dimanche 14 février 2016

Un peu de théâtre [3] Beckett, Molière & Schmitt

Bonjour à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour un troisième « Un peu de théâtre… » puisque j’ai lu 3 pièces de théâtre ce mois-ci dont je voulais absolument vous parler. Il n'y a pas de C'est dimanche que lisez-vous ? car nous ne sommes pas chez nous depuis vendredi : nous ne pouvions pas faire ce rendez-vous, cela aurait été trop tôt.

Titre : En attendant Godot
Auteur : Samuel Beckett
Edition : Les éditions de minuit
Nombre de pages : environ 130
Résumé : L'attente comprend deux phases, l'ennui et l'angoisse. La pièce comprend donc deux actes, l'un grotesque, l'autre grave.
Préoccupé de peu de choses hormis ses chaussures, la perspective de se pendre au seul arbre qui rompt la monotonie du paysage et Vladimir, son compagnon d'infortune, Estragon attend. Il attend Godot comme un sauveur. Mais pas plus que Vladimir, il ne connaît Godot. Aucun ne sait au juste de quoi ce mystérieux personnage doit les sauver, si ce n'est peut-être, justement, de l'horrible attente. Liés par un étrange rapport de force et de tendresse, ils se haranguent l'un et l'autre et s'affublent de surnoms ridicules. Outre que ces diminutifs suggèrent que Godot pourrait bien être une synthèse qui ne se réalisera qu'au prix d'un anéantissement, Didi et Gogo portent en leur sein la répétition, tout comme le discours de Lucky, disque rayé qui figure le piétinement incessant auquel se réduit toute tentative de production de sens.
Cette pièce composée en 1952, quinze ans avant que Beckett ne soit couronné par le prix Nobel de littérature, est un tour de force qui démontre les profondeurs que peut atteindre un langage en apparence absurde.

    Cette pièce, j’en avais d’abord étudié un extrait dans un groupement de textes sur l’Homme face à la mort. Je ne pensais pas la lire en entier, mais l’occasion s’est présentée quand je n’ai pas eu cours de l’après-midi et que je n’avais pas de bouquin sur moi. Au final, c’est une pièce que j’ai beaucoup aimé. C’est l’histoire de deux vagabonds que l’on devine assez âgé, Vladimir et Estragon. Comme le dit le titre, ils attendent Godot, dont ils ne savent rien, et au final, on devine que Godot ne viendra jamais. Pourtant, Vladimir et Estragon attendent. Ils vont au passage rencontrer Pozzo et Lucky, son esclave humain… C’est du théâtre de l’absurde, autant dans les conversations  vides de sens que dans les personnages, et pourtant j’ai aimé. Le message, et surtout « Didi et Gogo », que j’ai trouvé très touchants à la fin. C’est une pièce qui est quand même parfois assez longue, puisqu’il ne se passe rien, mais franchement je vous la conseille. C’est une bonne lecture, pour ma part.

♦♦♦



Titre : Dom Juan (ou le Festin de Pierre)
Auteur : Molière
Edition : Larousse, collection Petits Classiques
Nombre de pages : 189 (au total)
Résumé : Dom Juan fut écrit par Molière à la suite de l'interdiction de Tartuffe. Cette tragi-comédie raconte la vie du libertin Dom Juan. Si Molière est considéré comme un classique, Dom Juan fait des exceptions aux règles classiques : la pièce refuse la règle des trois unités, est écrite en prose, se finit mal (contraire au code de la comédie) et mélange les registres.




    Ah, Dom Juan. Je l’ai lu deux fois en entier, et étudié en approfondi en littérature. Et franchement, c’est ma pièce préférée de Molière. C’est l’histoire de Dom Juan, un libertin de mœurs et de religion. Accompagné de son fidèle valet Sganarelle, on le voit quitter sa femme, en séduire d’autres ; bref, mener tout le monde par le bout du nez en se moquant éperdument du Ciel. Pourtant, celui-ci va finir par le rattraper dans une fin spectaculaire et merveille. Oui, j’ai bien appris mon cours. Non, en vrai, c’est une bonne pièce : Dom Juan est assez borné mais agréable à suivre, comme Sganarelle, qui est assez attachants. Le comique est toujours un peu lourd, comme le style de Molière, mais on s’y fait. Personnellement, ma lecture a été assez agréable, et c’est une pièce qui est à lire.

