samedi 6 février 2016

Meutres pour rédemption - Karine Giebel

Titre : Meurtres pour rédemption
Auteure : Karine Giebel
Edition : Fleuve Noir
Nombre de pages : 767
Résumé : Marianne, vingt ans. Les barreaux comme seul horizon. Perpétuité pour cette meurtrière.
Indomptable, incontrôlable, Marianne se dresse contre la haine, la brutalité et les humiliations quotidiennes.
Aucun espoir de fuir cet enfer, ou seulement en rêve, grâce à la drogue, aux livres, au roulis des trains qui emporte l'esprit au-delà des grilles. Grâce à l'amitié et à la passion qui portent la lumière au cœur des ténèbres.
Pourtant, un jour, une porte s'ouvre. Une chance de liberté.
Mais le prix à payer est terrifiant pour Marianne qui n'aspire qu'à la rédemption.



Un très bon thriller.

    Souvenez-vous… Il y a un mois et demi environ, je chroniquais Purgatoire des innocents de Karine Giebel, un livre tout simplement horrible mais tellement bien écrit. Je m’étais dit que j’allais faire une pause dans les Giebel pour le moment, mais j’ai été faible… Quand Meurtres pour rédemption m’a tendu ses petits bras à la médiathèque, j’ai craqué. Oui, je suis faible.
    Bref. Au début, nous suivons Marianne, jeune femme de 20 ans qui a pris perpétuité pour plusieurs meurtres. Elle est donc dans une maison d’arrêt (on ne sait pas où, aucun lieu n’est donné), seule car considérée comme dangereuse. Plusieurs fois elle se demande « Pourquoi je les ai tués ? ». Car la vie en prison est très dure pour elle : elle n’a pas d’argent, est obligée de payer de son corps pour avoir des clopes et de la drogue, sans oublier une surveillante qui lui mène la vie impossible. En gros, le bouquin commence comme cela. Pas très réjouissant, n’est-ce pas ? Ensuite, à l’aide de flash-back, nous en apprenons peu à peu sur la vie de Marianne : comment tout a commencé, mais aussi certains événements qui ont marqué sa vie de détenue. Ainsi, le suspense est bien ménagé, et Marianne est toujours entourée d’une onde de mystère, ce que j’ai trouvé top.
     Cependant, j’ai trouvé le début un peu long : certes, il arrive des trucs à Marianne, mais rien de transcendant – ce n’est que sa vie en prison, ses discussions avec Justine, une surveillante qui apprécie beaucoup Marianne ; ses rixes avec la Marquise, matonne qui déteste Marianne ; et enfin le conflit avec Daniel, chef des matons (les surveillants de la prison), à qui elle « achète » ses cigarettes.
    Toutefois, au bout de 100 pages, un événement intéressant se passe : Marianne est convoquée au parloir – alors que ce n’est jamais le cas – et les hommes lui proposent la liberté… Va-t-elle accepter ? Est-elle sûre que ce n’est pas un piège ?
    Alors qu’elle hésite, d’autres événements se passent. Je ne les dévoilerai pas, mais je tiens à mettre en garde : certains sont très durs, relevant pratiquement de la torture, alors, âmes sensibles, abstenez-vous.
    Passons maintenant à mon analyse. Elle sera un peu confuse : j’écris cette chronique pratiquement 4 jours après avoir fini le livre, alors… Déjà, il est clair que Karine Giebel est une manipulatrice hors pair. Pourquoi ? Parce que parfois, on s’attache vraiment à Marianne, on a pitié d’elle, on vit avec elle… et parfois on la déteste carrément et on a horreur de la suivre. C’est dingue de passer d’un côté à l’autre si facilement ! Alors chapeau.
    Ensuite, les autres personnages sont également très attachants. Que ce soit Daniel, Justine, Franck, Laurent, ou même Monique, qu’on voit très rarement, j’en suis arrivée à les considérer comme s’ils existaient vraiment. Ce sont vraiment des personnages très humains, avec leurs bons et mauvais côtés. Ils sont tous très approfondis, et c’est top.
    De plus, le cadre dans lequel évoluent les protagonistes est très intéressant. C’est bien la première fois que je lis un livre où l’action se passe dans une prison, et c’est très intéressant. Je ne sais pas si certaines choses sont vraies ou pas, mais en tout cas on sent que Karine Giebel sait de quoi elle parle ; je pense qu’elle a bien dû étudier la prison avant d’écrire son livre. Et franchement, on s’y croit. L’enfermement, l’absence de liberté, la promenade, les conflits entre détenues...
    En outre, le fond de l’histoire est également passionnant. On a toute une « réflexion » sur l’amour, mais aussi sur la liberté par le biais de Marianne : elle se considère comme un monstre, elle sait qu’elle mérite d’être en prison… et pourtant elle est capable d’aimer. Cela m’a beaucoup plu également… De plus (je me répète), le suspense est top. J’avais toujours envie de savoir la suite, quels allaient être les choix de Marianne, comme l’histoire allait se terminer…
    Enfin, il y a quand même quelque chose qui m’a déçue. J’avais auparavant lu Juste une ombre, Purgatoire des innocents et Satan était un ange (j’avais d’ailleurs eu un coup de cœur pour ce livre) et j’avais à chaque fois été subjuguée par la plume de l’auteure. Or, ici, je ne l’ai pas retrouvée. Son style m’a semblé plus fade que dans ces 3 autres livres, ce qui m’a beaucoup déçue. J’en attendais peut-être trop, mais c’est dommage quand même.
    Pour terminer, la fin est très triste bien que normale. Karine Giebel est une sadique !

