jeudi 20 octobre 2016

L'attrape-coeurs - J. D. Salinger & Le fantôme de l'Opéra - Gaston Leroux

Titre : L’attrape-cœurs
Auteur : J. D. Salinger
Edition : Pocket
Nombre de pages : 253
Résumé : Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J. D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d'oeuvre, " L'attrape-coeurs ", roman de l'adolescence le plus lu du monde entier, est l'histoire d'une fugue, celle d'un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n'ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d'aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d'incertitude et d'anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L'histoire éternelle d'un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.




    J’avais déjà entendu parler de ce livre sans avoir pour autant envie de le lire. Cependant, quand je l’ai vu dans une librairie (j’avais envie d’acheter plus de 10 livres, mais je me suis modérée), il a eu l’honneur (ironique) de se retrouver dans ma bibliothèque. Pourquoi ? Parce que j’étais d’un coup très curieuse et que j’ai eu envie d’enfin le découvrir. Ce que j’ai fait. Et je ressors de ma lecture un peu perturbée !
    La trame de ce livre est très simple. Il n’y a pas de réelle intrigue : nous suivons juste le quotidien d’un ado de 16 ans, Holden, pendant 4 jours environ. Il a été une fois de plus viré de son collège, et ce définitivement ; ne voulant pas rentrer chez lui avant les vacances pour éviter de s’attirer les foudres de ses parents, il va décider de partir et « vivre sa vie » pendant quelques jours à New York. Holden va faire des rencontres, mais aussi découvrir beaucoup de choses. Evidemment, c’est assez surréaliste, puisque Holden n’a que 16 ans mais a toujours assez d’argent pour « survivre », et ces rencontres sont pour le moins originales. Cependant, on n’y fait pas vraiment attention…
    S’il y a bien quelque chose qui vous perturbe, et ce dès la première phrase, c’est la narration du livre. En effet, pour le coup, le point de vue est VRAIMENT interne. Je vous explique : le narrateur est Holden, et c’est lui qui raconte l’histoire… à sa façon. Ici, pas d’enjolivures, pas de style poétique (pas dans le premier sens du terme), pas de phrases recherchées. Juste les paroles d’un ado de 16 ans qui a l’air désinvolte. Par exemple, les phrases sont contractées (« J’avais pas envie », « je voulais pas »), et le langage est celui de « jeunes » : du familier évidemment, mais aussi des expressions typiques du genre « il avait comme qui dirait », « ouah », « et tout et tout ». Vous voyez ? Je comprends parfaitement que ce style puisse faire détester le livre ; pour ma part, je n’appréciais pas trop au début. Finalement, je me suis habituée, et j’ai cherché derrière les mots l’état d’esprit de Holden.
    Et voici ce que je retire de ma lecture. Par ce style si particulier, je crois que Salinger a voulu nous montrer quelles étaient les pensées d’un adolescent, ce qu’il ressent par rapport à certaines situations. Holden avait en effet du mal avec le monde qui l’entourait : il ne comprenait pas certains comportements, se sentait étranger, ne se comprenait pas lui-même… Bref, ce que traverse un adolescent. Personnellement, je me souviens avoir éprouvé cela, notamment le dernier point, il y a quelques années. Ainsi, je pense que tous les ados peuvent se retrouver en Holden.
    Voilà pourquoi j’ai du mal à exprimer mon ressenti. En effet, la qualité de ce livre n’est pas superbe, mais j’ai été tellement touchée par Holden ! Je l’ai trouvé de plus en plus attachant, notamment avec sa petite sœur et quand il évoquait le souvenir de son frère. J’avais vraiment envie de le « prendre sous mon aile », si je peux dire, de le réconforter, d’être à côté de lui.
     Je l’ai déjà dit, je comprends qu’on n’aime pas ce livre. Le style peut en rebuter beaucoup, l’histoire n’est pas non plus hyper passionnante. Je pense que tout dépend du ressenti que l’on a par rapport à Holden, si on s’attache à lui ou pas. En gros, soit ça passe, soit ça casse.

