jeudi 25 février 2016

La Nostalgie de l'Ange - Alice Sebold

Titre : La Nostalgie de l’Ange
Auteure : Alice Sebold
Edition : NiL éditions
Nombre de pages : 352
Résumé : Assassinée par l’un de ses voisins, Susie observe le monde depuis son paradis. Elle voit sa famille désespérée, essayer de se remettre petit à petit de sa mort. Mais son meurtrier, lui, est toujours là. Invisible, personne ne pense à lui. Et pourtant, c’est lui qui l’a tué. Alors Susie essaye de se rapprocher de son père, de lui indiquer la bonne voie.
Mais rien n’est aussi simple.
Tandis que sa petite sœur Lindsey dresse un mur autour d’elle, son père ne sait plus qui croire, quoi faire, alors que sa mère s’éloigne de plus en plus de ce qui a été leur famille pendant 14 années. Susie tente alors de leur faire prendre conscience de sa présence près d’eux pour les soutenir, qu’ils reforment une famille heureuse, comme avant.


« Je me suis sentie extérieure à l’histoire. »

    Cette phrase peut résumer ma chronique entière. Je m’excuse d’avance : mon avis va peut-être être brouillon, car j’ai tellement traîné sur ce livre, j’en ai tellement eu marre, que je n’ai pas trop envie de le chroniquer, mais je me force pour extérioriser mes sentiments. Bref bref. Comme souvent, j’ai emprunté ce livre à la médiathèque complètement par hasard. Il était sur un présentoir, avec un titre qui me faisait bien envie. Puis j’ai lu le résumé et je me suis dit : « Chouette, un policier ou un thriller ! ». Eh bien, je me suis plantée en beauté.
    Le début est plus qu’original : c’est Susie, jeune ado de 14 ans, qui est la narratrice du roman. Elle se présente, dit son nom, et cetera puis elle dit qu’elle est morte et qui l’a tuée. Là, je pense qu’on ne peut pas faire plus innovant. Par la suite, on voit comment elle a été tuée, puis les réactions de sa famille. Le livre ne suit pas un schéma particulier : on a des flash-back, des faits qui se passent au moment présent, des ellipses. On peut rapidement se perdre si on ne suit pas.
    Je ne sais pas trop comment raconter l’histoire tellement c’est particulier. Je vais donc vous parler de la famille de Susie, qui est très très présente dans tout le livre. Susie a une sœur âgée d’un an de moins qu’elle, Lindsey, ainsi qu’un petit frère de 4 ans, Buckley. Ils ont un chien, Holiday. Sa mère est quelqu’un de très étrange et difficile à cerner. Son père est très humain, assez fragile et il tient énormément à Susie – il sera donc effondré en apprenant sa mort, d’autant plus qu’aucun corps n’a été retrouvé. On suit également Len Fenerman, inspecteur de police en charge de l’enquête concernant le meurtre de Susie. Dans le livre, on va donc suivre l’évolution de ces personnages. Par exemple, on va voir Lindsey grandir, faire face à la mort de sa sœur, se forger une carapace mais aussi trouver l’amour. On verra la mère de Susie peu à peu s’éloigner de sa famille…
    Il n’y a pratiquement pas de côté « policier » dans La Nostalgie de l’Ange. En effet, on sait déjà qui est le tueur. Alors, même si Len enquête, cette enquête piétine puisque le meurtrier de Susie, Mr Harvey, n’a laissé aucune trace. J’ai trouvé cela assez frustrant : l’enquête aura piétiné jusqu’au bout…
    Ensuite, parce qu’il faut quand même que je le dise, ce roman a une grande part de fantastique. En effet, si Susie suit sa famille après sa mort, ce n’est pas pour rien ! Elle est au Paradis, mais sans les anges et tout ça : en fait, c’est un peu le cliché du Paradis où on a ce qu’on veut, quand on veut. J’ai trouvé cela très décevant et très mal exploité. Susie a rencontré des personnages au Paradis, mais au final on ne les voit presque pas et ils sont d’une futilité… ! Je n’ai pas du tout apprécié les passages où on suivait Susie dans « son Paradis ».
    Il n’y a quand même pas que de points négatifs. Les personnages sont assez attachants, notamment Lindsey. Au début, elle faisait un peu « pétasse », mais par la suite je lui ai trouvée une réelle profondeur qui m’a beaucoup plu. De même pour Ruth, jeune fille que Susie a accidentellement touché en allant au Paradis. Ruth est un personnage très complexe qui sera resté mystérieux jusqu’au bout. Cependant, j’ai trouvé qu’elle n’était pas assez exploitée, comme beaucoup d’autres personnages.
    De plus, ce qui est intéressant, c’est qu’on suit beaucoup de personnages à différents moments de leur vie. Ainsi, en plus de suivre la famille de Susie, on a aussi Ruth, mais également Mr Harvey, qui a tué Susie. On en apprend plus sur lui et son passé.
    Cependant, malgré cela, il y a très peu de suspense. Je me suis souvent ennuyée, avec des chapitres qui étaient totalement inutiles. Je n’avais même pas envie de savoir la suite ! Seule la fin m’a réellement intéressée, en fait. Je me suis sentie extérieure à toute l’histoire. Je n’ai pas ressenti d’émotions, à peine un peu de compassion, et je n’étais tout simplement pas dans le récit.
    Enfin, le style de l’auteure m’a laissée de marbre. Il n’est pas particulier, plutôt commun, même si certaines tournures de phrases étaient belles. Il ne m’a pas marquée, et je n’ai pas vraiment trouvé de message au livre, ce qui est dommage.

    Pour conclure, La Nostalgie de l’Ange est une bonne lecture. Bien que ce soit un livre original avec des personnages attachants, je n’ai que moyennement apprécié ma lecture. Il n’y a pas de suspense, l’enquête piétine, c’est très frustrant ! Il y a beaucoup de longueurs, et l’auteure n’arrive tout simplement pas à me captiver. A part si vous avez vraiment envie de lire ce livre, je ne vous le conseille pas.

14 commentaires:

  1. C'est un roman qui m'a toujours tenté :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends pourquoi. ^^ Personnellement, je n'ai pas réussi à accrocher.

      Supprimer
  2. désolée que ça n'ait pas été plus

    RépondreSupprimer
  3. Je connaissais ce roman de nom, sans avoir été chercher plus loin. Et bien, vu ta chronique, je ne le regrette pas ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Selon moi, tu ne passe pas à côté de grand-chose. ^^

      Supprimer
  4. Ma mère me l'a prêté mais… hum… tu ne me donnes pas très envie de le lire là x) Je le lirai certainement à l'occasion mais de toute façon ce n'est pas une priorité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes. ^^' Je te conseille de le lire si tu es motivée, sinon c'est inutile de se forcer.

      Supprimer
  5. Déjà qu'il ne m'intéressait pas au départ... J'ai horreur de ce genre de Paradis dans les romans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil ! C'est très décevant et caricatural. Je ne te le conseille pas.

      Supprimer
  6. Pas une histoire qui me fait envie^^' Mais je suis contente que tu aies aimé :) !

    RépondreSupprimer
  7. Le résumé est prometteur mais vu ce que tu en dis, je ne pense pas lire ce livre ^^.

    RépondreSupprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)