samedi 27 août 2016

Chiens de sang & Les Morsures de l'ombre - Karine Giebel

Titre : Chiens de sang
Auteure : Karine Giebel
Edition : Fleuve Noir
Nombre de pages : 283
Résumé : Ils sont là. Derrière. Ils approchent.
Aboiements. Tonnerre de sabots au galop...
La forêt est si profonde... Rien ne sert de crier. Courir. Mourir. C'est le plus dangereux des jeux. Le dernier tabou. Le gibier interdit...
Le hasard les a désignés. Diane aurait dû rester à l'hôtel, ce jour-là. Au mauvais endroit, au mauvais moment... Maintenant, ils sont derrière, tout près. Courir. Mourir.
Quant à Rémy le SDF, s'il a perdu tout espoir depuis longtemps, c'est la peur au ventre qu'il tente d'échapper à la traque. Ils sont impitoyables, le sang les grise. Courir. Mourir.
C'est le plus dangereux des jeux. Qui en réchappera ?

    Je suis désolée si vous vouliez une longue chronique : ce ne sera pas le cas, juste un avis de taille moyenne. Ce qui est déjà pas mal, vous me direz ! En effet, ce livre est assez court, je l’ai dévoré en quelques heures, et je ne pense pas que beaucoup d’entre vous en soient intéressés, car ce n’est pas le meilleur de l’auteure, selon moi.
    Ici, nous suivons deux personnages totalement différents mais au destin similaire. D’un côté, Rémy, la trentaine, un SDF. Il se retrouve malgré lui pris au piège dans une chasse à l’homme (oui, une vraie chasse à l’homme) avec 3 autres hommes, des immigrés sans attache. Il va fuir ses poursuivants durant tout le livre avec ses compagnons d’infortune, et nous allons donc voir son évolution psychologique : la peur, la crise de nerfs… De l’autre côté, Diane. Également une trentenaire, mais elle est photographe et, alors qu’elle prenait des photos dans une forêt, elle se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment et va elle aussi devoir fuir.
    Voilà pour le scénario. Il n’y a pas de doutes : l’histoire est intéressante et on a envie de savoir la suite. Malgré tout, il y a plusieurs défauts.
    Tout d’abord, les personnages ne sont pas assez approfondis. J’estime que, en presque 300 pages, j’aurais dû connaître et m’attacher davantage aux personnages. Je n’étais pas complètement avec eux, et pourtant il y avait de quoi ! Tout va trop rapidement pour qu’on puisse les « apprivoiser », si vous voyez ce que je veux dire.
    De plus, le style de l’auteure est franchement décevant. Après, il s’agit d’un de ses premiers livres, mais tout de même. Je n’ai pas ressenti assez d’émotions, je n’ai pas eu assez peur ! Je ne suis pas masochiste, mais quand je lis un thriller, je veux ressentir des émotions, et là c’était assez limité. J’ai trouvé ce style trop simple, trop fade. Il n’y avait pas assez de travail. Et j’avoue que la vulgarité présente dans certaines parties m’a assez déplu.
    Ainsi, même si l’action est rendez-vous, je n’étais pas à fond dedans.
    Cependant, il y a quand même quelque chose qui m’a plu : les dénonciations de l’auteure. En effet, Rémy étant SDF, on voit un peu les choses de son point de vue et on se prend une petite claque. D’ailleurs, cela m’a fait penser à la chanson « Un homme debout » de Claudio Capéo (vous pouvez accéder à la vidéo en cliquant dessus), que j’ai plusieurs fois entendu à la radio. En outre, Karine Giebel a bien montré de quoi les hommes, pas tous heureusement, étaient capables. Capable d’organiser une chasse à l’homme pour leur simple plaisir… Et là, j’ai pensé à la chanson « Le diable ne s’habille plus en Prada » de Soprano. Je n’aime pas du tout cette musique, mais les paroles sont intéressantes et reflètent vraiment l’histoire.

    Ainsi, Chiens de sang n’est qu’une bonne lecture. L’histoire est intéressante, comme les réflexions, mais c’est tout. Le style de l’auteure m’a déçue, pour le coup. Si vous voulez tenter du Karine Giebel, je ne vous conseille pas du tout celui-là.

