mardi 29 mars 2016

Métamorphose en bord de ciel - Mathias Malzieu

Titre : Métamorphose en bord de ciel
Auteur : Mathias Malzieu
Edition : Flammarion
Nombre de pages : 158
Résumé : Cloudman est sans conteste le plus mauvais cascadeur du monde. Ses performances de voltige involontairement comiques lui valent des jours heureux. Jusqu'à ce qu'un médecin le soignant pour une énième fracture décèle chez lui une maladie incurable. Commence alors pour Tom un long séjour hospitalier pour tenter de venir à bout de ce qu'il appelle « la Betterave ».
Lors d'une de ses déambulations nocturnes dans les couloirs de l'hôpital, cet homme qui a toujours rêvé de dévorer les nuages rencontre une étrange créature, mi-femme mi-oiseau, qui lui propose le pacte suivant : « Je peux vous transformer en oiseau, ce qui vous sauverait, mais cela ne sera pas sans conséquences. Pour déclencher votre métamorphose vous devrez faire l'amour avec moi. de cette union naîtra peut-être un enfant. Un risque à accepter. »

Dans la tradition de ces contes pour grands enfants, Mathias Malzieu nous raconte l'histoire merveilleuse d'un homme qui veut tuer la mort et tutoyer les cieux. Ce faisant il nous livre une réflexion rare sur le pouvoir de la vie, et de l'amour.      
           

Coup de cœur.

    Eh oui, encore un Mathias Malzieu ! Normalement, c’est le dernier, promis. Ce livre, je ne pensais pas que ce serait un coup de cœur. J’avais vraiment perdu espoir, je me disais que j’étais trop exigeante et que c’était foutu. Eh bien non. Si au début j’étais très sceptique, Métamorphose en bord de ciel a su m’émouvoir comme il faut.
    C’est l’histoire de Tom Cloudman. Il a environ 40/50 ans, d’après moi, et est le « plus mauvais cascadeur du monde ». Pourquoi ? Parce qu’il rêve de devenir un oiseau, et le fait de tomber, comme voler, si vous voyez ce que je veux dire, le grise. Cependant, il n’atterrit pas sur ses pieds comme un chat ! Il se fait donc souvent mal, mais il continue quand même. Il parcoure les villes sur un cercueil à roulettes et est nomade. Pleins de gens viennent voir ses chutes spectaculaire jusqu’à ce qu’un jour, Tom se retrouve à l’hôpital. Et même pas à cause d’une mauvaise chute : non, il a un cancer. Ses rêves de voler sont alors anéantis… ou pas. En effet, un jour, il rencontre sur le toit de l’hôpital Endorphine, femme-oiseau qui va lui proposer un marcher…
    Voilà pour le gros de l’histoire. Au début, je vous avoue que j’étais très sceptique. « Mouais, peut-être que j’aurais dû attendre un peu avant de lire un autre Malzieu. » J’avais peur de ne pas accrocher au personnage principal, qu’il soit trop « exubérant » pour moi, et pareil avec Endorphine, la femme-oiseau. J’ai eu du mal à me laisser convaincre, il y avait des choses qui me paraissaient floues. Je ne vais pas vous le cacher : jusqu’aux 20 dernières pages, je pensais que Métamorphose en bord de ciel ne serait « que » une très bonne lecture. Mais non : cette fin, justement, a tout changé. Elle m’a énormément émue, touchée, et j’ai même versé ma petite larme.
    C’était le pourquoi du comment. Je vais désormais aborder les points que j’aborde à chaque fois : les personnages, l’action, le style, et plus si besoin.
    Tout d’abord, Tom Cloudman. Il ne peut qu’être attachant : il n’a aucun point négatif pour moi, bien qu’il ait des défauts. Son désir de devenir un oiseau m’a beaucoup plu, puisque c’est une envie que, je pense, tout le monde a eu un jour ou l’autre. En outre, il n’a jamais arrêté de se battre contre la maladie et a continué à vouloir réaliser son rêve. Je l’ai trouvé très touchant, à aller voler les plumes des oreillers des pensionnaires de l’hôpital, ou encore à vouloir cacher sa souffrance à Victor.

« J'ai besoin de ma dose de ciel, je ne peux pas respirer correctement si je n'inhale pas ne serait-ce qu'un peu de vent frais. »