♦♦♦



Titre : La Nuit de Valognes
Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
Edition : Magnard Lycée, collection Classiques et contemporains
Nombre de pages : 152 (au total)
Résumé : Par une nuit orageuse, quatre femmes se retrouvent dans le château de la Duchesse de Vaubricourt. Don Juan, qui les a bafouées autrefois, sera jugé et devra réparer ses torts en épousant Angélique, filleule de la Duchesse. A la surprise générale, le séducteur mythique accepte !





    La Nuit de Valognes, ou la réécriture de Dom Juan, ou un presque coup de cœur. Je l’ai lue trois fois, et j’avoue que je suis totalement sous le charme. J’adore tellement cette pièce. Ici, on retrouve Don Juan, mais à son procès : en effet, 5 de ses victimes lui font un procès, et il se voit contraint d’épouser sa dernière victime ou d’aller en prison. Bien sûr, Don Juan n’a pas le choix et accepte. Cependant… Don Juan n’est plus Don Juan. Malgré quelques tirades défendant son libertinage, on apprend que Don Juan a cessé ses conquêtes, il y a « cinq mois et vingt-huit jours ». Pourquoi ? Mystère ! J’ai adoré, adoré, adoré. La plume de Schmitt est fluide, et la pièce résolument moderne. On le voit surtout dans les dialogues, qui sont plus modernes, donc, moins artificiels. Les personnages n’hésitent pas à se lancer des pics, et on reconnait quand même notre Don Juan, qui est beaucoup, beaucoup plus humain. Les personnages sont vraiment attachants, surtout le Chevalier. ♥♥♥ Je ne peux que vous conseiller cette pièce, même sans avoir Dom Juan. C’est une très bonne lecture.

Et vous ? Avez-vous lu ces pièces ? Qu'en aviez-vous pensé ?

30 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé En attendant Godot. D'une manière générale, l'Absurde me plait pour le sentiment de confusion qu'il laisse en nous. Frissonner, rire ou pleurer ? Personnellement, cette pièce de Becket m'a plus insurgé que fait rire, mais Ionesco arrive à me dérider. La leçon m'a fait éclaté de rire, et elle montre bien le non sens de la vie !
    Et là, tu me fais très envie avec ta dernière pièce, elle m'intrigue énormément !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est la première pièce de ce genre que je lis, donc je ne saurais me prononcer sur si j'aime ou pas. Il faut que je lise Ionesco !
      La Nuit de Valognes est vraiment géniale. ♥ Pour te dire, dans ma classe, tout le monde a aimé. Ou du moins, toutes les filles, c'est-à-dire environ 19 sur 25. :)

      Supprimer
  2. Je n'ai lu aucune de ces pièces... Le théâtre, c'est un peu comme la poésie, j'ai du mal avec ces genres.

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai lu qu'En attendant Godot et, même si je n'avais pas détesté, je n'avais pas aimé non plus. C'est un genre avec lequel j'ai beaucoup de mal et même, en règle générale, tous les livres qui n'ont pas vraiment de sens me mettent mal à l'aise (comme Alice au pays des merveilles). C'est bizarre ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. ^^ Comme je le disais à Eden, c'est la première pièce absurde que je lis, alors je ne sais pas encore si j'aime ou pas. Mais comme toi, je suis assez mal à l'aise avec l'absurde en générale, comme avec Vian.

      Supprimer
    2. OUI, exactement, les livres de Boris Vian me mettent mal à l'aise aussi (je garde un très mauvais souvenir de L'écume des jours).

      Supprimer
    3. J'ai lu "L'arrache-coeur", et j'avoue que j'avais été très déstabilisée par tout les éléments absurdes présents. Je suis trop terre à terre.

