samedi 27 février 2016

Filles de Lune, tome 1 : Naïla de Brume - Elisabeth Tremblay


Série : Filles de Lune, tome 1
Titre : Naïla de Brume
Auteure : Elisabeth Tremblay
Edition : Pocket
Genre : Fantasy
Nombre de pages : 408
Résumé : À vingt-cinq ans, la vie de Naïla bascule. Sous le choc de son double deuil, elle accepte d'aider sa tante à rénover la maison familiale. Voilà donc la jeune femme de retour dans ce petit village en bordure du fleuve, où les innombrables souvenirs de vacances devraient lui apporter du réconfort. Mais une trouvaille faite dans le grenier de la maison ancestrale empêchera Naïla d'y trouver la quiétude tant espérée.
Les découvertes troublantes se succèdent, remettant en question non seulement ses origines, mais aussi ses croyances et convictions. À qui appartiennent tous ces livres traitant de sorcellerie et de mondes parallèles ? Qui est donc cette femme étrange, qui se prétend son aïeule, et dont la correspondance a été écrite dans une langue mystérieuse que seule Naïla peut déchiffrer ? Pourquoi le simple contact d'une pierre provoque-t-il chez la jeune femme des visions de gens qu'elle ne connaît pas ? Les réponses à ces questions en susciteront bien d'autres, plus troublantes encore.
Naïla sombrerait-elle doucement dans la folie, comme sa grand-mère et sa mère avant elle ? Et qui est-elle réellement : Naïla Langevin, simple humaine, ou Naïla de Brume, l'héritière de cette lignée maudite, recherchée, attendue et traquée de l'autre côté de la frontière du temps et de l'espace ?


♫♪ Un livre, une musique : Pale Tortured Blue – Draconian ♪♫

Une série géniale, mais comme premier tome, peut mieux faire.

