mardi 12 avril 2016

La vie est facile, ne t'inquiète pas - Agnès Martin-Lugand

Titre : La vie est facile, ne t’inquiète pas
Auteure : Agnès Martin-Lugand
Edition : Michel Lafon
Genre : Contemporain
Nombre de pages : 315
Résumé : /!\ Risques de spoiler /!\
" Alors que j'étais inconsolable, il m'avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J'avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J'étais prête à m'ouvrir aux autres. " Depuis son retour d'Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l'aide de son ami Félix, elle s'est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C'est là, aux Gens..., son havre de paix, qu'elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d'être mère à nouveau. Car Diane sait qu'elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille. Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s'effondrer les unes après les autres. Aura-t-elle le courage d'accepter un autre chemin ?

Je suis partagée.

    Les gens heureux lisent et boivent du café avait été une très bonne lecture pour Julie mais seulement une bonne lecture pour moi. En effet, je n’avais pas accroché au style, trop simple à mon goût, ni n’avais été touchée par l’histoire, et les clichés étaient vraiment trop énormes. Cependant, la suite était au CDI, donc je me suis décidée à la lire, par curiosité. Mon avis aurait pu rester le même, mais heureusement, la 2ème moitié du livre rattrape tout.
    Dans cette « suite », nous retrouvons Diane à Paris. Plusieurs mois sont passés depuis son retour d’Irlande, et Diane a réussi à se reconstruire. Un jour, elle rencontre Olivier, un homme charmant qui la comprend parfaitement. Mais la vie n’est pas toujours si rose…
    J’ai eu beaucoup de mal avec ce début. Il était assez plat, et surtout très cliché avec Olivier, qui a tout du gars gentil, attentionné… Et il reste comme ça tout le long ! 0 évolution, je l’ai trouvé totalement vide, fade et inutile. L’auteure n’a pas cherché à l’approfondir, et au final il fait tapisserie, alors qu’on le voit fréquemment pendant toute une partie du livre. C’est très agaçant : à quoi bon faire un personnage pour qu’on n’ait que le minimum sur lui ? Vous l’aurez compris, je n’ai pas du tout apprécié Olivier.
    Je n’ai pas tout à fait compris Diane non plus. Je me suis sentie détachée d’elle tout le long du livre ; il m’était impossible de m’y attacher. Cela vient principalement du style de l’auteure je pense, qui ne me plaît toujours pas. Je comprends que certaines personnes aiment, mais moi… Il n’y a pas assez d’émotion, pas assez d’approfondissements. Ce n’est pas non plus du « Je fis ci, je fis ça », mais je suis très exigeante là-dessus, et j’aurais aimé ressentir ce que Diane ressentait… Ce qui ne fut malheureusement pas le cas.
    Cependant, la 2ème partie du livre m’a davantage plu. L’histoire devient d’un coup moins fade et plus intéressante, surtout que nous retrouvons des personnages clés des Gens heureux lisent et boivent du café. Je n’étais pas non plus à fond dedans, mais c’est tout de suite plus captivant. Un nouveau personnage fait son apparition : Declan, enfant de 6 ans qui a perdu sa mère et qui noue un lien particulier avec Diane, qui elle a perdu sa fille. Sans lui, je ne pense pas que La vie est facile, ne t’inquiète pas aurait été une très bonne lecture. Je l’ai trouvé très, très touchant, et il y a beaucoup de scènes qui font venir les larmes aux yeux, non par leur « forme », mais par leur contenu. Declan est vraiment très émouvant, il n’y a rien à dire.
   /!\ Spoiler ! /!\ Et puis, nous retrouvons Edward… Et heureusement ! Il a évolué entre les deux tomes et est plus humain, il fait moins « BG ténébreux » et est davantage mature et touchant. Rien à dire de ce côté-là non plus.   /!\ Fin du spoiler ! /!\
     En revanche, les semblants de triangle amoureux m’ont laissée de marbre, et Diane était vraiment agaçante et égoïste, parfois. Beaucoup de choses m’ont paru surfaites, que ce soit avec Olivier ou avec Félix. Ces personnages sont tellement clichés ! Félix me paraissait tellement aveugle, il ne change pas, ne varie pas… Et il m’a été plusieurs fois impossible de comprendre  Diane dans ses choix. Elle est parfois touchante, mais seulement parfois, c’est dommage.
    La vie est facile, ne t’inquiète pas aborde en contrepartie des thèmes sérieux et plutôt bien exploités, comme la maladie, le deuil, la paternité… Comme je l’ai déjà dit, il y a des passages très émouvants, et c’est seulement grâce à eux que j’ai plutôt bien aimé ce livre. Le reste est sans intérêt…
     Cela peut pas paraître étonnant, mais la fin m’a plutôt bien plu. Elle est rose et sonne très ‘happy end’ (d’ailleurs, les dernières phrases me paraissent de trop), ce qui ne l’empêche pas d’être parfaitement adaptée à cette petite série. Aucune autre fin n’aurait pu convenir, et au moins, la boucle est bouclée, je suis satisfaite. J’ai même trouvé une musique qui va avec le livre, vous pourrez voir le lien en fin d’article.
    Je m’excuse de la piètre qualité de cette chronique, qui ne me satisfait pas du tout. C’est juste que je ne sais pas comment parler de ce livre sans rien spoiler. Le début est très peu intéressant, avec des personnages plats et un style que je n’apprécie pas, mais j’ai préféré la 2ème partie. Je n’ai pas tout aimé, loin de là même. Mais il y a des passages qui m’ont beaucoup émue, notamment avec Declan. Je reste un peu mitigée, et en même temps il y a des choses assez positivesC’est dur de parler d’un livre comme celui-ci, qui nous laisse de marbre mais qui nous a bien plu parfois. Je ne sais même pas s’il y a des choses que j’ai aimées ou non, c’est dire…

