jeudi 12 mai 2016

Half Bad, tome 1 : Traque Blanche - Sally Green [2]

Titre : Half Bad, tome 1 : Traque Blanche
Auteure : Sally Green
Edition : Milan
Nombre de pages : 382
Résumé : Tu ne sais ni lire ni écrire, mais tu guéris vite, pour un sorcier.
Tu ne supportes pas de rester enfermé une fois la nuit tombée.
Tu détestes les sorciers blancs, mais tu aimes Annalise.
Tu es enfermé dans un cage depuis tes quatorze ans.
Maintenant tu n'as pas le choix: tu dois fuir et retrouver Mercury, la sorcière noire qui dévore les petits garçons.
Et tout ça avant ton dix-septième anniversaire.
Facile...
→ L’avis d’Emilie ici.



Un bon young-adult.

    Half Bad est un livre que j’avais envie de découvrir depuis longtemps : il a été très médiatisé à sa sortie (on le voyait partout en librairies !), et j’étais très curieuse de découvrir l’histoire. Etant donné qu’il était au CDI, je me suis enfin lancée et je ressors de ma lecture un peu déçue, je l’avoue.
    Nous suivons donc Nathan, au début du livre adolescent de 16 ans. Il est enfermé dans une cage, on ne sait même pas pourquoi, et la narration se fait à la deuxième personne du singulier, ce que j’ai trouvé très originale. Peu de chapitres plus tard, nous avons un long retour en arrière qui nous explique l’enfance de Nathan et le pourquoi du comment. Le personnage évolue dans un monde où se côtoient sorciers et « humains » normaux, sans pouvoir : les « béjaunes », et ils ne connaissent pas l’existence des sorciers. Les sorciers, eux, sont divisés en deux « groupes » : les sorciers blancs et les sorciers noirs. C’est quelque chose que l’on retrouve très souvent dans la littérature fantastique young-adult : pour caricaturer au maximum, les sorciers blancs sont les gentils-pas-si-gentils-que-ça et les sorciers noirs sont les méchants-peut-être-pas-si-méchants. Nathan, lui, est entre-deux : sa mère était une sorcière blanche, son père un sorcier noir. Cela le rend donc différent et va lui causer des ennuis avec le Conseil des sorciers blancs…
    Voilà donc le cadre de l’histoire, qui se passe en Angleterre, en Ecosse, un peu au Pays de Galles et en Suisse, pour ceux que ça intéresse. L’univers n’est vraiment pas original : je pense qu’on a tous déjà lu une histoire de ce genre, avec des sorciers divisés en deux groupes. Nathan constitue quand même une petite originalité puisqu’il est entre-deux, mais tout de même : j’en avais attendu davantage, quelque chose d’un peu plus original.
    Ensuite, s’il y a quelque chose que je peux reprocher à ce livre, c’est bien le trop-plein d’actions. Autant avec le retour en arrière il y avait quelques longueurs, autant par la suite Nathan vit plein de péripéties dont beaucoup auraient mérité d’être approfondies. J’ai trouvé que parfois cela manquait de liens : on passe de l’un à l’autre sans transition. Par exemple, j’aurais aimé avoir plus d’extrait sur la vie de Nathan dans sa cage… Certes, au moins on ne s’ennuie pas, mais du coup certains personnages, et même tous, manquent de développement et d’approfondissement.
    Puisque nous y sommes, parlons un peu des personnages. Tout d’abord, Nathan : je l’ai trouvé assez attachant. En effet, il s’agit d’un jeune homme seul, qui doit toujours se battre pour survivre, souvent se plier à des volontés supérieurs, et pourtant il reste fort et indépendant. Toutefois, je ne me suis pas complètement attachée à lui car, même si c’est lui narrateur, il me manquait quelques passages où il se serait posé et où nous aurions eu accès  à ses pensées. Là encore, la faute au trop-plein d’actions : parfois, j’avais l’impression de suivre quelqu’un d’autre que le personnage principal, si vous voyez ce que je veux dire.
    Et c’est pareil pour les autres personnages : tous ne sont pas complètement attachants parce qu’ils ne sont pas assez approfondis. Par exemple, Arran, le frère de Nathan aurait pu être très attachant si on l’avait vu plus souvent, de même pour Gabriel. Je pense que tous seront développés dans le deuxième tome, mais tout de même : pour un premier opus, davantage de détails auraient été attendus.
    De plus, l’histoire d’amour m’a laissée un peu sceptique. En fait, le début est sympa, mais le reste pas vraiment crédible vu tout le temps qu’il s’est passé. C’est vraiment… trop. Bref, je ne valide pas.
    On dirait que je suis en train de massacrer le bouquin, mais j’ai quand même passé un bon moment de lecture. Le suspense est bien le point fort du livre, puisque j’avais tout le temps envie de savoir la suite, ce qui allait arriver à Nathan. L’auteure nous fait voyager à travers le Royaume-Uni, et comme je le disais les actions font qu’on ne s’ennuie pas. L’intrigue est intéressante puisque Nathan court contre le temps : il doit en effet trouver Mercury, une sorcière qui pourra l’aider… Cependant, son parcours est semé d’embûches et il ne dispose que de quelques mois.
    Enfin, le style de l’auteure est assez particulier. J’aurais bien aimé que la narration avec le « tu » continue tout au long du livre, mais tout de même : elle nous immerge dans la tête de son personnage, avec son vocabulaire et ses états d’âme. Dommage qu’il y ait eu si peu de réflexion. En tout cas, ce style, plaisant à lire, se démarque des autres et je l’ai apprécié.