    Ainsi, après avoir longuement hésité entre « coup de cœur » et « très bonne lecture », je choisis très bonne lecture. Si ce récit m’a énormément touchée, j’aurais aimé qu’il ait davantage de qualité stylistiquement parlant. Je sais que c’est très paradoxal, parce que c’est ce style qui m’a touchée, mais j’ai besoin d’avoir des repères stables, et Salinger ne m’aide pas du tout ! Je ne saurais vous conseiller de lire ce livre : à vous de voir si, selon ce que j’ai dit, vous êtes prêts à rencontrer Holden.




***

Titre : Le fantôme de l’opéra
Auteur : Gaston Leroux
Edition : Le livre de poche
Nombre de pages : 372
Résumé : Le fantôme de l'Opéra a existé. J'avais été frappé dès l'abord que je commençai à compulser les archives de l'Académie nationale de musique par la coïncidence surprenante des phénomènes attribués au fantôme et du plus mystérieux, du plus fantastique des drames, et je devais bientôt être conduit à cette idée que l'on pourrait peut-être rationnellement expliquer celui-ci par celui-là.






♪♫ Un livre, une musique : Phantom of the opera – Nightwish ♪♫


The phantom of the opera is there… inside your mind !

    Voici un livre que j’avais envie de découvrir depuis pas mal de temps. Depuis que je sais qu’il existe en livre, en fait. Je n’ai vu ni le film, ni la comédie musicale, mais je connaissais la musique présentée ci-dessus, et je vous invite vraiment à cliquer sur « play » : elle vous mettra dans l’ambiance, puisque les paroles représentent une partie de l’histoire… N’hésitez pas à me dire si vous aimez ou pas, d’ailleurs !
    Si les paroles résument l’histoire, les chanteurs n’articulent pas trop, alors je vous la fais, et en français de préférence. Gaston Leroux se pose en une sorte de détective qui va reconstituer une affaire s’étant déroulée à l’Opéra de Paris. Le livre a été écrit en 1900, pour préciser. Des faits étranges se passent à l’Opéra : en effet, un fantôme semble y sévir, et chaque problème lui est imputé. Par exemple, un homme est retrouvé mort ? C’est la faute du fantôme. Un lustre tombe ? C’est la faute du fantôme. Ce fantôme est source de crainte, mais aussi de curiosité ; d’ailleurs, ceux qui y croient ne sont pas pris au sérieux. Et pourtant, il existe bel et bien, comme le prouvera l’auteur à travers ses investigations !
    Voilà pour les faits. Dans l’histoire, nous suivons plusieurs personnages, et notamment 3 : Raoul, Christine et le fantôme. Précision : il est appelé « fantôme » car, si on l’a déjà entendu, personne ne l’a jamais vu. Christine est un personnage clé du roman ; chanteuse d’opéra, elle va en effet tomber sous le charme du fantôme, ou plutôt de sa voix, et quand elle se rendra compte de son erreur, il sera trop tard… Quand à Raoul, il amoureux de Christine et est prêt à tout pour résoudre le mystère du fantôme.
    Ce livre est donc mené comme une enquête policière : Leroux se veut l’enquêteur, mais il n’est que le narrateur de l’histoire, qui est basées sur des « témoignages ». Évidemment, même si l’histoire est basée sur des faits réels, elle reste fictive.
    Cependant, l’auteur s’y prend tellement bien qu’on est plongé dans le roman, et on n’a qu’une envie : trouver les réponses à nos questions ! Le suspense est bien mené, même si certaines parties sont un peu longues. Je retiendrai surtout les 80 dernières pages, qui sont haletantes.
    Le style de l’auteur peut rebuter, parce qu’il est assez particulier. Le langage n’est pas courant, un peu soutenu par moments, mais parfaitement compréhensible pour un lecteur comme vous et moi. Quelqu’un qui ne lit jamais aurait du mal, mais ce n’est pas notre cas, alors ça devrait le faire ! Mais je comprends qu’on n’aime pas, puisque parfois le style est un peu « pompeux ». Cependant, la dernière partie du roman montre que Leroux maîtrise le suspense, puisque sa façon d’écrire nous fait tourner les pages de plus en plus en vite !
    Ce que je regrette un peu, c’est que l’histoire d’amour entre le fantôme et Christine ait été si peu présente. On ne sait pas les sentiments de la jeune femme, et je n’ai vu d’intérêt à cette histoire que dans les toutes dernières pages. C’est dommage ! Car cette histoire est vraiment belle.
    Autre chose qui m’a plu : l’atmosphère du livre. Découvrir l’Opéra et ses dessous (la maison du lac, etc) est juste magique et très intéressant. J’ai trouvé que l’atmosphère était très onirique, parce qu’il y a plein de mystère autour du fantôme, de ses agissements… Bref, c’est très fantastique et agréable à lire, de surcroît.

