça, ça fait du bien. J’ai adoré ses clash avec Greta, la grand-mère de Trey, surtout. D’autant plus que je suis du genre à rigoler facilement et pour pas grand-chose, donc….

« — Qu’est-ce que tu regardes, morue ? finit par cracher Greta.
— J’avoue que ça reste assez indéterminé.
Avec un soupir outré, Greta engloutit une longue rasade de son étrange tisane verdâtre.
— Surtout, j’espère que tu ne te mets pas trop à l’aise. Tu ne vas pas tarder à dégager d’ici.
— C’est effectivement ce que tu n’arrêtes pas de radoter, oui.
— Tu as peut-être réussi à duper les autres, mais moi je vois clair dans ton jeu.
— Tiens donc ?
— J’ai prévenu mes petits gars, je leur ai tout dit des filles comme toi.
— Oh, je ne crois pas, non. Tu n’as pas assez d’imagination pour ça.
Main sur le cœur, Greta feignit une affliction profonde.
— Ma pauvre fille doit être en train de se retourner dans sa tombe à l’heure qu’il est. Et en plus, tu as des tatouages, bon Dieu ! s’exclama-t-elle avant d’afficher un rictus mauvais. Mais après tout, on ne pouvait pas vraiment espérer mieux d’une femelle à la louve handicapée. Qu’est-ce que ça fait d’être latente ? De savoir que ta louve restera captive à tout jamais ?
— Je ne sais pas. Qu’est-ce que ça fait d’être si vieille qu’on a un acte de naissance en chiffres romains ?
L’air narquois de Greta s’évanouit aussitôt, et ce fut au tour de Taryn de sourire. »

    J’adore cet extrait. ^^
    Passons maintenant à Trey. C’est un personnage particulier, que j’ai apprécié et pas apprécié à la fois. Déjà, c’est pile le genre de personnage masculin que j’aime : du genre violent, protecteur, tête de mule… Il a lui aussi des faces cachées et n’arrive pas à ressentir et extérioriser des émotions. Pour ce côté-là, je l’ai apprécié, même si, comme pour Taryn, j’aurais aimé avoir plus de passages où il se dévoile vraiment. Cependant, et cela coïncide avec le gros point négatif que je vais aborder dans pas longtemps, j’ai eu un problème avec son vocabulaire. Celui-ci était, à certains moments, vulgaire. Vraiment vulgaire, pire que Taryn, et je ne suis pas trop fan. Il y a vulgaire et vulgaire, et là, cela dépassait vraiment les bornes ; il y a des limites, et celles-ci étaient franchies un peu trop souvent, ce qui gâche la lecture. Je n’ai rien contre les gros mots et expressions du même genre, mais ici, Trey parlait beaucoup trop crûment, et je n’apprécie pas. C’est dommage.
    A part cela, je me suis bien attachée à la meute du Phénix. Les personnages secondaires ne sont pas très approfondis, mais cela ne m’a pas gênée outre mesure : on sait le principal sur eux, et de toute façon il y a encore d’autres tomes dans la série. J’ai notamment pris du plaisir à suivre Dante, Dominic et Greta ; je suis d’ailleurs très contente d’avoir le tome 2 car il est justement avec Dante. Rien à dire de ce côté-là, donc.
    Nous avons également un bon suspense. Il n’y a pas de réel fil conducteur, car la base n°1 du livre est l’histoire d’amour, et la base n°2 une histoire d’alliances – mais ne vous inquiétez pas, il n’y a pas que cela. L’histoire est très addictive, on rentre vite dedans, on a envie de tourner les pages… Le style de l’auteure est bien, pas extraordinaire mais pas trop simple non plus, bien que je déplore un petit manque d’émotions dans les passages où Taryn et Trey sont seuls.
    Parlons-en, de ces passages où nos deux protagonistes sont seuls. Comme je l’ai dit précédemment, ils passent très rapidement à la vitesse supérieure dans leur relation, ce qui est très cohérent en raison de leur nature de loups – mais qu’on peut ne pas apprécier, car les sentiments ne sont pas au rendez-vous et cela reste très bestial. Cependant, et le voilà le gros point négatif, il y a trop de scènes de sexe explicitesje déconseille d’ailleurs La Meute du Phénix aux moins de 14-15 ans car certains passages peuvent choquer. Vraiment trop. Un peu, cela ne me gêne pas du tout, mais trop, c’est trop, surtout que ces scènes « torrides » ne durent pas 1 pages, mais 4 minimum. On n’est pas dans Cinquante Nuances de Grey, là ! A force, cela devient lassant, d’autant plus qu’on peut sentir une certaine vulgarité dans ces passages, comme celle que j’ai relevée dans le vocabulaire de Trey. Non, de ce côté-là, je suis un peu déçue, ça gâche tout (il y en avait 6 ou 7, quand même…).
    Je ne vois pas qu’est-ce que je pourrais relever d’autre. Le couple Trey/Taryn est plaisant à suivre malgré ce que je viens de citer plus haut, on n’a pas le temps de s’ennuyer… Ce n’est certes pas de la grande littérature, mais pour se détendre, c’est génial. Mince, je voulais rajouter quelque chose mais j’ai oublié… Ah si ! J’aurais aimé voir davantage de passages avec les loups, car au final, ils ne sont pas si nombreux que cela, et les quelques uns qu’il y avait étaient trop courts à mon goût. L’écriture manque quelque peu de profondeur également, car j’aurais adoré m’imaginer ces scènes telles qu’elles étaient écrites, et je n’y suis malheureusement pas parvenue. Cela pourrait être pire, mais bon, c’est dommage. Au moins, il y a quand même de l’émotion – un peu –, c’est le principal.