      Supprimer
  4. J'adorerais lire la réécriture de Don Juan, elle a l'air vraiment bien! Mais bon, il faudrait déjà avoir lu Don Juan je pense, pour comprendre les références... En attendant Godot a l'air pas mal, aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle l'est ! Je te la conseille. Bah, tu n'es pas forcément obligée de lire DJ, même si après on a toujours le "plaisir de la reconnaissance", comme dit ma prof de français. En attendant Godot est particulier mais intéressant.

      Supprimer
  5. La Nuit de Valognes est super. ♥ Par contre, j'aime moins le Dom Juan de Molière, à part le "Plaît-il ?" de Sganarelle et le passage où Dom Juan voit arriver Elvire. x) Il faudra que je lise En attendant Godot !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. ♥
      Haha, j'adore ce passage.
      Et oui, tu n'as pas le choix !

      Supprimer
  6. fiou ça me rappelle les livres que je lisais au lycée aussi. Ca fait bien longtemps que je n'ai pas relu de pièces de théatre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'étonnes. ^^ Le théâtre n'est pas mon genre de prédilection, alors je comprends. ^^

      Supprimer
  7. J'ai beaucoup aimé "En attendant Godot" moi aussi! Je te conseille aussi "Fin de Partie" du même auteur! Comme le dit Beckett, "le vide se remplit bien trop vite de sens!"

    Don Juan est une excellente pièce également, un grand classique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas "Fin de Partie" mais j'essayerai de le lire !
      Je trouve que la réécriture de Schmitt est encore meilleure que celle de Molière, mais il est clair qu'elle est à lire. :)

      Supprimer
  8. Je n'ai lu aucun de ces livres mais récemment j'ai aussi lu une pièce de théâtre pour le lycée, je ne sais pas si vous connaissez, c'est Roberto Zucco de Koltès qui est également aux Editions de Minuit :) En tout cas article intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne connais pas du tout ! J'essayerai de la trouver au CDI. Contente qu'il t'ait plu !

      Supprimer
  9. J'aime beaucoup Molière mais je n'ai pas lu les deux autres pièces citées. Je dois avouer que je n'aime pas trop "lire" des pièces de théâtre, je préfère les voir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Molière est un auteur avec qui j'ai beaucoup de mal. J'ai été traumatisée par lui au collège haha. Je vais m'y remettre doucement.
      Tu m'étonnes. ^^ Je n'ai vu que peu de représentations, mais celle de "L'île des esclaves" par Irina Brook m'avait beaucoup plu.

      Supprimer
  10. J'ai eu beaucoup de mal avec en attendant Godot (enfin c'était pire avec la leçon de piano de Ionesco ^^), je ne pense pas que le théâtre de l'absurde soit fait pour moi !
    Par contre j'avais bien aimé Dom Juan :) je lirai peut-être un jour la troisième pièce dont tu parles et que je ne connaissais pas avant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais, je n'ai lu que une seule pièce absurde, alors... Je vais en tenter d'autres !
      Si tu as aimé DJ, je te conseille vraiment La Nuit de Valognes. ♥

      Supprimer
  11. Il faut que je lise Dom Juan !
    Je n'entends que du bien d'E.E. Schmitt, livres et pièces ^^

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii !
      Je n'ai lu que La Nuit de Valognes de lui et j'ai beaucoup aimé. :)

      Supprimer
  12. Pour répondre à Julie, Journal d'un Vampire en pyjama est un très bon livre de Mathias Malzieu, mais si je puis me permettre, ce n'est pas forcément celui que je conseille pour une première lecture, puisqu'il fait plusieurs allusions à ces précédents livres.
    Pour commencer, je te conseille "La Mécanique du Coeur" :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah d'accord. :) J'essaierai de lire "La Mécanique du Cœur", du coup ! Je pense que je peux facilement le trouver en bibliothèque.

      Supprimer
  13. Réponses
    1. Pas "adoré" pour ma part, mais j'ai vraiment bien aimé. :)

      Supprimer
  14. J'aime beaucoup En attendant Godot et Dom Juan! Pour la dernière pièce, je ne la connais pas, mais je la rajoute à ma wish-list ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil. :) J'espère que tu pourras la lire !

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)