mardi 12 juillet 2016

Je m'appelle Mina - David Almond

Titre : Je m’appelle Mina
Auteur : David Almond
Edition : Gallimard Jeunesse
Genre : Jeunesse
Nombre de pages : 318
Résumé : Ecrire sera comme un voyage, chaque mot sera un pas qui m’emmènera vers une terre inconnue, commence à écrire Mina dans son journal. Vivant seule avec sa mère depuis la mort de son père, Mina McKee, neuf ans, nous raconte son histoire. Mais comment pourrait-elle savoir où ses phrases vont la mener ? Perchée dans l’arbre où elle aime grimper, elle se pose beaucoup de questions. Trop, aux yeux des autres, qui la trouvent étrange et même un peu folle. De toute façon, Mina n’a pas besoin des autres. Elle préfère jouer avec les mots comme « archéoptéryx », ou « métempsycose ». Elle a aussi ses idées sur la vie, la mort, ce que l’on devrait apprendre à l’école… Mina osera-t-elle sortir de son monde ? Un jour, du haut de son arbre, elle voit arriver une famille…

Ma première vraie déception de l’année…

    Je m’appelle Mina me tentait depuis pas mal de temps, car c’est typiquement le genre d’histoire qui me plaît habituellement. Je m’attendais à voir la beauté des mots, de la poésie, à être touchée et marquée par ce livre. C’est pourquoi je n’ai pas hésité à l’emprunter quand je l’ai vu à la médiathèque. Ma chronique sera moins longue que d’habitude, parce qu’au final je ne sais pas vraiment quoi dire pour exprimer ce que j’ai ressenti à ma lecture.
    Je m’appelle Mina, c’est l’histoire de Mina, jeune fille d’environ 10 ans (si je ne me trompe pas), qui écrit son journal. Mina est quelqu’un de « spécial », elle se démarque des autres, c’est une rêveuse asociale qui aime jouer avec les mots et passe son temps dans l’arbre de son jardin. Elle est scolarisée à la maison après avoir vécu une expérience désastreuse dans son ancienne école… et puis voilà.
    C’est un livre avec très peu d’action, mais ce n’est pas cela qui m’a dérangée. J’aurais dû adorer ce livre, parce que pour moi c’était le même genre que Le soleil est pour toi ou Le monde de Charlie, qui ont été deux énormes coups de cœur. Je voulais retrouver en Mina Noah et Charlie, soit des personnages qui m’ont touchée plus qu’autre chose, de grands rêveurs différents des autres. Peut-être espérais-je trop.
     En effet, et à mon grand désespoir, je n’ai pas réussi à m’attacher à Mina. Je ne sais pas comment expliquer ça. En lisant le livre, je n’ai pas ressenti de VRAIE émotion, je n’ai pas été frappée par la force des mots ni eu de coup au cœur. Rien. Pour moi, Mina était un personnage lambda, même agaçante parfois. Il y avait trop de phrases exclamatives, et rien pour me toucher. Il y avait de la poésie, pourtant, mais je ne l’ai pas ressentie. Le style de David Almond ne m’a pas heurtée. Pour tout vous dire, j’ai préféré ma lecture de L’Etranger de Camus à celle de Je m’appelle Mina, alors qu’en toute logique ç’aurait dû être le contraire.
     En fait, je n’ai pas réussi à m’immerger, à accrocher à l’histoire. C’est aussi simple que cela. Je l’ai senti dès le début : je n’étais pas à fond dedans, je ne ressentais rien de particulier, je n’avais pas envie de tourner les pages. J’ai essayé, pourtant. J’ai essayé de mieux me représenter les scènes, de ressentir quelque chose pour Mina, mais non, ce fut impossible.
     Le problème avec ce livre vient de moi, j’en ai bien conscience. Il mérite tous les avis élogieux que j’ai pu voir dessus. Mina est un personnage intéressant, et surtout, nous avons la forme du livre qui est plus qu’approfondie : les contrastes de police de caractère sont très originaux et rendent l’histoire vraiment particulière, hors du commun. Cependant, il y a des livres comme ça, qui ne sont pas mauvais mais auxquels on ne parvient pas à accrocher, même si on essaye. J’avais même trouvé une musique pour aller avec Je m’appelle Mina, car le refrain collait parfaitement avec la « philosophie » de Mina. C’était Fly, de Paralysis ft. Sharon den Adel. « Fly with me, come fly, come fly away » chanté par le chanteur de Paralysis et accompagné par la magnifique voix de Sharon den Adel m’a vraiment fait penser à ce livre, qui a un beau message de liberté et de tolérance. Je le répète, le problème vient en grande partie de moi.