    En conclusion, ce livre est une très bonne lecture qui me laisse partagée. On retrouve quelques clichés, des personnages fades, un style qui ne transmet pas assez d’émotion mais en même temps des passages touchants. Si vous êtes curieux, je vous conseiller d’essayer, mais il ne faut pas s’attendre à quelque chose de magnifique non plus. Je m’attendais tout de même à davantage d’émotion et de sensibilité.
♪♫ Un livre, une musique : Busy being somebody else – For All We Know ♪♫


30 commentaires:

  1. Malgré la première partie un peu plus moyenne, c'est sympa de voir que la deuxième rehausse le ton de l'histoire comme ça

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sûr. :) Sinon, j'aurais eu une impression vraiment très mitigée sur les deux livres de cette "série".

      Supprimer
  2. Il faudrait que je découvre cette auteure qui m'intrigue bcp :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reste assez partagée mais j'espère que tu pourras la découvrir pour te faire ton propre avis dessus. :)

      Supprimer
  3. J'ai un mini coup de coeur pour ce livre, à cause de Declan : c'est un personnage qui m'a énormément touchée, comme Edward d'ailleurs. Certes on retrouve des clichés, mais j'ai pu les occulter plus facilement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois que nous n'avons pas le même avis. ^^ C'est vrai que Declan et Edward sont très touchants. Moi, je n'ai pas pu : Olivier était tellement lourd...

      Supprimer
  4. Dommage que vous n'avez pas le même avis ... Toutefois, cela arrive. Je comprends ton point de vue, Emilie ! :)
    Malgré tout, je suis intrigué par l'auteure et ses romans donc je compte la découvrir un de ces jours ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça arrive, parfois, comme tu dis. ^^ D'ailleurs, c'est souvent le contraire : il y a pas mal de livres que j'ai adorés et que Julie n'aime pas plus que ça. ^^'
      Je comprends aussi ! J'espère que tu auras l'occasion de découvrir cette auteure et de te faire ton propre avis dessus. :)

      Supprimer
  5. Je n'ai lu que ta conclusion car je ne l'ai pas encore lu ^^ j'ai eu un gros coup de coeur pour le premier tome, j'ai hâte de lire la suite mais j'espère vraiment ne pas être déçue !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. ^^ J'espère que cette suite te plaira, dans ce cas !

      Supprimer
  6. Vous êtes nominées pour un Tag sur mon blog : http://camillecture.blogspot.fr/2016/04/tag-libster-award-n2.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord ! On répondra certainement en commentaire.

      Supprimer
  7. Avec ce second tome je pense que je ne vais pas succomber. Mon pré-sentiment me dis de ne pas le lire je sens la déception venir de loin. Vos avis sont trop mitigés pour me laisser tenter.

    RépondreSupprimer
  8. Le premier «tome» ne me tentait déjà pas plus que ça, donc je persiste et signe ! (Et c'est quoi cette mode des titres à rallonge chez les auteurs français ???)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, ça ne vaut pas le coup de le lire si tu n'es pas intéressée. Ah ça je ne sais pas, mais moi j'aime bien, ça rend tout de suite le livre moins banal. ^^

      Supprimer
    2. J'aimais bien aussi, mais à force, j'ai l'impression de ne plus votre que ça en librairie...

      Supprimer
    3. Ah... Là je ne peux pas dire, je ne vais quasi jamais dans une librairie, il n'y en a aucune vers chez moi. :/ Après c'est sûr que ça devient lassant si tout le monde se met à faire pareil ; bye bye l'originalité.

      Supprimer
  9. Je pense passer mon chemin pour ce livre. Il ne me tente pas tellement et ton avis ne donne pas vraiment envie de le découvrir ^^
    Ps : J'ai enfin trouvé comment s'inscrire avec blogger sur mon blog, si ça intéresse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. :)
      Ah, super ! Je vois ça dès que je finis l'écriture de ma chronique en cours !

      Supprimer
  10. Je crois que je tenterais l'expérience avec le premier tome et si je n'aime pas je n'irais pas plus loin, puisque ta chronique est assez mitigée. Le côté très cliché me fait un peu peur quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de faire comme cela. :) Après, si tu es à fond dans ta lecture, je pense que tu ne remarqueras pas, tout dépend de ton état d'esprit durant la lecture.

      Supprimer
  11. il faut que je le lise! mais bon, j'avoue que si les personnages sont fades, ça donne pas trop envie :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends haha. ^^ Après c'est mon ressenti, donc c'est à toi de voir.

      Supprimer
  12. J'ai tellement entendu parler de ce livre que j'ai couru en sens inverse, trop de tapage médiatique ! Ton avis me confirme un peu mon non envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends parfaitement ! Tu peux aisément passer à côté.

      Supprimer
  13. Coucou les filles,
    Il me tarde de lire la suite des gens heureux et lisent du café :)
    Bisous :)

    RépondreSupprimer
  14. Je ne suis pas trop tenter par ce livre ni même par le premier tome.
    Mais merci pour la découverte ! :)

    RépondreSupprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)