« — Je ne te ferais jamais de mal à dessein. Jamais. Je suis un homme, ça veut donc dire que je vais merder régulièrement. Je ne suis pas doué avec les mots, quand je suis en colère je gueule et je dis n’importe quoi, et j’ai à peu près autant de fibre romantique qu’un caillou. Mais… tu vois, quand je te dis que je ne suis pas doué avec les mots ? Je veux simplement te dire que tu comptes pour moi d’une manière que je n’arrive pas à comprendre ou à expliquer. Tu comptes plus que n’importe quoi d’autre au monde. »

    Ainsi, ce tome 1 de La Meute du Phénix est une très bonne lecture. L’histoire est addictive, les personnages attachants, la relation Trey/Taryn est cohérente, on passe un bon moment… Cela, c’est de la Bit-Lit ! Cependant, je déplore un certain manque de sentiments et d’émotions du côté de Trey et Taryn, et surtout, il y a beaucoup trop de scènes érotiques, qui cassent le rythme, ainsi qu’un vocabulaire trop vulgaire à certains moments. Je l’ai déjà dit, mais je déconseille ce livre aux moins de 14-15 ans car certaines scènes peuvent choquer. En dehors de cela, si vous êtes amateur/trice de loups-garous et pas rebuté(e) par les points négatifs que j’ai soulevé, je ne peux que vous conseiller cette série.





25 commentaires:

  1. Quand je vois écrit "trop de scène érotique" je me dis que je vais passer mon tour, ce n'est pas pour moi ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends parfaitement ! Un peu c'est bien, mais trop, c'est trop.

      Supprimer
  2. La Bit-Lit n'est pas un genre que je connais beaucoup... Alors, je vais faire des découvertes par ici :p En tout cas, cette saga-ci me tente plutôt bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, tant mieux. ^^ Je ne te la conseille pas plus que ça, il y a mieux dans le genre.

      Supprimer
  3. Je n'aime pas trop la Bit-Lit mais pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je l'ai dit à Marinette, je ne te conseille pas trop cette série si tu n'es pas fan de bit lit, tu risques d'être déçue.

      Supprimer
  4. J'avais beaucoup aimé ce premier roman, plein d'humour. Par contre aprés faut toujours faire attention bit-lit en France c'est un mot fourre tout. Ca n'existe pas dans les autres pays et j'avoue que c'est aussi pour ça que je ne l'aime pas. C'est des genres complètement différent à l'intérieur. Par exemple ça c'est de la romance paranormale, mais eux y mette l'urban fatasy, la chick lit paranormale, la romance paranormale, la romance paranormale érotique (ou j'aurais meme placé ce roman un peu plus). Mais au final on peut avoir tout et n'importe quoi donc en fonction de ce que tu aimes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux. :)
      Tu as raison, c'est vrai qu'il y a vraiment de tout entre les mots "bit-lit", c'est dur de choisir une catégorie précise à un livre.

      Supprimer
  5. La Bit-Lit est un genre que j'apprécie mais je n'aime pas quand il y a trop de scènes de sexe (les romans érotiques et moi, ça ne le fait pas) ! Je ne suis pas sûr que cette saga me plaise tant que ça ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis pareille que toi ! A mon avis elle ne te plaira pas trop.

      Supprimer
  6. Coucou ! J'ai vu sur un autre blog que tu avais envie de lire Powerful :) J'organise un concours pour le remporter alors n'hésite pas à venir participer :http://camillecture.blogspot.fr/2016/01/concours-500-jaime-un-ebook-du-tome-1.html

    Concernant ce livre, je ne connaissais pas mais le vulgaire est quelque chose que j'ai du mal à supporter dans un roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de la proposition, mais je ne participe pas aux concours. ^^'

      Il en est de même pour moi...

      Supprimer
  7. Un livre qui pourrait me tenter pour plus tard ;) :)

    Camille :)

    RépondreSupprimer
  8. Un livre que je garde en tête, j'aime aussi le passage que tu as choisi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras le lire ! Haha, il y a encore mieux dans Charley Davidson. ^^

      Supprimer
  9. Je ne suis pas très très bit-lit, alors j'hésite à lire cette saga.. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne te la conseille pas du tout si tu n'aimes pas trop la bit lit...

      Supprimer
  10. Je ne lis pas très souvent de la Bit-lit mais cette saga me tente bien. Ça me fera l'occasion de découvrir un nouveau genre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras la découvrir, dans ce cas !

      Supprimer
  11. J'ai été très mitigée par ce livre. Il n'y a aucune réelle intrigue, trop de scènes érotiques, des personnages pas vraiment attachants. Ce n'est même pas un vrai roman ! Je le déconseille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ton avis. Si il a été une très bonne lecture, c'est surtout parce que je l'ai lu pile au bon moment...

      Supprimer
  12. J'avais bien aimé ce livre même si, comme toi, je l'ai trouvé trop vulgaire à mon goût ou trop erotique. Je suis du même avis que toi pour tout ce que tu viens de dire. Je ne sais pas si tu vas lire le tome 2 mais en soit il est sur la même continuité de ce livre. En revanche le tome 3 est vraiment bien car il se détache des autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins on pense pareil. :) J'ai lu le 2, il ressemble trop au 1 mais il est quand même meilleur. Je ne pense pas lire le 3 par contre : trop peur d'être déçue...

      Supprimer
  13. Je vien de terminé le premier tome commence dimanche soir fini se matin il n'y qu'une chose qui a fini par m'énerve se son le ma belle à tout doit de champ à force c'est irritant à chaque fin de phrase ou début de trey

    RépondreSupprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)