    Pour conclure, Le fantôme de l’opéra fut une excellente lecture. L’histoire est vraiment intéressante, la plume de l’auteur captivante, les personnages mystérieux… Sans parler de cette atmosphère si particulière ! Je vous recommande vraiment ce roman, il est génial.

Et vous ? Prêt(e)(s) à plonger dans les coulisses de l'Opéra ?

32 commentaires:

  1. Deux classiques que j'aimerai lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras les découvrir !

      Supprimer
  2. L'attrape-coeurs est un livre que je veux lire depuis le lycée (ça va, ça ne remonte pas à si loin ^^). Il m'intrigue beaucoup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas j'espère que auras (bientôt) l'occasion de le lire, et surtout que tu aimeras : il est assez destabilisant.

      Supprimer
  3. J'ai eu du mal à accrocher à L'attrape-coeurs... Il me laisse une impression d'inachevé et le style ne m'a pas touchée.
    Par contre, Phantom of the opera est géniale. ^^ Mais je ne pense pas lire le livre tout de suite, c'est écrit vraiment trop petit dedans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est dommage ! Mais je comprends pourquoi tu as eu du mal à accrocher.
      Ouiii !
      En effet, il vaut mieux trouver une autre édition... Mais l'histoire est géniale !

      Supprimer
  4. Deux livres avec de très bons avis généraux ! J'ai eu lu "Le fentome de l'Opéra" mais je t'avoues que je n'en garde pas le moindre souvenir... Je plussoie ton choix de musique! ^^
    "L'attrape coeur' est vraiment un livre qu'il faut que je lise! Il me reste plus qu'à trouver le bon moment pour rencontrer Holden comme tu dis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, l'histoire n'est pas non plus hyper marquante. ^^ Cool ! :D
      Oui ! J'espère que tu aimeras. :)

      Supprimer
  5. C'est vrai que le style de L'attrape-coeurs déstabilise beaucoup au début, mais je m'y suis faite pour ensuite adorer ! J'avais l’impression qu'Holden me racontait son histoire avec sa propre voix et pour moi seule. Ça avait été une jolie découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant que tu le dis, en effet c'est comme si Holden s'adressait à nous ! J'ai vraiment aimé ce livre. :)

      Supprimer
  6. J'ai réellement beaucoup aimé le fantôme de l'opéra (+1 pour Nightwish bien entendu).
    Cependant, l'attrape-coeur a été une lecture laborieuse pour moi. Je me suis dit qu'il fallait vraiment me lancer dans cette lecture parce qu'étant un grand classique il fallait tenter et je suis sortie de cette lecture dubitative. Le style de l'auteur est très spécial et je n'y ai malheureusement pas adhéré.
    Néanmoins, je suis heureuse de voir que toi, si ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil pour moi, c'était une belle suprise ! Ah ! Enfin quelqu'un qui aime. ^^
      Je comprends, le style de l'auteur est vraiment particulier, et soit on aime, soit on n'aime pas... Dommage que tu n'aies pas accroché.

      Supprimer
  7. Aaaaaah pour moi l'attrape coeurs de Salinger est sans aucun doute un coup de coeur! <3

    RépondreSupprimer
  8. Je ne suis pas du tout portée vers le classique mais ton avis me donne vraiment envie de lire le fantôme de l'opéra ! Mais vraiment :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est génial alors ! Je suis super contente de t'avoir convaincue ! :D

      Supprimer
  9. deux livres que vous donnez très envie de découvrir,
    deux titres que je note ;)
    merci !

    Camille :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux alors, j'espère que tu pourras lire ces deux livres ! De rien !