    Je vais arrêter là cette très courte chronique car je n’ai rien à ajouter. Je m’appelle Mina fut une déception car je n’ai pas pu accrocher à l’histoire ni à m’attacher à Mina. Je n’ai pas été touchée, heurtée par la poésie et le style de David Almond. C’est de ma faute. Je ne déconseille donc pas ce livre, car je pense tout de même qu’il a tout pour plaire.

30 commentaires:

  1. Dommage, comme tu dis, chaque livre ne peut pas correspondre à tout le monde. En voilà la preuve ; tu as eu un énorme coup de coeur pour Le soleil est pour toi alors que je n'ai pas accroché et je l'ai abandonné :/ les gouts et les couleurs...! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui... C'est dommage que tu aies abandonné ! :( Mais bon, chacun ses goûts, comme tu dis. ^^'

      Supprimer
  2. Dommage... Si j'ai l'occasion de le lire, je le ferai peut-être quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais comme tu le sens, j'ai été déçue mais peut-être que toi tu aimerais. :)

      Supprimer
  3. C'est vraiment dommage, je pense que tu a été déçue car tu l'a peut être trop comparé à d'autres lectures. Pour ma part, le résumé me fait bien envie, alors si j'avais je tombe dessus, je pense lui donner sa chance :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que tu as raison. Comme quoi, c'est vraiment de ma faute. ^^' N'hésite pas à tenter !

      Supprimer
  4. Oh' quel dommage il avait l'air chouette pourtant mais je comprends ton point de vue :/

    RépondreSupprimer
  5. Je ne connaissais pas, et n'appréciant pas ce genre de romans, le journal intime, je ne compte pas le lire. surtout après ta chronique ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, si le genre ne te plaît pas, tu peux passer ton tour. :)

      Supprimer
  6. C'est difficile quand on ne s'attache pas aux personnages. Je ne connaissais pas et je suis désolée que ça n'ait pas été un peu plus. Je pense que je passerai mon tour

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça gâche tout... Comme tu veux.

      Supprimer
  7. Quel dommage qu'il t'aie autant déçu :( Pour ma part, je pense tout de même lui laisser une chance, si je le croise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui. :/ Peut-être que tu aimeras ! :)

      Supprimer
  8. Ce livre avait l'air pas mal... C'est dommage que ça soit une déception pour toi :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, dommage... Mais tu peux lui laisser une chance quand même.

      Supprimer
  9. J'ai eu l'occasion de l'acheter pour 1€ la semaine dernière et je ne l'ai pas pris, je ne regrette donc pas avec ta chronique! Dommage quand même que tu aies pas aimé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux alors. :) Oui, j'en attendais certainement trop !

      Supprimer
  10. Dommage que tu aies été déçue! Ce n'est pas le genre de lecture qui m'aurait tentée à la base, et ta chronique le barre définitivement. Cela dit, la couverture est vraiment jolie!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends. :) C'est vrai qu'elle donne envie !

      Supprimer
  11. Dommage que cette lecture ait été décevante... J'avoue que ce livre ne m'attirait pas plus que ça. Vu ton avis, et certains autres que j'ai pu lire, je pense éviter de m'infliger ça! =)

    RépondreSupprimer
  12. C'est dommage puisque le thème avait l'air intéressant. J'ai récemment lu "Le soleil est pour toi", mais contrairement à toi, il ne m'a pas tant emballé que ça... :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est dommage. :/ Comme quoi, comme le dit Virginie, les goûts, les couleurs...

      Supprimer
  13. C'est vraiment dommage, il y avait beaucoup de potentiel ! Mais ce n'est rien, je lirais le soleil est pour toi qui a l'air beaucoup plus prometteur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! J'espère que tu aimeras Le soleil est pour toi, il est génial. :D

      Supprimer
  14. Je ne connaissais pas.. Tu m'as convaincu de ne pas le lire aha, merci pour ta chronique ! :)

    RépondreSupprimer
  15. Contrairement à toi, j'avais bien aimé ce livre. C'est une belle histoire, quoi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois que c'est toi qui as plus aimé que moi. :p

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)