jeudi 17 mars 2016

Rebecca - Daphné du Maurier

Titre : Rebecca
Auteure : Daphné du Maurier
Edition : Albin Michel
Nombre de pages : 535
Résumé : Une longue allée serpente entre des arbres centenaires, la brume s'accroche aux branches et, tout au bout, niché entre la mer et les bois sombres, un château splendide : Manderley, le triomphe de Rebecca, la première Mme de Winter, belle, troublante, admirée de tous. Un an après sa mort, le charme noir de Rébecca tient encore en son pouvoir le domaine et ses habitants. La nouvelle épouse de Maxim de Winter, jeune et timide, pourra-t-elle échapper à cette ombre inquiétante, à son souvenir obsédant qui menacent jour après,jour de plonger Manderley dans les ténèbres ? Le chef-doeuvre de Daphné du Maurier, immortalisé au cinéma par Alfred Hitchcock, a fasciné depuis sa parution plus de trente millions de lecteurs à travers le monde. Comme Les Hauts de Hurlevent ou Jane Eyre, Rebecca est devenu un des plus grands mythes de la littérature mondiale.

Un très bon livre.

    Je commence déjà par m’excuser : j’ai commencé cette chronique à l’internat, à 21h du soir, et je n’ai pas encore décidé comme j’allais m’organiser. Bref. Ce livre est assez connu, d’après ma prof d’anglais de l’année dernière, en tout cas. Pour une fois qu’elle était là, elle nous en avait parlé en disant que c’était un livre génial, qu’on ne devinerait jamais la fin… Et du coup, elle m’a tentée, surtout que nous avons vu le début du film de Hitchcock (que je n’ai pas vraiment aimé, mais on s’en fiche). Donc, quand je l’ai vu à la médiathèque, je n’ai pas hésité.
    Ce livre est basé sur tout un retour en arrière. En effet, au début, nous avons la narratrice (on ne saura jamais son nom) qui nous raconte un rêve, où elle retournait à Manderley, propriété où elle a vécu. Petit à petit, elle raconte comment elle en est arrivée là, en ajoutant parfois des commentaires du type « Je ne savais pas que », ou dans ce genre-là. Je vais donc raconter un peu l’histoire à ma façon, comme d’habitude. Au début du retour en arrière, la narratrice est à Monte-Carlo, et est une sorte de dame de compagnie d’une certaine Mme Van Hooper, femme excentrique dans ses propos et qui ne vit que pour les ragots et la célébrité qu’elle recherche désespérément. La narratrice est très jeune, elle n’a que 21 ans, et dit elle-même qu’elle est sotte, naïve… Et en effet, elle l’est. Je vous en parlerai plus tard (suspense !). Dans l’histoire, la narratrice va donc rencontrer M. de Winter et là… coup de foudre. M. de Winter va l’inviter à se promener, ils vont dîner ensemble pendant que Mme Van Hooper est souffrante, et puis M. de Winter va se marier avec la narratrice, qui va aller s’installer à Manderley, magnifique propriété de Grande-Bretagne, entourée de bois et à 5 minutes de la mer. Seulement voilà, M. de Winter a déjà été marié à Rebecca, qui s’est tragiquement noyée, et son ombre plane au-dessus de Manderley alors que la narratrice découvre les affres d’un milieu qu’elle ne connait pas…
    Voilà. Dans ce livre, nous suivons donc la nouvelle Mme de Winter évoluer à Manderley, découvrir le milieu de la bourgeoisie – je rappelle qu’au départ elle était pauvre, éduquée certes mais pas au milieu bourgeois –, mais aussi être au milieu d’une intrigue, puisque certaines choses sont louches. Sans oublier les domestiques, notamment Mme Danvers, qui donnera bien du fil à retordre à notre chère narratrice.
    L’intrigue est très bien ficelée. Ma prof d’anglais avait raison : jamais je n’aurais deviné la fin, et tout est très bien trouvé. On sent vraiment que l’auteure a travaillé sur son intrigue, et personnellement je n’ai décelé aucune faille. On en apprend petit à petit davantage sur la mystérieuse Rebecca, ex-Mme de Winter, et l’auteure semble prendre un malin plaisir à nous induire en erreur !
    Ensuite, le style de l’auteure m’a bien plu. Le style est « ancien », si on peut dire, puisque le livre date du XXème siècle je crois, mais il est très abordable. C’est un style très recherché, mais pas très poétique – j’en aurais davantage attendu de ce côté-là. Cependant, il est très facile à lire et abordable.
    Passons maintenant aux personnages – c’est vraiment le point qui m’a le plus dérangé, et c’est pour cela que je l’aborde en dernier.
    Déjà, j’aurais bien aimé savoir le nom de la narratrice – au moins à la fin ! Le point de vue estr interne donc cela ne dérange pas la lecture, mais tout de même. Ensuite, son caractère, notamment au début, m’a déplu. Elle est beaucoup trop naïve, trop « sotte » comme elle le dit elle-même. Elle accepte de se marier à un inconnu en une journée, elle se laisse trop faire, elle manque de tact… Elle a 21 ans, mais on aurait dit une ado de 14 ou 15 ans ! J’ai été très déçue de ce côté-là. Je sais que c’est également un peu ma faute, puisque j’ai l’habitude de lire des livres avec des femmes « mûres » mais non. J’ai bloqué, là.
    Ensuite, M. de Winter. Non-mais-le-mec. Il traite sa femme comme une gamine, limite comme un petit chien (et en plus elle ne lui dit rien), il lui fait des cachotteries, puis à la fin tout est bien qui fini bien, il se fait pardonner. Non, non, non ! Je suis peut-être trop exigeante, mais en tout cas c’est un caractère que je n’ai pas apprécié.
    Enfin, j’ai passé un bon moment de lecture. Elle a été assez difficile parce que j’étais malade (épidémie de grippe au lycée : 80 absents par jour), mais j’avais plaisir à bouquiner, surtout vers la fin. Car le début est un peu long : il faut s’accrocher avant de se lancer.