    Pour conclure, Meurtres pour rédemption est une très bonne lecture. Les personnages sont attachants, le suspense bien mené, tout comme l’intrigue infaillible. Le cadre est inédit, le message du livre pertinent. Et l’auteure joue avec nous ! Il y a quand même deux bémols : le début est un peu long à démarrer, et je n’ai pas retrouvé son style qui m’avait tant plu auparavant. Si vous voulez tenter ce Karine Giebel, je ne vous conseille pas de commencer par celui-là, plutôt un de ceux que j’ai cité plus haut.

22 commentaires:

  1. Purgatoire des innocents me tente un peu plus, donc je commencerai surement par lui avant de découvrir les autres titres de l'auteure. En tout cas, ça a l'air d'un bon thriller :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Purgatoire des innocents est tellement... horrible. J'espère que tu pourras le lire ! Sinon je te conseille "Juste une ombre" et "Satan était un ange". :) En effet, cela reste un très bon thriller !

      Supprimer
  2. Ce n'est pas mon style de prédilection, mais tu me donnes de lire de lire du thriller ^^

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains, notamment ceux de Karine Giebel, sont géniaux ! Après je suis un peu novice en la matière : je n'ai commencé à en lire que cet été...

      Supprimer
  3. c'est toujours tellement agréable d'avoir une bonne intrigue pleine de surprise, et des personnages attachants! Ca donne envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Je te le conseille, comme les autres de l'auteure. :)

      Supprimer
  4. Je le lirai... Mais plus tard : pour l'instant, j'ai envie de livres plus légers (et je suis encore traumatisée par Purgatoire des innocents). ^^

    RépondreSupprimer
  5. Je pense d'abord lire Purgatoire des innocents. Si ça me plaît (mais vraiment me plaire, pas une simple bonne lecture comme Juste une ombre), alors je lirais peut-être celui-ci ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. :) J'espère que tu aimeras Purgatoire des innocents !

      Supprimer
  6. D'après ton portrait du style de l'auteure j'aimerais beaucoup lire un de ses livres, mais les histoires m'ont l'air un peu dures ... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elles le sont pas mal. La moins "choc" est Satan était un ange, que je ne peux que te conseiller. ;)

      Supprimer
  7. C'est un super roman, très fort et inoubliable :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas le meilleur de l'auteure selon moi quand même. ^^'

      Supprimer
  8. Je ne suis pas très thriller, donc malgré ton avis assez positif, je doute le lire! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. ;) Mais franchement je ne peux que te conseiller ceux de Karine Giebel. ^^

      Supprimer
  9. Je n'ai encore rien lu de cet auteur, j'en entends pourtant beaucoup de bien!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est une auteure absolument géniale. Sa plume est fantastique, et ses histoires inoubliables. Il faut absolument que tu lises un de ses livres !

      Supprimer
  10. J'aime moyennement les thrillers et celui là ne me tente pas trop :/

    RépondreSupprimer
  11. Bon, à ce que je vois, Karine Giebel n'est clairement pas une auteure pour moi! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ses romans sont assez particuliers, donc à toi de voir. ^^

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)