      Supprimer
  10. J'ai adoré "Le fantôme de l'opéra" même si je regrette aussi qu'on ne connaisse pas davantage les sentiments de Christine par rapport au fantôme ! La découverte du lac est un de mes passages préférés ! C'est tellement magique, je trouve que c'est une lecture idéale pour cette période de l'année. Et je ne connais pas encore "l'attrape coeurs", je pense que le style risque de me déranger un peu mais je suis quand même curieuse de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Magique" est vraiment un terme qui correspond parfaitement au livre. Oui, c'est dommage pour Christine, surtout qu'à la fin on ne savait vraiment pas si son amour était feint ou non...
      Le style est tellement particulier, et pourtant moi qui suis très à cheval là-dessus j'ai réussi à accrocher, alors... Si tu le lis, j'espère qu'il te plaira !

      Supprimer
  11. Alors bien sur je connais les deux romans et je suis même presque persuadée d'avoir lu le premier mais ça fait un peu trop longtemps...

    RépondreSupprimer
  12. Totalement d'accord pour L'attrape-coeur ! Je ne savais pas trop quoi en penser moi aussi. Le Fantôme de l'Opéra me fait bien envie maintenant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre est si vrai qu'il en est perturbant !
      J'espère que tu pourras lire Le fantome de l'Opéra. :)

      Supprimer
  13. L'attrape-coeur est très connu. Il a des avis assez différents, dû au style, je pense. Je pense que cela risque fortement de me perturber car dans mes lectures, je n'aime pas le langage trop trop familier, même si je ne cherche pas non plus un style poétique forcément. En bref, je ne suis pas pas vraiment intérressé par ce classique !
    Par contre, Le fantôme de l'Opéra a l'air pas mal. Malgré le style soutenu, j'ai bien envie de tester ^^ Cependant, pas tout de suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet, les avis s'accordent à dire que le style est le point central du livre, celui qui fait qu'on aimera ou pas. Moi-même je n'aime pas les langages familiers et tout, mais là j'ai complètement accroché, alors... A toi de voir. :)
      Tant que tu le lis... J'espère qu'il te plaira ! :)

      Supprimer
  14. Je pense que tu te prends trop la tête sur le style. Un style familier peut faire mouche, parce que c'est cohérent avec le récit, le personnage, etc. Dans le cas de L'attrape-coeur, si justement ça avait été trop recherché en terme de tournures de phrases ou de vocabulaire, ça aurait sûrement perdu l'impact émotionnel.
    Ce qui est déroutant, c'est que c'est un classique, donc ce n'est pas ce à quoi on s'attend. Mais si on le lit comme on lirait n'importe quoi d'autre, je crois vraiment qu'on peut avoir un regard très différent (bien entendu, ça n'empâche pas qu'on puisse ne pas adhérer, hein).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout à fait raison, c'est une de mes "bêtes noirs". Justement, ce livre m'a destabilisée parce que je ne pensais pas autant apprécier. Il y a des livres où le style familier est inadapté, et d'autres où il l'est parfaitement, comme ici, et comme tu le dis toi-même très bien. Le style aurait été différent, ça ne serait pas du tout allé avec l'histoire et le personnage.
      Là encore tu as tout fait raison. Il faut réussir à oublier toute la réputation que le livre traîne et se concentrer dessus comme un livre "normal".
      Après j'ai préféré mettre en garde, parce que j'avais vu des avis très négatifs sur des sites comme Booknode ou Livraddict, et ce à plusieurs reprises. Je me suis vraiment répétée, mais je voulais surtout mettre en garde, quitte à ce que ce soit redondant.

      Supprimer
  15. Bonjour,
    Je rajouterai ce roman à ma petite collection. Il me paraît rempli d’intrigues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Re-bonjour,
      Je pense que vous parlez du Fantôme de l'opéra : en effet il y a beaucoup d'intrigues, avec un mystère qui s'épaissit de plus en plus... jusqu'aux 20 dernières pages. En plus d'être très bien écrit, ce roman nous offre beaucoup de suspense. J'espère qu'il vous plaira.

      Supprimer
  16. J'ai essayé plusieurs fois de lire "L'attrape-coeurs" mais j'ai abandonné à chaque fois à cause du style. Il faudrait que je retente malgré tout :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah dommage... J'espère que la prochaine fois sera la bonne !

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)