samedi 30 avril 2016

Les Hauts de Hurle-Vent - Emily Brontë

Titre : Les Hauts de Hurle-Vent
Auteure : Emily Brontë
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 491 (sans dossier)
Résumé : Adopté par la famille Earnshaw, Heathcliff est élevé dans le domaine de Wuthering Heights. À la mort de son père, il est réduit au rôle de domestique. Seule la jeune Cathy Earnshaw lui permet de supporter les mauvais traitements et les insultes. Devenus inséparables, ils éprouvent bientôt l’un pour l’autre une passion dévorante. Mais leurs différences sociales condamnent leur relation. Malgré son amour, Cathy ne peut imaginer une union avec un homme sans rang ni éducation. Heathcliff en gardera à jamais une blessure profonde. De celles qui inspirent un sentiment de vengeance.




Un très bon livre, mais…

    Les Hauts de Hurle-Vent est une relecture : en effet, je l’avais déjà lu en version abrégée il y a deux ou trois ans, et j’avais envie de retenter l’expérience en version intégrale avec cette présente édition, surtout que je ne me rappelais plus de l’histoire… Au final, il s’agit d’une lecture en demi-teinte, et je vais vous expliquer pourquoi. Je tiens à préciser que cette chronique est écrite à l’internat, donc elle sera peut-être moins explicative que d’habitude.
    Je vais tout d’abord commencer par raconter un peu l’histoire sans trop en dévoiler. Au début, nous suivons Mr Lockwood qui désire louer la Grange, bâtisse située en Angleterre. Il va donc voir le propriétaire de cette maison, Mr Heathcliff, qui ne vit pas très loin, aux Hauts de Hurle-Vent. Là-bas, ils ont une conversation, et Mr Lockwood est intrigué par la présence de deux jeunes gens. Il rentre à la Grange, où il est obligé de rester car il est tombé malade. Il y rencontre Nelly Dean, qui a servi aux Hauts de Hurle-Vent puis à la Grange pendant 18 ans, et il lui demande des informations sur ces trois personnes rencontrées la veille. Nelly accepte, et nous entrons dans le cœur du roman. En fait, la narration se fait par la voix de Nelly, qui raconte à Mr Lockwood la vie de Heathcliff et d’autres protagonistes.
    Je m’arrête tout de suite pour énoncer un premier point négatif. Dans le roman, il est bien précisé que c’est Nelly qui raconte toute l’histoire à Mr Lockwood ; or, comment peut-elle se rappeler de tout ? Il y a de nombreux détails et des récits de conversation au style direct, et c’est impossible que Nelly ait pu se souvenir tout cela. Je sais que je cherche la petite bête en disant cela, mais personnellement cela m’a dérangée ; ce schéma de narration n’est vraiment pas judicieux, selon moi.
    Bref, pour en revenir à l’histoire, elle se passe sur deux générations : celle de Heathcliff, Catherine et Edgar Linton, pour résumer aux personnages les plus importants. Catherine a connu Heathcliff dès son arrivée au Hauts de Hurle-Vent, puisque c’est le propre père de Catherine qui l’a ramené chez eux ; on ne sait pas son origine. Depuis leur enfance, les deux jeunes gens se sont donc connus, et je n’en dis pas plus. De même pour Edgar Linton, je ne dévoilerai pas qui il est et son rôle dans l’histoire. Pour la deuxième génération, ce sont les enfants de ces trois personnes qui vont subir les répercussions de ce qu’il s’est passé avant leur naissance. Pour caricaturer, nous avons donc une véritable histoire de famille que j’ai trouvé très intéressante et vraiment bien ficelée ; rien à dire là-dessus. Au début, c’est vrai que j’étais un peu perdue, mais heureusement mon édition avait un arbre généalogique au début… Cela m’a bien aidée !

