samedi 2 janvier 2016

U4 : Koridwen - Yves Grevet

Série : U4
Titre : Koridwen
Auteur : Yves Grevet
Editions : Syros ; Nathan
Nombre de pages : 362
Résumé : Koridwen, Jules, Stéphane, Yannis ont entre 15 et 18 ans. Ils ont survécu au virus U4, qui a décimé 90% de la population mondiale. Ils ne se connaissent pas, mais ils se rendent pourtant au même rendez-vous.

"Je m'appelle Koridwen. Je suis la dernière survivante du hameau de Menesguen. J'ai décidé de me rendre à Paris. 541 kilomètres en tracteur, c'est de la folie, mais toute seule ici je suis trop vulnérable. Ma grand-mère m'a toujours dit que j'aurais un destin exceptionnel. C'est le moment de le vérifier."



Un très bon tome !

    Il y a un mois environ, je lisais U4 : Yannis, qui avait été une très bonne lecture. Des quatre personnages, c’était Koridwen que j’avais le plus envie de découvrir ; mon vœu a été exaucé quand je l’ai vu me tendre ses petits bras à la médiathèque. Dévoré en deux ou trois jours, ce livre ne m’a pas déçue !
    Nous suivons donc Koridwen, une ado de 16 ans, je dirais (on n’a pas son âge). Elle vit en Bretagne et ses parents sont décédés des suites du virus U4. U4 s’est propagé très rapidement en France, atteignant même les campagnes les plus isolées, et semble n’épargner personne à part les adolescents. Au début, Koridwen est seule dans la ferme où elle vivait avec ses parents ; elle s’organise, s’occupe de ses vaches tout en pensant à sa grand-mère Mamm-gozh. Cependant, avant l’arrivée du virus et la coupure générale d’électricité, Kori était accro à un jeu nommé Warriors of Time (WOT), et un mail avait été envoyé aux joueurs pour qu’ils se retrouvent à Paris, devant la plus vieille horloge, à minuit le 24 décembre. Bien qu’elle n’y croit pas réellement, Kori décide de partir pour Paris en tracteur (j’ai oublié le nom exact) et elle emmène avec elle Max, son cousin, qui souffre d’un trouble psychologique. Déjà, j’ai beaucoup aimé le lien qui les unissait : Kori cherchait toujours à protéger Max, le considérant comme son petit frère ; c’était très touchant. Nous avons en même temps une facette de la personnalité de Kori qui nous est dévoilée : elle est protectrice et courageuse, ce que j’ai beaucoup aimé chez elle.
    Sur leur route, Kori et Max vont rencontrer deux personnages : Anna et Marek – séparément. Anna finira par quitter Kori et Max car elle a refusé de se plier à la volonté de Kori. Vient ensuite Marek : assez protecteur également, il laissera nos deux protagonistes à leur arrivée à Paris – sans pour autant avoir tissé un lien avec Kori. Tous les deux, bien qu’on les ait rarement vus ensemble, je les ai trouvés très mignons.
    A Paris, Kori déniche un garage où elle Max s’installe et se planque. En effet, à Paris, c’est un peu la folie : l’armée investit la rue et des bandes s’organisent, et Kori aura notamment un conflit avec l’un des chefs de celle-ci, ce qui la mettra en danger. Elle rencontre aussi d’autres gens, comme Ibra et Youss, deux amis de Marek, ou encore Kadi, la sœur de ceux-ci. Au final, tous les personnages sont très attachants, bien que j’aurais préféré voire davantage Jules, Yannis et Stéphane. Surtout Jules, car on le voyait depuis longtemps, et au final on ne sait pas grand-chose de lui…
    Bref, Kori va vivre plein d’aventures dans Paris, ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas du tout.
    Je ne vais pas trop m’étendre : il n’y a pas tellement de choses à dire. L’histoire en elle-même m’a beaucoup plu avec, comme je le disais, de nombreuses péripéties, mais aussi des moments touchants.
    En outre, j’ai bien aimé le fait que la culture bretonne soit ainsi mise en avant. En effet, Kori fait régulièrement des rapprochements entre ce qu’il lui arrive et une fable bretonne, Ar Rannoù. J’ai trouvé cela très bien trouvé et bien approfondi, ce qui est vraiment sympathique.
    De plus, Koridwen est un personnage que j’ai eu beaucoup de plaisir à suivre. Elle est intelligente, mûre, réfléchie – avec beaucoup de qualités, mais aussi des défauts. Ce n’est pas un roc, et elle fait parfois des erreurs, ce que j’ai beaucoup aimé. Je n’ai rien à redire dessus !
    Le style d’écriture ne se démarque pas, mais il est quand même très agréable. Yves Grevet arrive à nous immerger dans la tête de Kori ; il nous fait passer des émotions. Il est très simple à lire et très fluide.
    Que dire d’autre… Je ne pense pas lire les deux autres tomes d’U4. Ils sont à ma disposition à la médiathèque, mais honnêtement je ne suis pas intéressée. J’ai trop peur d’être déçue, et puis les personnages de Jules et Stéphane ne m’intéressent pas trop, alors… Je n’ai pas trop compris la fin, par contre, alors peut-être que cela va bousculer mes pensées concernant les deux autres tomes.