« J’ai rêvé l’autre nuit que je retournais à Manderley. J’étais debout près de la grille devant la grande allée, mais l’entrée m’était interdite, la grille fermée par une chaîne et un cadenas. J’appelai le concierge et personne ne répondit ; en regardant à travers les barreaux rouillés, je vis que la loge était vide. »

    Pour conclure, Rebecca est une très bonne lecture. L’histoire est intéressante et prenante, bien racontée avec une intrigue exceptionnelle. Quel dénouement ! C’est un livre qui est abordable malgré le début un peu long, et tout le monde peut le lire, selon moi. Cependant, les personnages ne sont vraiment pas attachants, que ce soit la narratrice ou son mari, et cela m’a bloquée. C’est un peu un « classique » que tout le monde devrait lire une fois dans sa vie.

28 commentaires:

  1. C'est un de mes classiques préférés :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un de mes préférés, mais en tout cas il restera dans ma mémoire. :)

      Supprimer
  2. Je ne connais pas du tout. Je vais le glisser dans ma wishlist. L'as-tu lu en anglais?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je l'ai lu en français. Je n'ai lu qu'un seul livre en anglais, et bien que j'aie le niveau, ça aura été le seul : je ne peux pas me procurer de livres en VO puisque je ne peux pas commander sur Amazon... Un jour, peut-être, j'essaierai de lire en anglais !

      Supprimer
  3. Un roman qui m'a l'air pas mal du tout à lire, merci pour la découverte :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ! Comme je le disais, c'est un peu un classique de la littérature anglais. :)

      Supprimer
  4. J'étais curieuse d'en savoir plus sur ce livre, donc merci pour ta chronique :) D'ailleurs, ça me donne bien envie de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien de rien ! Tant mieux. ^^ Je te le conseille, en tout cas.

      Supprimer
  5. Ca a l'air intéressant, je ne connaissais pas du tout par contre non plsus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Décidément ma prof d'anglais nous a menti ! ^^ C'est un livre vraiment intéressant, surtout au niveau de l'intrigue.

      Supprimer
  6. Dommage pour les personnages. Moi aussi, le fait de ne pas connaître le nom de l'héroïne me rebute un peu ! Toutefois, tu m'as tenté pour les autres points donc je vais peut-être essayer de le lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vraiment dommage !
      Je te le conseille, en tout cas.

      Supprimer
  7. C'est un peu le contraire pour moi : j'avais adoré le film et je n'ai lu le livre qu'après, il m'avait assez déçu en comparaison XD je pense qu'un jour je le reprendrai, peut-être que ce n'était pas la bonne période !
    (Wah, 80 absents par jour O.O)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince ! N'ayant vu que le début du film, je n'ai pas eu d'élément de comparaison. Oui, c'était peut-être cela !
      (C'était la vraie épidémie au lycée la semaine dernière. ^^)

      Supprimer
  8. Un jour, je le lirai... Un jour. x)

    RépondreSupprimer
  9. Houlà, j'ai mis du temps à me souvenir que je connaissais ce livre ( mon cerveau est complètement anesthésié aujourd'hui.)J'avais lu un chronique dessus qui m'avait beaucoup donné envie de le lire, et désormais, je crois qu'il est urgent que je m'y mettes ( et que je regarde le film d'Hitchcock en passant)
    Merci d'avoir fait sortir ce livre des limbes de ma mémoire et je le tenterai peut être en VO :)
    Ps : le '' Pour une fois qu’elle était là, elle nous en avait parlé'' m'a fait rire sur le coup, mais ça a dû être vraiment embêtant pour vous d'avoir une prof absente...
    Et j'espère que tu t'es remise de ta grippe :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre qui vaut la peine d'être lu en tout cas. :)
      Eh bien de rien ! ^^

      Oui, en tout j'ai dû avoir seulement 4 mois de cours d'anglais dans l'année... Sachant que la prof arrivait souvent en retard... Et cette année c'est reparti : ma prof d'anglais est souvent absente pour des raisons de santé. C'est là que je me félicite d'avoir pris la spé LVA, sinon ce serait une catastrophe en anglais !
      Oui, l’épidémie est passée. Ouf ! ^^

      Supprimer
  10. Je ne connaissais pas du tout ce livre mais tu me donnes bien envie d'en savoir plus ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras le lire, alors !

      Supprimer
  11. Malgré ton avis enjoué, je dois admettre que ce livre ne me tente pas particulièrement. Par contre, j'adore la couverture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. Tout dépend des périodes dans lesquelles on est, je pense. Pareil ! Elle est magnifique. *.*

      Supprimer
  12. Je ne connaissais pas du tout, et ton avis m'intrigue assez !^^ Je note, merci pour la découverte :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement, je te le conseille. C'est un peu un classique. :) De rien !

      Supprimer
  13. Ton avis m'intrigue :)
    Mais j'espère que ça passera avec les personnages si je le lis ^^.

    RépondreSupprimer
  14. Pour me part, je ne pense pas le lire, parce que j'ai vu le film, et sachant la fin, je pense que la lecture perdrait un peu en intérêt. D'ailleurs, j'avais aimé le film, contrairement à toi apparemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sûr... Je n'avais vu que le début du film, vidéoprojeté, et donc d'une qualité pourrie. Je ne suis pas cinéphile, et pas vraiment fan des films en noir et blanc ! Donc non, je n'ai pas vraiment apprécié.

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)