mardi 16 août 2016

La voleuse de livres - Markus Zusak

Titre : La voleuse de livres
Auteur : Markus Zusak
Edition : PKJ
Nombre de pages : 558
Résumé : C'est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d'un humour noir, sarcastique, mais compatissant, elle est témoin de la folie des hommes. Parmi eux, une rencontre va éveiller sa curiosité, celle de Liesel Meminger.
Trois fois cette fillette a croisé la Mort et trois fois la Mort s'est arrêtée.
Est-ce son destin d'orpheline dans l'Allemagne nazie qui lui a valu cet intérêt inhabituel ? Ou bien sa force extraordinaire face aux événements ? A moins que ce ne soit son secret ... Celui qui l'a aidée à survivre. Celui qui a même inspiré à la Mort un bien joli surnom : "la voleuse de livres"...




Une superbe histoire.

    Il s’agit d’un livre que je voulais lire depuis longtemps, mais je ne m’étais pas encore lancée, jusqu’à il y a quelques jours. Des livres sur la Seconde Guerre Mondiale, j’en ai lu. Du côté des Juifs avec Elle s’appelait Sarah (Tatiana de Rosnay) ; du côté des nazis avec Max (Sarah Cohen-Scali) ; un témoignage d’un rescapé d’un camp de travail : Si c’est un homme de Primo Levi, et j’ai même eu droit au point de vue d’Estoniens durant cette guerre avec Sofi Oksanen. Je l’ai également étudiée, en cours d’histoire et en littérature allemande.
    Ici, nous avons un nouveau point de vue : celui d’une fillette allemande, qui vit pendant le conflit. Par quoi dois-je commencer ? Je suis bien embêtée, parce qu’il y a plein de choses que je voudrais vous dire. Comme j’ai commencé par l’Histoire, parlons de l’histoire. Nous suivons donc une fillette allemande, approximativement quand elle aura entre 10 et 14 ans. Cette fillette que l’on va voir grandir, c’est Liesel. Au début du roman, elle est « adoptée », je ne sais pas si c’est vraiment le bon terme, par une « famille nourricière » (pour citer le livre), les Hubermann. Ils ont deux grands enfants, mais on ne les verra que très peu. La mère, Rosa, est assez particulière puisqu’elle insulte tout le monde, en particulier ceux qu’elle aime, comme la petite Liesel. Le père, Hans, joueur d’accordéon et peintre en bâtiment, s’attache très vite à sa fille et va notamment lui apprendre à lire (c’est très important pour la suite). Si je ne me trompe pas , au début, l’action se passe en 1938/1939, donc au tout début de la guerre. Nous assistons donc, en même temps qu’au quotidien de Liesel, aux débuts puis au déroulement de la guerre, avec par exemple les attaques aériennes auxquelles la population va être confrontée.
    Cependant, la guerre n’est pas au centre de ce livre. C’est-à-dire qu’on ne voit pas QUE ça, même si la majorité des événements qui se passent sont évidemment en lien avec. En effet, on voit par exemple Liesel et son ami Rudy voler, et encore d’autres choses dont je vous parlerai plus tard.
    Je vous ai présenté les personnages ; voici donc ce que j’en ai pensé. Liesel, notre héroïne, est très attachante. C’est une petite fille normale, qui est hantée par des cauchemars, qui se demande pourquoi sa maman l’a laissée chez les Hubermann, qui a envie d’apprendre. En clair, elle est très attachante et j’ai vraiment aimé la voir grandir et peu à peu gagner en maturité. De même pour Rudy, qui va devenir son meilleur ami. Il est vraiment approfondi, je trouve, et lui aussi terriblement attachant. Il est juste adorable, en fait, à être prêt à tout pour aider son amie, à lui réclamer un baiser (qu’il se voit souvent refuser)… Liesel et lui forment un duo vraiment touchant qui m’a beaucoup plu.
    Ses parents sont également attachants. Chacun a son caractère précis mais ils sont également approfondis : j’avais l’impression qu’ils avaient existé, que pendant la guerre, il y avait effectivement une famille comme celle-là, si vous voyez ce que je veux dire. Je me suis particulièrement attachée à Hans, le papa de Liesel, pour des raisons que je vous laisse découvrir…
    D’autres personnages, plus secondaires – sauf un que je n’ai pas évoqué, mais que je vous laisse découvrir – sont également présents, c’est-à-dire tous les habitants de la rue Himmel où vit Liesel. Tous, j’avais l’impression qu’ils avaient vraiment existé, et c’est génial.
    Il est temps désormais de vous parler de la narration si particulière. En effet, comme l’indique le résumé, c’est la Mort qui nous raconte cette histoire. J’ai trouvé cela très original, très atypique, mais également incroyablement bien mené. C’est simple, j’ai adoré. La plume de Zusak est juste magnifique, très délicate et touchante. Personnellement, j’ai versé plusieurs larmes à la fin… Le style de l’auteur est unique, et tellement beau ! Je me répète : j’ai adoré, comme par exemple les espèces d’encadrés qui apportaient des informations.
    Autant vous le dire maintenant : j’ai eu un très gros coup de cœur. Pas forcément pour la qualité de l’ouvrage, mais parce que j’ai ressenti énormément d’émotions. Il y a des passages très tristes, d’autres qui nous font rager devant tant d’inhumanité, notamment avec les nazis, mais aussi d’autres où on sourit devant telle ou telle situation. On ne peut pas rester insensible devant cette histoire, c’est impossible.
    Même si ce n’est qu’un détail, je voulais en parler parce que, mince, c’est ma chronique ! J’ai beaucoup aimé le travail sur les dessins de X (ce serait gâcher le suspense si je vous disais son nom, pour ceux qui n’ont pas lu le livre), qui sont présents sur, en tout, une vingtaine de pages dans le livre. Je pense que ce sont eux qui m’ont le plus émus car, même s’ils ne sont pas « super beaux », le message est là et j’avais presque envie de pleurer par moment devant tant d’injustice.
    En tant que lectrice amoureuse des mots, j’ai également adoré l’importance de ceux-ci dans le texte. C’est-à-dire que Liesel aime lire, apprendre de nouveaux mots, et surtout elle comprend leur pouvoir… Je n’en dis pas plus, mais cet état de fait m’a beaucoup touchée.
    Ensuite, je vous parlais de la guerre, au début de ma chronique : je voudrais rajouter autre chose. Notre héroïne vit des moments difficiles, l’histoire l’est elle-même, mais on ne tombe pas dans le pathos. On n’est pas  non plus dans l’excès de misère où tout est noir : il subsiste toujours des notes d’espoir, des rayons de soleil. L’auteur a rendu son récit très émouvant, mais aussi « lisable » dans le sens où on ne souffre pas à chaque page tournée.
    Bien sûr, je pourrais reprocher des choses à ce livre. Peut-être un manque de détails sur certaines choses, peut-être des longueurs. Cependant, durant ma lecture, je n’ai pas du tout eu envie de me prendre le chou avec ça. Il y a des livres qui sont tellement magnifiques que ce serait incongru de chipoter en disant « Oui, c’est bien, mais là ça va », etc. J’ai pris le temps de savourer ma lecture sans me compliquer la vie.
    Enfin, encore un détail ici mais qui pourrait en intéresser certains, notamment ceux qui ne parlent pas un mot d’allemand. En effet, il y a parfois eu des courtes phrases, ou des expressions en allemand. Rassurez-vous, contrairement à quelques livres où des expressions ne sont pas traduites, ici tout est traduit. Il y a peut-être eu une seule phrase qui n’a pas été traduite, mais c’est vraiment un détail car on comprenait facilement le sens. Je tiens à souligner le travail de l’auteur (la VO du livre est en anglais), car ces traductions sont très très bien incérées dans le récit.

