jeudi 21 avril 2016

Le soleil est pour toi [2] - Jandy Nelson

Titre : Le soleil est pour toi
Auteure : Jandy Nelson
Edition : Scripto
Genres : Jeunesse
Nombre de pages : 471
Résumé : Noah et Jude sont plus que frère et soeur, ils sont jumeaux, fusionnels. Sous le ciel bleu de Californie, Noah, le solitaire, dessine constamment et tombe amoureux de Brian, le garçon magnétique qui habite à côté. Tandis que Jude, l'exubérante, la casse-cou, est passionnée par la sculpture.
Mais aujourd'hui ils ont 16 ans et ne se parlent plus. Un événement dramatique les a anéantis et leurs chemins se sont séparés. Jusqu'à ce que Jude rencontre un beau garçon écorché et insaisissable, ainsi que son mentor, un célèbre sculpteur...
Chacun des deux jumeaux doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque.
Un livre superbe, lumineux, bouleversant, où s'entremêlent, comme dans la vie, la tristesse et la joie, et qui déborde de romantisme et de passion.
→ Mon avis sur Le ciel est partout de la même auteure est également disponible sur le blog.

Le livre parfait existe. La preuve.

    Vous ne pouvez pas imaginer à quel point je suis contente de faire cette chronique. Si vous suivez le blog depuis ces débuts, vous vous rappelez peut-être que j’ai déjà écrit un avis sur Le soleil est pour toi, dont Julie et moi n’arrêtons pas de vous parler, d’ailleurs. C’est la 3ème fois que je lis ce livre, et je ne m’en lasse toujours pas. Pourrais-je m’en lasser un jour, d’ailleurs ? Je n’ai jamais eu un coup de cœur aussi gros, aussi monumental que pour cette merveilleuse histoire, et si un roman peut le surpasser, soit je ne le connais pas du tout, soit il n’est pas encore écrit. Je précise de suite que mon avis est très subjectif et risque d’être quelque peu hystérique. ^^’
     D’abord, je trouve que le résumé représente très mal le livre. Le livre se divise en deux points de vue : celui de Noah à 13 ans et demi, et celui de Jude à 16 ans. Ce sont des chapitres assez longs, mais cela passe tout seul. Lorsque nous commençons l’histoire, nous sommes avec Noah, en été. Noah est un artiste (il adore dessiner et il passe son temps à peindre dans sa tête) révolutionnaire (sic.) : il est différent des autres, est plutôt du genre asocial, contrairement à sa sœur Jude, et rêve d’intégrer l’IAC, l’Institut d’Art de Californie. Au début, donc, nous sommes à un passage où il se fait poursuivre par deux « attardés du surf » (tout ce qui est entre guillemets sont des expressions que je tire du livre) qui l’appellent « Bubble » et ne souhaitent que l’humilier. Je ne vais pas tout vous raconter, mais voilà donc le début. On est tout de suite pris dans l’action, ce qui est très plaisant, et on apprend en même temps à découvrir le personnage de Noah, sur lequel je reviendrai dans quelques paragraphes. Plus tard après cela, Noah, alors en train d’espionner depuis son toit la maison de ses voisins car de nouveaux arrivants sont en train de décharger les meubles du déménagement, fait la connaissance de son nouveau voisin. Ils finissent par se parler (mais un peu plus tard dans le livre), et Noah tombe sous le charme de Brian. Brian est un révolutionnaire comme lui : il est à la quête de fragments d’étoiles tombées du ciel et surtout, il ne se moque pas de Noah ; ils se comprennent. Malheureusement, tout n’est jamais aussi facile…