« Si tout le reste périssait et que lui demeurât, je continuerais d'exister ; mais si tout le reste demeurait et que lui fût anéanti, l'univers me deviendrait complètement étranger, je n'aurais plus l'air d'en faire partie. » Catherine

    Je pense que je vais stopper là pour l’histoire. Il y a plusieurs histoires d’amour très compliquées dans ce livre, et j’ai trouvé toutes très belles et bien approfondies. Les sentiments ressentis par les protagonistes sont intenses ; nous sommes parfois dans la passion véritable ; et l’auteure les dépeint très bien, ce qui rend le roman très fort et très beau de ce point de vue là.
    Concernant les personnages, je dois avouer que c’est ici que le livre pêche le plus. Ils sont tous très très bien approfondis, pas de doute là-dessus, mais c’est leur caractère qui m’a le plus mitigée. Par exemple, les deux Catherine (la mère et la fille) sont toutes les deux très hautaines et je les ai souvent trouvées horripilantes à critiquer leurs subalternes. Bien sûr, c’est normal pour l’époque mais… Je n’ai pas pu accrocher à elles de ce côté-là. Heathcliff est un personnage très déstabilisant, puisque si au début on a pitié de lui, on se retrouve vite horrifié par ses actions. Ainsi, même si leur comportement est normal et bien approfondi, j’ai personnellement eu parfois du mal à m’attacher à tous les personnages. Toutefois, ils ne sont pas tous horripilants : j’ai par exemple beaucoup apprécié Nelly, dont j’ai  compris les actions et décisions, et je me suis vraiment attachée à elle ; on voyait vraiment son désir de protéger sa maîtresse. De même, j’ai bien aimé le personnage de Hareton, que je vous laisse découvrir.
    Ensuite, il y a quelques trucs que je n’ai pas vraiment compris, notamment sur l’histoire entre  Catherine et Heathcliff, qui est plus que complexe. Cependant, c’est entièrement ma faute, mais je tenais à le dire comme cette chronique est avant tout mon propre avis.
    Enfin, l’auteure écrit très bien.  Son style est très recherché, avec beaucoup de vocabulaire, mais aussi très fluide. Je ne l’ai pas trouvé plus difficile à lire que ça, peut-être parce que c’est juste une relecture, mais en tout cas il m’a plu. En revanche, j’ai vu des avis disant qu’il est dur à lire, alors je pense qu’il ne faut pas lire ce livre trop tôt, ce qui risquerait de gâcher le plaisir de sa lecture. Beaucoup disent aussi qu’il y a des longueurs, mais personnellement je n’ai pas trouvé qu’il y en avait. Je précise également que j’ai mis plus d’une semaine à finir ce livre, parce que j’avais peu de temps pour lire : je vous conseille donc d’être motivé, si vous voulez le lire ou le relire.

    Pour conclure cette chronique que je trouve trop courte étant donné le monument que sont Les Hauts de Hurle-Vent, c’est une très bonne lecture. L’histoire est complexe, intéressante, très bien écrite ; l’histoire d’amour est belle et intense, et on ressent beaucoup d’émotions. Cependant, malgré leur comportement que l’on peut qualifier d’approprié, vu l’époque, je n’ai pas réussi à m’attacher à tous les personnages, et je trouve le choix de la narration peu judicieux et peu logique. Cela reste néanmoins un classique de la littérature anglaise que tout le monde devrait lire au moins une fois et que je conseille.
   

26 commentaires:

  1. J'ai vu l'adaptation (ou une des adaptations, je ne sais pas) et j'avais plutôt bien aimé même si ça m'avait un peu laissée perplexe. J'espère bien pouvoir lire un jour le livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que c'est un livre assez étrange... J'espère que tu pourras le découvrir !

      Supprimer
  2. Je ne l'ai lu qu'en version abrégée, il faudra que je lise l'intégrale aussi... Moi j'aime bien les personnages qui se comportent comme des con***ds, je trouve ça fascinant. ^^ Je verrai quand ma PAL actuelle aura diminué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. Après, je ne sais pas s'il y a beaucoup de différence ou pas. Pareil, mais là trop c'est trop ! :p

      Supprimer
  3. J'avais essayé de le lire lorsque j'étais en 5ème, en vain, le nombre de personnages m'avait rebuté mais il faudrait que je refente l'expérience :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! C'est un livre qui vaut le détour. :)

      Supprimer
  4. Je me suis mise dans la tête que je déteste ce genre de roman, probablement à cause des cours de Français, peut être qu'un jour je retenterai une approche ahah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est dommage ! Moi au contraire c'est ma prof de français qui m'a convertie aux classiques. ♥

      Supprimer
  5. C'est un des classiques que j'aimerais beaucoup lire. Toutefois, j'ai un peu peur que le style soit trop lourd ou que je dois réfléchir pendant quelques temps avant de comprendre le sens de la phrase (j'ai horreur de ça). Je l'ai en ebook donc je verrais ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de le tenter en version abrégée, alors, je pense que ce sera moins long. :) Il y a certaines paroles qui sont dures à comprendre, mais pas toutes heureusement. ;)

      Supprimer
  6. dommage que tu n'aies pas réussi à t'attacher à tous les personnages :/ c'est néanmoins un classique qu'il va falloir que je lise ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. :/ Je te le conseille quand même, en tout cas !