    Pour conclure cette chronique affreuse et brouillonne (selon moi, à vous de me dire ce que vous en avez pensé !), La voleuse de livres a été un très gros coup de cœur. L’histoire est superbe, les personnages terriblement attachants, le style de l’auteur magnifique… J’ai ressenti énormément d’émotions durant ma lecture, et je pense que ce livre restera longtemps gravé dans ma mémoire. Si vous ne l’avez pas encore lu, je ne peux que vous encourager à le faire : je ne pense pas que vous serez déçus. 

48 commentaires:

  1. Je n'ai pas lu le livre mais j'ai vu le film, que j'avais beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas vu le film, alors je ne peux pas en juger, mais en tout cas je te conseille de lire le livre, surtout si le film t'a plu.

      Supprimer
  2. AAAAAAAAAAAH trop génial, gros coup de cœur pour toi aussi ! Il est magnifique, je l'ai dévoré et adoré, quel livre !

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre avait été un énorme coup de coeur ! Je l'ai dévoré en quelques jours. L'écriture est sublime et l'histoire bouleversante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que c'est le cas de tous ceux qui l'ont lu ! Tu as tout à fait raison.

      Supprimer
  4. C'est un très beau livre, j'en garde un excellent souvenir :)

    RépondreSupprimer
  5. J'avais tellement entendu parler de ce livre sur la blogo... que je n'ai jamais osé me lancer :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, quand il n'y a que de bons avis on a peur de se lancer. Mais franchement je te le recommande ; il peut plaire à tout le monde.

      Supprimer
  6. Oh oui j'ai entendu de jolies choses de celui ci et c'est vrai que j'aimerai beaucoup tenter aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu en auras l'occasion !