    Victor, parlons-en. C’est un petit garçon de 8/10 ans, je ne me rappelle plus trop, et il est atteint d’une leucémie. Il admire énormément Tom, et je n’ai pu que le trouver très touchant et émouvant. Comment ne pas l’apprécier ? J’aurais juste aimé qu’il soit davantage présent dans le livre.
    Enfin, comme il y a très peu de personnages, je vais désormais évoquer Endorphine. Au début, j’avoue que je ne l’appréciais pas vraiment, et puis, à la fin, nous avons pu avoir son point de vue. Du coup, c’est également un personnage qui m’a beaucoup plu et touchée, comme tous les autres de Malzieu.
    Je trouve que cette chronique est très mal écrite. En fait, je n’ai pas le livre sous les yeux, puisque je l’ai rendu au CDI, et j’ai peur de me planter ou d’oublier de dire un truc capital. Du coup, je m’excuse – c’est tellement difficile de parler d’un coup de cœur !
    Ce livre, c’est un vrai conte pour grands enfants. J’ai adoré la fin, qui m’a énormément émue. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pleuré devant un livre. J’ai retrouvé la poésie du style de Malzieu qui m’avait tant manquée dans Le plus petit baiser jamais recensé. Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti autant d’émotions, aussi.
    En effet, comment ne pas parler du style de Mathias Malzieu ? Comme avec La Mécanique du Cœur, je l’ai adoré. J’ai adoré toutes les images qu’il utilisait, comme « la Betterave » pour nommer le cancer de Tom (j’ai envie de pleurer quand je repense à une « conversation » qu’ont eu Tom et la Betterave), ou même cette invention de femme-oiseau. De même avec « Miss Morphine », qui nomme le médicament qui calme Tom. Toutes ces images et métaphores m’ont beaucoup, beaucoup plu.
    Enfin, c’est un livre qui se lit très vite. Deux jours, pour ma part. Et pourtant, rien ne manque : j’ai trouvé que tous les éléments étaient bien approfondis, et que rien ne manquait. On sait même ce que devienne les personnages à la fin, contrairement à de nombreux livres où la fin est trop ouverte. J’ai passé un excellent moment de lecture avec ce livre dans les mains.

« Les oiseaux ça s'enterre en plein ciel. Même le plus élégant des nuages est truffé de leurs petits cadavres raidis.
On raconte que 1 goutte de pluie sur 10180 serait une larme d'oiseau mort et que 1 flocon de neige sur 16474 serait un fantôme d'oiseau décroché du placenta céleste. »

    Pour conclure cette chronique dont je ne suis pas du tout satisfaite, Métamorphose en bord de ciel est un coup de cœur. Au début, j’étais très sceptique, puis je me suis prise à la poésie de Malzieu et… J’ai adoré. Je me suis vraiment attachée aux personnages, et quelle fin ! Très, très émouvante. J’ai ressenti beaucoup d’émotions, et une fois de plus je me suis laissé guider par la plume de l’auteur si particulière. C’est un livre que je vous conseille.





L’avis d’Emilie : Une excellente lecture dans l'ensemble mais un petit coup de cœur pour la fin, belle et triste et qui m'a retourné le cœur. On retrouve le style poétique de Malzieu, des personnages attachants, un univers onirique... Il y a beaucoup d'émotion ; c'est une histoire très touchante. Il n'y a rien à dire ! Il manque ce quelque chose qui fait le coup de cœur, mais cela reste une très belle lecture que je ne peux que conseiller.

26 commentaires:

  1. Tu te doute déjà ce que je vais écris, bien sûr que je le glisse dans ma wish! Toutes les deux vous m'aidez vraiment pas a diminuer ma PAL ou ma wish!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment désolée alors. :') Franchement je ne peux que te conseiller cette pépite. ♥

      Supprimer
  2. je n'ai lu qu'un livre de l'auteur mais il faudrait vraiment que j'en essaie plus !

    RépondreSupprimer
  3. Contente que ce petit roman t'aie autant plu ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Ravie que ce livre t'ai plu ! Je ne connaissais pas du tout ce roman et en lisant le résumé je suis plutôt septique mais tu l'as été aussi au début et finalement ça a été un coup de coeur pour toi donc pourquoi pas tenter le coup ! Merci pour cette belle chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      C'est vrai qu'on pourrait avoir peur de ne pas apprécier (c'est quand même assez particulier !), mais la fin est tellement sublime... ! Je te le conseille vraiment. Merci !

      Supprimer
  5. Tu en parles très bien ! Je note, il faut absolument que je découvre cet auteur^^ :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui, il le faut ! Je te conseille de commencer par La Mécanique du Coeur, un de ses premiers romans qui est vraiment génial. :)

      Supprimer
    2. Merci du conseil, je note avec plaisir❤️ :) !!!

      Supprimer
  6. Je commencerais par la mécanique du coeur comme je l'avais prévu mais ensuite je lirais certainement celui-ci. Il a l'air très touchant. Et non, ta chronique n'est pas du tout mal écrite, elle est très bien et montre que tu as eu un gros coup de coeur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ce qu'il faut faire je pense. :) Mercii !

      Supprimer
  7. Ce livre à l'air pas mal. En plus, la médiathèque a tous les livres de Mathias Malzieu donc j'ai le choix ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est génial. ♥ Tu m'étonnes ! Lance-toi, en tout cas. :)

      Supprimer
  8. Vous me donnez envie de découvrir ce livre :)❤

    RépondreSupprimer
  9. Bizarrement, je n'accroche pas tant que ça à cet auteur, alors que j'adore son groupe et son film d'animation ^^
    Mais c'est super que tu l'apprécies autant :)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai du mal à adhérer à l'écriture de l'auteur sous forme de roman (allés que j'étais une grande fan de ses chansons au lycée) du coup, je ne suis pas sûre qu'il me plairait plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, c'est quand même assez particulier. :)

      Supprimer
  11. La couverture est tellement sublime ainsi que les passages que tu as cité !
    Je n'ai fait que survoler la chronique car je ne sais pas de quoi parle ce livre et je préfère m'y plonger sans rien en savoir :) Et le coup de cœur que vous avez eu toutes les deux me donne encore plus envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement d'accord avec toi, surtout le dernier passage, qui a tout son sens quand on a lu le livre. ♥
      Je comprends. :) Il faut absolument que tu le lises !

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)