***

Titre : Les Morsures de l’ombre
Auteure : Karine Giebel
Edition : Fleuve Noir
Nombre de pages : 291
Résumé : Elle est belle, attirante, disponible. Il n'a pas hésité à la suivre pour prendre un dernier verre. A présent il est seul, dans une cave, enfermé dans une cage. Isolé. Sa seule compagnie ? Sa séductrice et son bourreau. Et elle a décidé de faire durer son plaisir très longtemps. De le faire souffrir lentement. Pourquoi lui ? Dans ce bras de fer rien n'est dû au hasard. Et la frontière entre tortionnaire et victime est bien mince...






    Ce livre-là est meilleur que le précédent. Pour tout vous dire, j’ai encore un peu de mal à le digérer et je me réconforte comme je peux avec du metal symphonique. J’ai lu Les Morsures de l’ombre très rapidement : j’ai dû mettre entre 3 heures et 4 heures environ pour le dévorer, tellement j’étais à fond dedans. Même si j’y ai laissé mes yeux, je ne regrette pas.
    Le scénario est tout à fait différent du premier livre. Ici, nous sommes dans un véritable huis-clos. En effet, nous suivons Benoît, policier apparemment sans histoire, à part qu’il trompe sa femme. Cependant, un jour, il se réveille dans une cage et se retrouve à la merci de Lydia, jeune femme que l’on peut qualifier de folle prête à lui faire payer quelque chose… A lui faire payer cher. Parallèlement, nous suivons une sorte d’enquête policière menée par les collègues de Benoît pour le retrouver.
    Le suspense est vraiment très important, puisqu’on veut savoir comment Benoit va s’en sortir, par quels moyens, mais on veut aussi savoir pour quel crime Lydia veut le faire payer.
    Âmes sensibles, je vous conseille fortement de vous abstenir. En effet, si ce livre n’est pas aussi horrible que Purgatoire des innocents de la même auteure, Benoît se fait quand même torturer et l’atmosphère est un peu effrayante. Un peu, oui : encore une fois, j’estime ne pas avoir assez ressenti d’émotions. Cela est dû au style de l’auteure, qui est vraiment trop simple.
    De plus, je regrette que les personnages ne soient pas tous approfondis. Lydia l’est réellement, mais ce n’est pas le cas pour Benoît, à qui je n’ai pas réussi à m’attacher. Pareil pour Djamila, qui est chargée de retrouver Benoît : elle n’est pas assez approfondie, beaucoup trop lisse !
    En outre, j’ai trouvé que l’enquête policière n’était pas assez mise en avant. Elle est même superflue tellement elle est peu présente… J’aurais aimé avoir une vraie enquête, pas cette mise en scène.
    Ensuite, il y a vraiment trop de zones d’ombres, et les liens qui les relient sont trop maigres, pas assez mis en avant. C’est dommage.
    Cependant, malgré ses points négatifs, quelque chose m’a beaucoup marquée dans ce livre, mais je pense être une des rares à l’avoir ressenti. [SPOILER] Lydia tient à venger sa sœur jumelle, décédée quand elle avait 11 ans, et ce décès l’a rendu folle, comme si elle était amputée d’une partie d’elle… [FIN DU SPOILER] Ayant une sœur jumelle, ce fait m’a incroyablement touchée, et c’est pour ça que je ne suis pas sortie indemne de cette lecture.

    Ainsi, ce thriller est une très bonne lecture. Il est meilleur que Chiens de sang, mais est loin au-dessous d’autres thrillers de l’auteure qui sont beaucoup plus réussis selon moi. L’ambiance est très sombre, mais pas assez vu ce que subit Benoît. Il y a toutefois des points positifs, notamment la folie de Lydia bien exploitée : ma lecture est donc en demi-teinte.
 
Et vous ? Avez-vous déjà lu un roman de Karine Giebel ? Ou voudriez-vous en découvrir un ?

27 commentaires:

  1. Si tu as lu du Giebel, tu peux tout lire maintenant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mouais... Par contre je ne me suis toujours pas remise de Purgatoire des innocents. ^^ Et je suis vraiment trouillarde, quand je m'y mets ! ^^ Tu as des bons thrillers à me conseiller ?