    Je suis désolée, je raconte vraiment comme un pied. Enfin bref. Dans le chapitre suivant, nous rencontrons Jude, la sœur jumelle de Noah, à 16 ans. Jude a radicalement changé depuis qu’un évènement tragique est survenu dans leur vie, à son frère et elle. Jude n’est plus la fille populaire d’avant, elle est à l’IAC mais est hantée par sa mère et passe son temps à compulser la bible de son excentrique grand-mère, morte elle aussi et qui lui rend parfois visite. Je sais, cela paraît très bizarre comme ça. Jude souhaite réaliser une œuvre que sa mère ne pourra pas détruire pour que cette dernière lui pardonne, et pour cela elle a besoin qu’un sculpteur l’aide. Elle va donc demander son aide à Guillermo Garcia, un célèbre sculpteur qui s’est retiré des projecteurs depuis quelques années. Elle va aussi rencontrer Oscar, un Anglais étrange, au sourire détraqué.
     Je ne sais pas vraiment comment raconter l’histoire de Le soleil est pour toi car il y aurait tellement de choses à dire, mais je ne veux pas tout dévoiler. Je vais donc m’arrêter là et commencer à disserter sur ce que j’ai pensé de cette lecture.
     Tout d’abord, Le soleil est pour toi, c’est plusieurs histoires en une. C’est celle de Noah à 13 ans et demi, celle de Jude à 16 ans, mais aussi leur histoire à tous les deux et aux personnages secondaires. C’est une histoire que l’on peut qualifier de « légère », ce n’est pas un roman à action ou à suspense ; c’est plutôt un roman qui fait sourire. C’est un roman qui fait sourire, qui fait rire (souvent), qui est lumineux, coloré, mais c’est également une histoire qui émeut. Beaucoup.
     Il faut pouvoir rentrer parfaitement dans le livre pour ressentir toutes les émotions que Jandy Nelson a souhaité transmettre en écrivant son livre. Beaucoup de choses ont fait que j’ai su m’immerger dans l’histoire, visualiser les scènes, me sentir proche de Noah et de Jude, plus proche que je ne l’ai jamais été d’autres personnages de d’autres livres.
     Je me dois de parler tout de suite du style de Jandy Nelson, car en fait c’est cela qui fait tout. A part celui de Tahereh Mafi, aucun style d’écriture ne m’a jamais autant plu, autant touchée que celui de Jandy Nelson. Avec Noah, nous avons une explosion de couleurs, l’auteure nous fait rentrer parfaitement dans la tête de son personnage, ce qui nous rend encore plus proche de lui. Noah, c’est de la poésie et des images à chaque phrase, un musée invisible continuel, des tableaux qu’il peint dans sa tête et qu’on se représente parfaitement. Noah, c’est l’asocial, l’artiste, le révolutionnaire. C’est la candeur et la rage. Jude est moins colorée, mais on sent tout de suite quand c’est son point de vue à elle. Jude, c’est la bible de sa grand-mère, des croyances plus ou moins folkloriques, mais c’est aussi la colère, l’impuissance, la tristesse. Jude, c’est toute une palette d’émotions. Elle est réfléchie, et elle a beaucoup évolué depuis l’époque de Noah à 13 ans et demi.
     Mais surtout, que dire de Noah et Jude ? Ou plutôt devrais-je dire NoahetJude. Car c’est pour cela, aussi, que cette histoire est un coup de cœur monumental. NoahetJude, c’est EmilieetJulie. NoahetJude, ce sont des jumeaux fusionnels bien qu’ils ne se supportent pas tout le temps, et qui font tous ces trucs de frères et soeurs comme les coups de pieds sous la table et les "Viens voir, s'te plaît !" (des classiques !). Le soleil est pour toi est le seul, je dis bien LE SEUL livre où la relation de jumeaux fusionnels est parfaitement décrite. Je n’exagère pas. Seuls les jumeaux fusionnels peuvent ressentir cela, mais je peux vous dire que dans NoahetJude, j’ai retrouvé tout ce qui fait notre relation particulière, à Julie et moi. Ce n’était jamais arrivé, avant. Rien que pour cela, je dis chapeau, Jandy Nelson. Vraiment. Elle a su mettre des mots sur ce que cela fait d’être proche de son jumeau, son meilleur ami mais aussi quelqu’un qu’on peut détester.