    Filles de Lune est, à mes yeux, une des meilleures – voire la meilleure – série de fantasy que j’aie jamais lue. J’ai relu chaque tome au moins 3 fois, à part celui-ci justement, que je n’avais lu en entier que 2 fois, pour une raison que j’expliquerai dans pas longtemps. En tout cas, je tenais à vous faire découvrir cette série si vous ne la connaissiez pas, même si ce tome 1 est loin d’être le meilleur des 5 tomes.
    Naïla de Brume, et comme les 4 tomes suivants, est basé sur une alternance de point de vue interne de Naïla et de points de vue omniscients d’autres personnages. Cependant, ce tome 1 est surtout basé sur Naïla, ce qui est très appréciable pour nous, lecteur. Naïla, 25 ans, a perdu quelques mois plus tôt son mari, Francis, mort dans un accident de voiture prémédité, et, un an et demi auparavant, sa fille Alicia, décédée en bas âge d’un cancer. L’action se passe dans un petit village du Québec. Naïla s’est réfugiée dans la maison de sa grand-tante Hilda dans le but de se reconstruire et, un jour, elle tombe par hasard sur un mystérieux coffre où sont entassés d’étranges grimoires, et des lettres d’une ancêtre de Naïla. De découvertes en découvertes, Naïla découvre l’existence d’un monde parallèle au sien où vivent des créatures plus légendaires les unes que les autres, dont les Filles de Lune, une ancienne confrérie composée de femmes très puissantes. Et Naïla semble en faire partie, bien qu’elle n’ait en apparence aucun pouvoir magique. Elle décide alors de se rendre dans ce monde mystérieux, sans aucune idée de ce qui l’attend là-bas…
     Je vais en venir tout de suite à l’énorme point négatif qui fait que ce tome 1 n’est même pas une excellente lecture : le début. Le début qui est très, très, très long à démarrer, parce qu’il se passe 200 pages avant que l’action ne commence réellement. Je n’exagère même pas : pendant tout une moitié du livre, il ne se passe rien de très intéressant. On ne meurt pas non plus d’ennui, mais Naïla n’enchaîne pas les découvertes ; celles-ci arrivent plutôt au compte-goutte, et il y a de nombreuses scènes dont on pourrait se passer. J’ai moins ressenti cette impression de longueur lors de ma lecture car je pouvais me permettre de ne pas m’arrêter sur les indices dévoilés au compte-goutte, puisque je connaissais déjà la fin du tome et celle de tous les autres, ayant gardé pas mal d’éléments en mémoire. Cependant, lors de ma première lecture 3 ans auparavant j’avais eu énormément de mal lors de ma lecture avec ce début qui gâche vraiment tout, donc voilà.
    Pourtant, du potentiel, il y en a, et il est vraiment bien exploité. J’adore l’univers que l’auteure a créé, car je parviens très bien à me l’imaginer. Je ne sais pas si c’est à force d’avoir relu cette série, mais je trouve qu’Elisabeth Tremblay n’a absolument rien laissé au hasard lorsqu’elle a écrit son roman. Je vois très bien dans ma tête la Terre des Anciens, Dual, Bronan, Elfré ainsi que les autres mondes. Rien que les noms me paraissent naturels ! « Naturels », c’est vraiment le mot qui convient pour décrire cet univers de fantasy. Tout colle avec tout, au fil de la lecture on en apprend peu à peu sur l’histoire de ce monde, et je n’ai aucune impression de « manque ». Bon sang, même les prénoms des personnages leur vont comme un gant… J’ai rarement lu un livre avec un univers aussi bien construit ; aucune comparaison ne me vient à l’esprit. C’est par-fait.
    De plus, les personnages sont tous très bien faits. J’aime beaucoup Naïla : elle est encore fragile à cause de son double deuil, mais elle a une forte personnalité également. Elle est un peu fonceuse et ne se laisse pas marcher sur les pieds tout en gardant une part de fragilité, ce qui est très important à mes yeux. Elle est attachante, et c’est un vrai plaisir de la suivre. J’ai bien aimé sa relation avec sa grand-tante Hilda également, qui est plutôt « gentillette », mais réaliste. Certes, on n’a que ça au début et ça peut devenir lassant, mais il faut bien être un peu dans le réel aussi.
    Et surtout, l’énorme point positif de cette série : ALIX, le personnage principal masculin, dont je suis juste totalement fan. C’est le seul qui parvient à égaler Reyes de Charley Davidson à mes yeux. Il est juste parfait, avec une forte personnalité lui aussi, du caractère, des blessures anciennes… Impossible à expliquer pourquoi ; c’est juste pile le genre de personnage qui me fait craquer. J’adore sa froideur vis-à-vis de Naïla, son caractère indiscipliné et narquois sans tomber dans le gros cliché du bad boy qui fait craquer toutes les filles. Il est juste troooop bien.
    Il ne faut pas non plus oublier le style de l’auteure. Celui-ci peut rebuter, car il y a vraiment beaucoup de vocabulaire. Pas des tournures de phrases alambiquées, juste des mots qu’on n’emploie pas tous les jours placés au bon moment. C’est quelque chose que j’apprécie beaucoup dans un roman : j’aime les œuvres bien écrites. A défaut d’avoir un style poétique, j’apprécie les auteurs qui savent écrire, mais écrire bien. Les émotions sont bien transmises, les descriptions bien faites… Des descriptions qu’on peut trouver trop longues ; ce qui n’est pas mon cas, car j’ai déjà vu bien pire dans Les Enfants de la Terre de Jean M. Auel, une saga que j’aime beaucoup et où on avait des descriptions de plus de 3 pages. Sérieux. Bref, tout ça pour dire qu’Elisabeth Tremblay a un style très appréciable et qui colle parfaitement à l’ambiance du roman.
    Parlons-en, de cette ambiance. Celle-ci devient plus sombre passée la seconde partie du livre. Ce n’est pas « noir » non plus, mais rien dans ce qui va arriver à Naïla ne va être très rose, et ça se sent un peu dans l’ambiance, on sent que l’espoir n’est pas hyper présent. Il n’y a pas de tension dramatique mais un effet propre à la série est créé, et moi j’aime bien. Je vous conseille d’ailleurs d’écouter la musique que je vous ai proposée ci-dessus. Je vous rassure, l’ambiance du livre est loin d’être aussi sombre, ce qui ne m’empêche pas de trouver que c’est une chanson qui colle assez bien avec cette série. Et en plus on a des solos de guitare à tomber par terre et une chanteuse avec une voix magnifique, très mélancolique.
    Cependant, un manque de suspense reste à déplorer pour ce premier tome. L’envie de savoir la suite n’est pas toujours au rendez-vous, ce qui est assez dommage. L’action fait vraiment défaut, même dans la 2ème partie du livre. MAIS, ne vous inquiétez pas, car le tome 2 est beaucoup mieux ! Il a été un coup de cœur à chacune de mes lectures.
    Enfin, la couverture de mon édition (la plus répandue en France je crois) est très bien faite et représente parfaitement l’esprit de Naïla de Brume. J’adore les étincelles lumineuses qu’on voit autour de Naïla, et la lune à l’arrière-plan. La couverture de l’édition de Mortagne est superbe aussi, mais la mienne vaut également le détour. Ce n’est pas grand-chose mais, avouons-le, ça compte toujours !