      Supprimer
  2. Je ne pense pas me laisser tenter par ceux-là... Je suis trop trouillarde. xD Purgatoire des innocents ne passe décidément pas, et puis si en plus le style ne vaut pas le coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha tu m'étonnes ! Pareil pour moi, avec Purgatoire des innocents ! Mais pourquoi-j'ai-lu-ce-livre. Je pense que tu aurais dû lire Les morsures de l'ombre, tout de même. Mais en effet ce ne sont pas les meilleurs, j'ai préféré Juste une ombre et De force.

      Supprimer
  3. Il faudra vraiment que je tente cette auteure, ça donne vraiment envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha tant mieux alors ! Je te conseille vraiment Juste une ombre, c'est mon préféré.

      Supprimer
  4. Je n'ai jamais lu de livres de cette auteur mais ça me tente bien ! J'adore les trucs qui font frissonner ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, n'hésite pas ! Avec Karine Giebel, c'est frissons garantis ! Là je peux te conseiller Purgatoire des innocents, qui pour faire peur... eh bien fait vraiment peur.

      Supprimer
  5. Je n'ai jamais lu de livres de cette auteure mais je n'ai pas vraiment avoir peur donc je ne sais pas trop ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. ;) Je n'ai pas trouvé ces deux-là très effrayants, mais je pense que ça dépend du point de vue.

      Supprimer
  6. Je n'aime pas du tout les thrillers, alors ce ne sera pas pour moi ;)

    RépondreSupprimer
  7. Les deux résumés me font bien envie. En particulier celui du premier, mais visiblement, ce n'est pas le meilleur, alors je ne sais pas. En même temps, je le dis que si je commence avec un mois bon, je ne pourrai pas être déçue par la suite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ces deux résumés sont plutôt attrayants ! En effet, je te conseille de commencer par un des deux-là, comme ça tu auras moins de risques d'être déçue, peut-être que tu aimeras encore plus les meilleurs. :)

      Supprimer
  8. Tu me donnes envie de découvrir l'auteure... Domage que ces deux livres t'aient déçu, ou du moins que tu les aies trouvé en dessous de tes lectures précédentes.

    RépondreSupprimer
  9. Le thriller n'est pas un genre que je lis mais il faudrait tout de même que je réessaye, peut-être que cela peu me plaire maintenant^^ Et pourquoi pas découvrir cette auteure :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, peut-être ! J'aime beaucoup Karine Giebel, pour l'instant c'est mon auteure préférée dans ce genre. :)

      Supprimer
  10. J'aimerais beaucoup découvrir cette auteure, ton avis me fait envie ! Surtout que je n'ai pas lu de thriller depuis un petit bout de temps ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, n'hésite pas à te lancer ! :)

      Supprimer
  11. J'ai tout de même envie de lire Les morsures de l'ombre car j'en ai entendu de bons avis. Je ne trouve pas la plume de Giebel mauvaise, pour ma part, mais on ne recherche pas la même chose non plus ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends. :) N'empêche, ce n'est pas le meilleur de l'auteure ! Pareil pour moi : par exemple, j'avais adoré sa plume dans Satan était un ange ou Purgatoire des innocents, mais là je ne sais pas, il n'y a pas autant de travail. :/ Oui, exactement :)

      Supprimer
  12. C'est vrai que Chiens de sang est moins bon que d’autres livres de cette auteure. J'avais été un peu déçue, je n'avais pas réussi, comme toi, à m'attacher aux personnages. Et au final, je me suis demandé pourquoi l'auteure a fait le choix de nous raconter deux histoires parallèles et pas seulement celle de la traque du SDF.
    Par contre, j'ai adoré Les morsures de l'ombre. C'était mon premier livre de Karine Giebel et je l'ai dévoré. Dès les premières pages, j'étais dedans et je n'en suis ressorti qu'à la fin. Le jeu du chat et de la souris fonctionne bien à mon goût et la psychologie est bien traitée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis totalement d'accord, avec les deux histoires : à quoi bon, vu que Rémy et Diane ne se rencontreront jamais ?
      C'est vrai que Les morsures de l'ombre est pas mal, mais en fait j'ai lu tellement mieux de l'auteure que j'en ai été un peu déçue. Purgatoire des innocents, qui est du même genre est beaucoup plus approfondi, selon moi.

      Supprimer
    2. Il faut que je lise rapidement Purgatoire des innocents alors ! ;)

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)