« Je ne me sens jamais dans la peau d’un otage quand on est seuls ensemble. » (Noah – NoahetJude)

     Cependant, ce n’est pas cela le plus gros point positif de ce roman. Non, le plus gros point positif, c’est le personnage de Noah. J’ai eu un énorme coup de cœur pour lui. Il est terriblement attachant, et je ne me suis jamais identifiée à un personnage autant qu’à lui. Comme je l’ai déjà dit, Jandy Nelson nous immerge parfaitement dans la tête de Noah, mais en plus elle a créé un personnage qui pense comme moi et qui EST comme moi – à certains détails près évidemment. Noah est un rêveur, un révolutionnaire, un asocial qui se sent toujours « comme un otage » (sic.) quand il est avec d’autres personnes que sa sœur, et ça, c’est exactement moi. J’aimerais tellement que Noah existe en vrai. Il est si touchant, si humain, tellement profond, tellement proche de moi. ♥
     Dans les parties avec Noah comme narrateur, je n’appréciais pas trop Jude, car je la trouvais superficielle et agaçante (voire « gerbifiante », pour reprendre le vocabulaire de Noah). En revanche, dans les parties avec elle comme narratrice, Jude se révèle vraiment humaine et touchante. Jandy Nelson l’a rendue proche de nous ; je comprenais sa tristesse, sa culpabilité, sa rage. C’est un personnage vraiment plaisant à suivre. Je ne l’aime pas autant que Noah, mais je l’apprécie tout de même, pour sa force et son envie de retrouver le Noah d’avant.
    Et que dire de Brian, d’Oscar et de Guillermo ? Trois personnages en or, qui nous font rire et nous touchent par leur histoire. Ce ne sont pas des anges ni l’archétype du mal incarné, ce sont juste des humains. Un peu excentrique, oui, mais des humains.
     Et que dire des histoires d’amour ? Noah et Brian sont juste, comment dire, adorables quand ils sont ensemble. Au début de leur amitié, surtout, j’ai vraiment été touchée par tous ces moments où ils apprenaient à se découvrir. Noah m’a fait ressentir toute une palette d’émotion, qui m’a fait sourire, autant à cause de l’humour que de leur « histoire »… mignonne. Je n’ai pas d’autres mots. C’était tellement beau, tellement vrai, coloré, lumineux, tout ce que vous voulez, mais tous les deux, NoahetBrian, ils m’ont chamboulée. De même pour Jude et Oscar, qui sont totalement différents de Noah et Brian. Leur relation est celle qui prend le plus de temps à se mettre en place, mais comment ne pas aimer Oscar, comment ne pas être touché par son histoire et par ce qui les lie, Jude et lui ? Ces deux couples m’ont fait fondre, et je peux vous dire que mon cœur en a pris un coup.
     Et l’amour n’est qu’une partie de l’histoire. Le soleil est pour toi, c’est aussi un drame, la perte d’un être cher ; c’est aussi l’art, la peinture comme la sculpture ; c’est une fresque familiale ; c’est aussi une belle histoire, qui peut paraître banale mais qui touche énormément. Le soleil est pour toi, c’est du rire, des sourires, des sentiments, des émotions, des larmes, un cœur qui se serre, une explosion de couleur. Tout cela à la fois.

« J'ai fait oui de la tête, et j'ai senti en moi quelque chose d'énorme et d'aveuglant se pulvériser en l'espace d'une seconde. Je suis à peu près certain que c'était mon âme. » (Noah)

    Alors oui, c’est un livre que l’on peut qualifier de « livre jeunesse ». Oui, ce n’est pas de la grande littérature. Mais cette histoire, elle est faite pour moi. Elle a été écrite pour moi. C’est avec des livres comme cela que l’on comprend POURQUOI on aime lire. Aucun autre livre ne pourra surpasser Le soleil est pour toi pendant un bon bout de temps, jusqu’à ce que je découvre un nouveau dimant brut comme lui. Car oui, pour moi, c’est le livre parfait. Et ce n’est pas une hyperbole. Aucune histoire ne pouvait plus me convenir que celle-ci. Je ne dis pas que tout le monde aimera autant que moi – car ce que je ressens, c’est plus qu’un coup de cœur, beaucoup plus. Mais quand même.