    Pour conclure, Half Bad est une bonne lecture. J’ai passé un bon moment en lisant ce livre, mais il ne m’a guère convaincue avec son univers stéréotypé, ses trop nombreuses actions et ses personnages pas assez approfondis. C’est l’archétype du roman fantastique young-adult que, je pense, les ados peuvent apprécier. Je pense que moi-même je l’aurais davantage aimé si je l’avais lu l’année dernière, où je lisais beaucoup de young adult. C’est un livre que je conseille pour les adeptes de ce genre.

26 commentaires:

  1. C'est un livre qui est dans ma PAL et que tu me donnes envie de découvrir :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras davantage que moi, alors !

      Supprimer
  2. Un peu déçue également de ce premier tome...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage. :/ Il a tellement été médiatisé qu'on s'attendait vraiment à mieux.

      Supprimer
  3. C4est toujours difficile quand les livres font énormément parler d'eux car il est très facile d'être déçu... J'ai beaucoup entendu parler de celui ci mais j'avoue que je ne l'ai pas lu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... A toi de voir si tu as envie de le lire ou pas.

      Supprimer
  4. Ça avait été beaucoup médiatisé et je m'attendais à mieux. Du coup, je n'ai pas très envie de le lire, déjà que je n'étais pas intéressée à la base.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr : c'est inutile de le lire s'il ne t'intéresse pas !

      Supprimer
  5. Pour ma part, j'avais adoré ma lecture :D J'avais trouvé cela addictif et très bien fait, assez dur pour du young-adult ;) Par contre, le "tu" du début m'avait dérangé alors je suis contente que ça n'aie pas duré ^^ Dommage pour ta déception ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux alors ! :D Je crois que ça fait trop longtemps que je n'ai pas lu de YA, et du coup je m'attendais à quelque chose d'exceptionnel. ^^' Oui...

      Supprimer
  6. Il est dans ma PAL et je vais essayer de le sortir de la x)

    RépondreSupprimer
  7. Tu me refroidis un tout petit peu, mais j'ai tout de même hâte de me faire mon propre avis :)

    RépondreSupprimer
  8. J'avais bien aimé, moi. ^^ Le fait que le schéma du livre soit banal ne m'avait pas gênée plus que ça. Par contre, l'histoire d'amour ne m'a pas plus du tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais dû le lire plus tôt, je pense. :) J'ai lu tellement de bons livres avant ! Oui, c'est vraiment du surfait et pas du tout crédible !

      Supprimer
  9. Un livre que je compte bien lire un jour, malgré quelques avis mitigés (dont le tien ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. :) J'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  10. J'avais aussi bien aimé, surtout sur le moment, mais finalement j'en garde peu de souvenirs. Je sais que, comme toi, je n'avais pas trouvé les personnages attachants.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas un livre qui me marquera, c'est sûr. Pour les personnages, il y a vraiment trop d'action pour qu'on puisse s'y attacher.

      Supprimer
  11. J'ai été déçue par ce premier tome face à toutes les éloges que j'avais lu. Comme toi, j'ai trouvé qu'il y avait une absence d'approfondissements des personnages et de l'histoire quia fait que je n'ai pas réussi à rentrer complètement dans l’histoire. Même si le style particulier du début aurait vraiment m'accrocher, je suis rester extérieure à cette lecture et je ne compte pas lire la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De même pour moi. Ce tome n'est vraiment pas approfondi... Pareil pour la suite, je ne vois pas l'intérêt de la lire.

      Supprimer
  12. J'en avais tellement entendu parler en bien que j'avais petite de me lancer (peur d'être déçue...) dix finalement, ta chronique mitigée régler les choses en perspective et je lui laisserais peut-être une chance finalement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant que tu n'en attends pas trop, je pense que tu peux passer un bon moment de lecture.

      Supprimer
  13. Il a été tellement médiatisé que je n'ai pas eu envie de le lire tout de suite. Après le résumé m'intrigue, mais bon, même si tu as passé une bonne lecture dans l'ensemble, il y a quand même quelques points négatifs que tu relèves et qui me freinent.

    J'aime beaucoup le : pour caricaturer au maximum, les sorciers blancs sont les gentils-pas-si-gentils-que-ça et les sorciers noirs sont les méchants-peut-être-pas-si-méchants. J'ai bien rigolé. Après c'est vrai que parfois c'est beaucoup trop gros, ce qui est vraiment dommage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... Je m'attendais vraiment à mieux ; au final, ce n'est pas un livre qui sort du lot.
      Haha. ^^ Oui, c'est décevant...

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)