      Supprimer
  7. Il s'agit du roman préféré de ma tante et elle m'en parle depuis que je dois avoir douze ou treize ans ! Il faut vraiment que je m'y mettes, mais peut être en VO du coup. J'ai lu des extraits de Jane Eyre durant un cours de LELE, et le style ne m'avait pas paru inabordable. Je verrai bien...
    Merci de pour cette chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii ! En VO je ne sais pas, mais en tout cas il faut que tu le lises. :) Jane Eyre est vraiment bien aussi, j'avais adoré le livre. Le style est très abordable, en effet.
      De rien !

      Supprimer
  8. Il m'attend sagement dans ma PAL. Je ne sais pas si je vais le lire bientôt, ce ne sont pas vraiment les classiques qui me font envie dans le moment ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, il faut le lire à une période livresque appropriée. :)

      Supprimer
  9. Cette lecture restera gravée dans ma mémoire. Je l'ai autant aimé, par son histoire pleine de haine et de vengeance, que détesté par rapport aux personnages tous plus horribles les uns que les autres. Mais, je ne sais pas comment l'expliquer, j'ai adoré ça. J'ai aimer les détester, et je suis restée accrochée jusqu'à la fin à l'histoire. C'est vraiment un classique fondamental.
    Pour la narration, je n'ai pas eu de problème. Certains films utilisent le même procédé donc je n'ai même pas remarqué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends parfaitement ton ressenti, ça a été un peu pareil pour moi, sauf que dans l'ensemble je n'ai pas "adoré", plutôt bien aimé tellement c'est complexe. :)
      J'ai remarqué ça dès le début et, je ne sais pas pourquoi, c'est resté gravé dans ma tête et je n'arrêtais pas d'y penser, même si c'est un système énormément utilisé.

      Supprimer
  10. Même si je préfère d'autres classiques anglais (Jane Eyre, Orgueil et préjugés), celui-ci est vraiment excellent :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère aussi Jane Eyre, mais c'est vrai que celui-là est très bien aussi. :)

      Supprimer
  11. J'attends de lire Orgueils et Préjugés avant d'attaquer ce grand classique. Mais ta chronique le pousse vers le haut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai presque plus de souvenirs de Orgueil et Préjugés... Il faudrait que je le relise ! J'espère que tu apprécieras, en tout cas.

      Supprimer
  12. J'ai ce livre dans ma PAL depuis un moment. J'aime beaucoup lire les classiques de la littérature anglaise même si je n'en lis pas souvent. Il faudrait que je le lise un jour mais je pense que comme tu le dis, il faut vraiment être motivé pour lire ce livre ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il vaut mieux être motivé, parce que sinon à coup sûr on peut trouver le livre long, chiant... J'espère que tu aimeras quand tu le liras !

      Supprimer
  13. C'est une très bonne chronique qui décrit parfaitement le roman ! Je suis d'accord avec toi concernant le schéma de narration, ce n'est pas très réaliste, mais bon, ça ne m'a pas dérangé, parfois on voit ça aussi dans les films quand un héros se met à raconter une histoire qui s'est passé des années plus tôt, du coup je l'ai pris comme ça.

    L'arbre généalogique au début du livre est plus que nécessaire, moi aussi je m'y suis perdue au début, surtout que on a plusieurs générations mais parfois les mêmes prénoms XD.

    Et le caractère des personnages est très complexe dans ce livre. Catherine n'est pas un personnage auquel on s'attache et Heathcliff commet horreur sur horreur.

    Pourtant c'est un livre que j'ai adoré, les histoires d'amour sont très complexes et on voit ce que la passion peut pousser à faire.

    Comme toi je ne le conseille pas à un public trop jeune, car ça risquerait de le dégoûter. Il faut avoir atteint une certaine maturité pour le lire je pense :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui c'est vrai, mais je ne sais pas pourquoi je suis restée bloquée sur ça. ^^'
      En effet. x)
      Je suis totalement d'accord avec toi pour les personnages et les histoires d'amour.
      Je l'avais lu trop tôt, la première fois, et je n'avais pas su l'apprécier à sa juste valeur... Donc oui, il vaut mieux attendre un peu pour les plus jeunes.

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)