    Pour conclure, ce premier tome de cette super saga qu’est Filles de Lune n’est qu’une très bonne lecture. Le début est malheureusement trèèèès long et il y a un manque certain d’action. Cependant, l’univers créé par Elisabeth Tremblay est génial et parfaitement bien ficelé, les personnages sont attachants, le style très agréable, avec du vocabulaire, et surtout, Alix, un de mes personnages préférés de tous les temps. ♥ L’auteure n’épargne pas ses personnages, elle nous emmène parfaitement dans son monde… Une saga que je conseille absolument, surtout que le tome 2 est 100 fois mieux que le premier !

22 commentaires:

  1. Le début est très long, mais le reste vaut vraiment le coup. C'est une très bonne série ! Et la musique est géniale. :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Et en plus il y a Alix ! :D J'aurais aussi pu mettre Candles de WT en live à Java Island, mais je n'y a ai pas pensé. x) Mais la musique de Draconian est vraiment top.

      Supprimer
  2. Cette saga à l'air pas mal surtout que ça fait longtemps que n'ai pas lu un bon livre de fantastique mais j'hésite si le début est si long....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est vraiment bien. Certes le début est long, mais quand on s'accroche, ça va tout seul. :)

      Supprimer
  3. Je note le titre, tu donnes super envie malgré le début un peu lent^^' Très belle chronique♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, tant mieux ! :D J'espère que tu pourras le lire, c'est une série qui est géniale. ^^ Merci !

      Supprimer
  4. Cette saga a l'air passionnante ! Même s'il y a quelques longueurs elle me tente énormément. Je ne connaissais pas du tout alors merci pour cette belle découverte et pour cette chronique très complète :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et elle l'est ! De rien, j'espère que tu pourras la découvrir un jour. :D

      Supprimer
  5. Je suis ravie que ce livre t'ai plû cependant je préfère rester sur la réserve car je n'aime pas trop les livres lents et sans action... =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, mais tu devrais quand même tester. ^^

      Supprimer
  6. Ton avis me donne très envie de me lancer ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux ! :) J'espère que tu liras ce tome 1 un jour !

      Supprimer
  7. Je ne fais pas partie des personnes qui apprécient cette saga. Malheureusement, la Fantasy est un genre qui passe ou qui casse avec moi. Et bien, ici, ce n'est pas passé :-/ Ça avait été une belle déception quand je l'avais lu :( Trop de longueurs, ce que je n'aime pas du tout dans ce genre !

    RépondreSupprimer
  8. Oulala ! Je ne suis pas la seule à vénérer cette saga ! Avouons le, je rêverais de me retrouver héroïne du jour au lendemain...peut-être avec un peu moins de problèmes. :D
    Pour ma part, j'ai beaucoup aimé le tome 3. As-tu lu l'autre série de cette auteure, sur les pirates ?...car j'hésite à me lancer.
    OWLI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hiiiii, une autre fan ! Haha, pas moi, il lui arrive trop de choses pas terribles. x)
      C'est vrai que le t3 est bien, mais j'ai une préférence pour le 2 & lz 4. Non, je ne l'ai pas lue, et elle ne m'intéresse pas trop...

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Tant mieux alors, c'est une série géniale. ^^

      Supprimer
  10. Je ne connaissais pas mais l'histoire à l'air pas mal. Je note, merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle n'est pas mal, elle est géniale. :D De rien !

      Supprimer
  11. Je ne connaissais pas cette série, mais ça m'intrigue pas mal vu ton avis. Le début un peu lent ne devrait pas me déranger, si c'est bien écrit. En tout cas, je me le note !

    RépondreSupprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)