      Supprimer
  7. Tu me donnes trèèès envie de relire cette pépite :)

    RépondreSupprimer
  8. Coup de coeur pour moi aussi ! La fin m'a tellement touchée. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ne pas avoir de coup de coeur quand on lit ce livre ? Ça m'échappe.

      Supprimer
  9. J'ai A-DO-RÉ ce roman, ça a été un gros, GROS coup de cœur ♥
    Comme tu dis, les traductions de l'allemand sont très bien insérées; et les remarques sarcastiques de la Mort allégeaient quand même le récit.
    Contente que tu aies aussi aimé♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que ce soit le cas pour toi également !
      Ce qui est génial, c'est que ce livre relate une période très dure de l'Histoire, mais on ne tombe absolument pas dans le pathos. Je suis tout à fait d'accord pour la Mort !
      Merci !

      Supprimer
  10. Je l'ai acheté le mois dernier (Il était dans ma WL depuis des plombes) et tu me donnes envie de le lire, chronique brouillonne ou pas 😊
    (C'est dommage, on aurait quasiment puy faire une lecture commune !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux alors, c'était mon objectif !
      Ah oui ! Mais je l'avais emprunté à la médiathèque, donc j'avais un certain délais pour le lire, et je ne sais pas si ç'aurait été possible du coup. ^^'

      Supprimer
  11. Je sais qu'il est à la bibliothèque depuis un petit temps et, pourtant, je ne me suis pas encore lancé. Je t'avoue que je ne sais pas trop pourquoi car il me tente énormément, et encore plus avec ta chronique ! D'ailleurs, ne t'inquiète pas, elle est très bien ta chronique ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! ♥ Comme je te le disais sur le C'est dimanche... : la prochaine fois que tu vas à la bibliothèque, emprunte-le ! J'espère que tu ne le regretteras pas.

      Supprimer
  12. Je n'ai jamais lu ce livre mais là tout d'un coup, ça me tente ^^ allez savoir pourquoi ?! AHAH

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, tant mieux ! J'espère que tu auras l'occasion de le découvrir.

      Supprimer
  13. Je n'ai jamais lu ce livre mais après tous les bons avais que je vois passer j'aimerais tellement le lire !
    J'ai vu le film il y a quelques temps mais je ne me souviens plus trop de ce qu'il se passait :)
    Merci pour ta chronique pas du tout brouillonne et affreuse ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère vraiment que tu en auras l'occasion il vaut le coup ! Pour le film, je ne peux pas juger parce que je ne l'ai pas vu. ^^
      De rien et merci !

      Supprimer
  14. J'ai lu ce livre il y à quelques temps et j'en garde un bon souvenir !
    En tout ta chronique était très bien écrite :) <3

    Victoire3

    RépondreSupprimer
  15. J'avais aussi adoré ce livre, très bien écrit et très touchant :D

    RépondreSupprimer
  16. Ce livre me fait envie depuis un bon moment *-* !! Ta chronique est superbe♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors j'espère que tu pourras le découvrir. ♥ Merci beaucoup !

      Supprimer
  17. Ce livre est dans ma Wishlist depuis un moment déjà mais je n'arrive pas à le trouver en librairie et je ne sais pas acheter sur internet T.T

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mince ! Peut-être en bibliothèque... ?

      Supprimer
  18. Aaah tu me donnes terriblement envie de le relire ! Très belle chronique en tout cas, je suis vraiment contente que tu aies autant aimé :)

    RépondreSupprimer
  19. J'ai vu le film mais pas lu le livre...je devrais peut-être m'y mettre!

    RépondreSupprimer
  20. Hello !
    En fait je viens tout juste de découvrir votre blog et je le trouve top :) voila mais je m'écarter un peu du sujet BREF,
    Je voulais juste dire que ce livre me fait sacrément envie et qu'il est placé dans ma PAL j'espère avoir l'occasion de le lire n jour !
    En fut cas, super chronique ;) gros bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou !
      Contente que le blog te plaise ! J'espère également que tu en auras l'occasion : il vaut le coup.
      Merci beaucoup !

      Supprimer
  21. C'est un livre qui me tente depuis un bout de temps (ainsi que le film) et ta chronique me donne envie d'essayer de me le procurer rapidement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux alors ! J'espère vraiment que tu pourras le découvrir, et que tu aimeras bien sûr !

      Supprimer
  22. C'est vraiment un livre qu'il faut que je me procure. J'ai le film, mais je m'interdis de le regarder avant d'avoir lu le livre. En tout, très jolie chronique! =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii ! J'espère que tu pourras le découvrir ! Merci beaucoup !

      Supprimer
  23. Je n'avais pas accroché avec le livre, mais avais adoré le film, comme quoi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est dommage ! Je n'ai pas vu le film, il faudrait que je remédie à ça.

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)