    Je ne vois pas ce que je pourrais dire d’autre, donc je vais m’arrêter là. Le soleil est pour toi, c’est plus qu’un coup de cœur, c’est le livre parfait pour moi. Parce que Noah. Parce que Jude. Parce que Oscar, Brian, Guillermo. Parce que NoahetJude. Parce qu’il y a de la poésie à chaque phrase, de l’émotion, et une très belle histoire qui m’a touchée au plus profond et qui est inégalable. Ce livre, c’est une explosion de couleurs et de lumière. J’espère que vous pourrez le lire un jour.

42 commentaires:

  1. Hé ben ça c'est de l'avis ! Je n'ai pas lu le livre j'avoue mais j'en ai beaucoup entendu parler. Un jour il faudra que je tente ça aussi ! Je suis contente de voir que tu ne te lasse pas de l'histoire et que ce soit un gros coup de coeur pour toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je suis inspirée, je peux faire de sacrés trucs. ^^
      Tu devrais vraiment le lire, il est juste ma-gni-fique !!
      Merci. :)

      Supprimer
  2. Un livre qu'il faut vraiment que je découvre alors :D Ta chronique est top.

    RépondreSupprimer
  3. J'en prends note, tu me donnes vraiment envie de le découvrir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, c'est mon boulot ! :D J'espère que tu pourras le découvrir !

      Supprimer
  4. aaaaaaaah, ce roman est tellement sublime ❤ belle chronique! :)

    RépondreSupprimer
  5. Oh la la, après une chronique aussi magnifique, que dire de plus? Vraiment, c'est une chronique sublime ! Je l'ajoute à ma wish list, tu m'as définitivement convaincue :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, ton commentaire me fait vraiment plaisir ! ♥ (Surtout qu'il m'a fallu environ 3h pour rédiger cette chronique) J'espère que tu pourras le découvrir un jour !

      Supprimer
  6. Ce livre a l'air magnifique ! J'ai tellement hâte de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il l'est !! J'espère que tu aimeras, j'ai hâte de voir ton avis !

      Supprimer
  7. Holala... Une chronique tellement belle, qui montre à quel point ce livre t'a plu !!! Je vais devoir le lire, alors :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. ♥ En effet, tu DOIS le lire !

      Supprimer
  8. Quelle chronique! On sent vraiment ton amour pour le livre :) Je ne suis pas certaine que ça me plairait, mais, pourquoi pas! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je suis contente d'avoir réussi à faire passer tout ce que ce merveilleux livre m'a inspiré. Tu devrais vraiment essayer, il est tellement bien. ♥

      Supprimer
  9. Ce livre est un véritable diamant brut. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viiiii. ♥ Aucun livre ne peut le surpasser !

      Supprimer
  10. Il est dans ma Wish List, j'avais adoré le ciel est partout

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais bien aimé Le ciel est partout aussi, mais Le soleil est pour toi est tellement mieux ! J'espère que tu pourras le lire. :)

      Supprimer
    2. Moi aussi j'ai lu "Le ciel est partout" mais je dois dire qu'il n'est rien à coté du "Soleil est pour toi"!!!Il est moins touchant, plus courant et un peu plus "déjà-vu"...

      Supprimer
    3. Oui, tu as entièrement raison !

      Supprimer
  11. Quelle belle chronique, Emilie ♥ J'ai adoré lire ta chronique car elle nous transmet tes émotions vraiment très bien ! J'ai encore plus hâte de lire ce bouquin, maintenant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. ♥ Héhé, c'était mon but. :D Il FAUT QUE TU LE LISES !!