    Pour conclure, U4 : Koridwen est une très bonne lecture. L’histoire est passionnante, les personnages très attachants, le style fluide. Je trouve ce tome meilleur que celui que j’avais lu avant, mais on ne peut pas vraiment comparer, puisque les deux histoires sont très différentes. Si vous voulez tenter U4, je vous conseille de commencer par celui-ci.

22 commentaires:

  1. La culture bretonne mise en avant, le caractère de Kori, ainsi que la fin particulière font que ce tome est mon préféré :) Contente que tu aies aimé (je sais, je l'ai déjà dit ^^).

    RépondreSupprimer
  2. C'était celui qui me faisait le plus envie, mais je n'ai pas réussi à rentrer dedans. Je ne me suis pas attachée à Koridwen, l'histoire ne m'a pas trop passionnée... Les seuls passages que j'ai vraiment aimés étaient ceux avec Marek, dommage qu'ils aient été si peu nombreux. Et la fin... WTF quoi ! C'était trop tiré par les cheveux pour moi. ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est dommage ! Perso j'ai beaucoup aimé. ^^'

      Supprimer
  3. Je ne pense pas me lancer dans cette série, il y a tellement de livres qui me font beaucoup plus envie ^_^

    RépondreSupprimer
  4. C'est le seul que j'ai lu pour le moment et j'avais vraiment beaucoup aime :) Je compte lire les autres personnages (je les lis avec quelques temps de decalage pour ne pas trop comparer) :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil ! Par contre les autres personnages ne m'intéressent pas... A part peut-être si vraiment je n'ai plus rien à lire...

      Supprimer
  5. Contente de voir que finalement c'est toujours aussi bien dans la série. Aprés j'avoue que je fatigue un peu dans le genre donc je ne sais pas trop.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une bonne série - ce tome là en tout cas -, mais elle n'est pas non plus transcendante.

      Supprimer
  6. Je ne l'ai pas lu celui-ci mais je suis sûre que je le ferai :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai beaucoup aimé en tout cas. :)

      Supprimer
  7. Bien qu'en entendant parler souvent je n'arrive pas vraiment à cerner cette série, mais ravie que tu l'ais trouvé passionnant !

    RépondreSupprimer
  8. J'ai lu l'histoire de Yannis que j'ai beaucoup aimé et celle de Koridwen me tente beaucoup :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que Koridwen est plus intéressante que Yannis, que ce soit au niveau du personnage ou de l'histoire. J'espère que tu pourras la lire !

      Supprimer
  9. J'ai été déçue par Jules... mais ce roman là me tente beaucoup :D

    RépondreSupprimer
  10. Je trouve le concept de cette saga vraiment original. Je ne sais pas si je la lirais un jour... Mais les auteurs viennent faire une séance de dédicace dans une des librairies de ma ville alors je peux encore changer d'avis ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil ! Elle ne vaut peut-être pas le coup à acheter, mais l'emprunter est sympa. :) En tout cas si tu veux commencer je te conseille ce tome-ci !

      Supprimer
  11. J'ai tellement entendu parler de ce bouquin que je n'ai jamais lu le résumé avant aujourd'hui... Mais lire ta chronique m'a donné super envie de le lire, j'espère que j'en aurais l'occasion♥! Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente alors ! J'espère que tu pourras rapidement le découvrir. ♥ De rien !

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)