      Supprimer
  12. Booon ben va falloir que je le lise :p bravo tu rallonges tu ma wish-list haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il le faut ! C'est mon boulot, désolée. ;)

      Supprimer
  13. Très, très envie de le découvrir maintenant ! Je ne sais pas si je dois te remercier... xD
    Et très belle chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé. :D Mais si, remercie-moi ! C'est une vraie perle ce livre ! ;)
      Merci !

      Supprimer
  14. Mais arrêteuuuuh avec ton avis x) J'ai compris, que je devais le lire x) 'Faut juste que je l'achète maintenant x) Au fait, je peux te poser une question? Pourquoi faire une deuxième chronique de ce livre?
    Sinon, ta chronique est très, très bien faite, et agréable à lire :) J'espère juste que tu ne m'as pas spoilée pour l'histoire NoahetBrian et JudeetOscar x)
    Hâte de pouvoir le lire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé, on ne sait jamais ! Mieux vaut trop que pas assez. :p OUI !
      J'ai choisi de refaire une chronique de ce livre parce que la 1ère ne ma satisfait pas et a été publiée aux débuts du blog, ce qui fait que peu de gens l'ont vue. Or Le soleil est pour toi mérite d'être découvert, donc j'ai essayé de donner le meilleur de moi-même pour qu'un maximum de gens découvre son existence et ait envie de le lire, car il est tellement magnifique. *.* Je ne pouvais pas ne pas en faire de la pub !
      Merci ! ♥ Non, pas de spoil, le résumé disait déjà tout et ces histoires d'amour sont plus que prévisibles. ;)
      J'espère que tu pourras le lire bientôt !!

      Supprimer
  15. La lecture de "Le ciel est partout" m'avait laissé un avis mitigé, j'hésite donc à me lancer dans un autre livre de l'auteure, mais je dois avouer que cette chronique me donne bien envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en avait été de même pour moi, mais Le soleil est pour toi est 1000 fois meilleur. Je ne peux que t'encourager à le lire !

      Supprimer
  16. En tout cas, il t'a fait grande impression, et Rouen que pour ça, je suis très curieuse de le lire ! Je serai sûrement moins touchée par la relation entre jumeaux que tu ne l'as été, mais tu as vraiment réussi à faire passer ton coup de cœur et à me donner envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès que je l'ai vu sur Booknode quelques temps après sa sortie, je me suis dit "Il me le faut". ^^ C'est sûr, c'est quelque chose d'assez particulier. Je suis contente de t'avoir donné envie, j'espère que tu pourras le lire un jour. :)

      Supprimer
  17. Même si à la base ce livre ne me tentait pas plus que ça, je dois dire que ta superbe chronique pourrait peut être me faire changer d'avis :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que le résumé n'est pas attirant, mais je suis très contente de t'avoir fait changer d'avis car ce livre mérite d'être lu. ♥

      Supprimer
  18. Waw, quelle chronique incroyable ! J'ai beaucoup aimé la lire ! J'avais entendu parler de ce livre, mais je n'avais pas approfondis mes recherches sur celui-ci.. Maintenant que j'ai lu en détail ce qu'il se passait dans l'histoire, et que ton avis me donne très envie de lire ce roman, je pense que je vais finalement me laisser tenter ! Je dois aller en ville tout à l'heure et je suis presque sûre que je reviendrais chez moi avec un nouveau bouquin dans mon sac aha ! ^^ Merci beaucoup à toi pour cette très jolie découverte et ce magnifique article plein de couleur ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, contente que tu aies aimé ! :)
      N'hésite surtout pas ! J'espère que tu aimeras si tu le lis, je suis très contente que cela t'ai décidé.
      De rien, merci pour ton commentaire !

      Supprimer
  19. Je ne connaissais pas mais ton avis me donne envie de courir à la librairie ! Et la couverture est juste magnifique... Ah lala !
    Un superbe boulot sur cet article bravo ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras le découvrir. :D
      Merciiii !

      Supprimer
  20. C'est un livre qui m'avait beaucoup plu ! Mais j'avoue qu'au départ j'ai eu pas mal de mal à me plonger dans l'histoire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que tu aies aimé aussi. :) Je comprends.

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)