jeudi 3 novembre 2016

Les Âmes croisées - Pierre Bottero

Titre : Les Âmes croisées
Auteur : Pierre Bottero
Edition : Rageot Poche
Nombre de pages : 439
Genres : Fantasy, Jeunesse
Résumé : « Qui veux-tu vraiment être, Nawel?
Qui veux-tu vraiment être?"
Elle le savait désormais.
- Je me nomme Nawel Héliantas...
Un voeu, un simple choix, possédait-il le pouvoir d'orienter une existence entière?
- Je solicite le droit et l'honneur de revétir...
Un mot, un unique mot pouvait-il devenir une clef? »



Un roman excellent, mais quelle fin… !

    Pierre Bottero est un auteur très peu présent sur le blog, et pourtant j’ai eu l’occasion de lire pas mal de ses livres… que j’ai tous aimés. Seul  a été chroniqué il y a un an Tour B2, mon amour, mais il faut ajouter à ma bibliothèque (imaginaire, malheureusement) Le pacte des Marchombres, La quête d’Ewilan, Les mondes d’Ewilan et L’Autre, quatre trilogies dont je garde un magnifique souvenir, bien que mes lectures aient au moins 4 ans. Alors pourquoi n’avais-je jamais lu Les Âmes croisées avant ? J’avais peur de ne pas accrocher et de lire un one-shot trop différent des autres livres de l’auteur que j’avais lus. Grossière erreur !
     Les Âmes croisées, bien que ne se passant pas à Gwendalavir, a un univers bien particulier mais simple à appréhender, pour quelqu’un qui n’aime trop la fantasy comme moi. L’univers m’a beaucoup fait penser à celui d’Une braise sous la cendre de Sabaa Tahir, bien qu’il soit moins récent : en effet, nous sommes dans un royaume divisé en provinces, mais de ces provinces, seule AnkNor nous intéresse. La société est divisée en 2 castes : les Cendres, le petit peuple soumis aux Perles, l’élite, elle-même divisée en castes appelées Robes : il y a les Robes Mages, Historiens, Géographes, Gouvernants, etc, ainsi que les Armures, caste un peu à part car très sélective. Nawel Hélianthas est une Perle de bonne famille, et dans peu de temps, elle devra annoncer quelle Robe elle souhaite endosser. Mais en découvrant toutes les machinations du pouvoir, son choix va changer du tout au tout, tout comme sa vision d’elle-même.
    Je ne vais pas vous cacher qu’il m’a fallu quelques pages pour bien rentrer dans l’univers de Pierre Bottero, et quelques pages supplémentaires pour supporter Nawel avant que sa vie ne prenne un virage à 90 degrés – mais c’est normal ! Après une bonne soixantaine de pages, ça y était, j’étais plongée dans le roman, et totalement ravie de retrouver ce qui fait de Bottero un auteur incontournable à mes yeux.

"La vie est un chemin qui se parcourt dans un seul sens [...] La reprendre à zéro est impossible. On peut choisir sa destination, réfléchir quand on arrive à une intersection, ralentir, accélérer, décider de ne plus refaire les mêmes erreurs, on ne revient jamais en arrière."

     Nawel est une héroïne intéressante à suivre. Elle n’a pas l’innocence d’Ewilan ni la prestance d’Ellana ni la sauvagerie de Shaé, mais elle est forte, déterminée et sensible. Au début arrogante, elle devient humble, sage sans perdre son caractère. J’ai fini par vraiment m’attacher à elle, ce qui n’est que positif. Les personnages secondaires ne prennent pas une place énorme, mais ils ne sont pas non plus des silhouettes de papier, l’auteur leur a tout de même créé une personnalité. Les Armures m’ont beaucoup plu, tout comme les amis d’enfance de Nawel, Ergaïl et Philla.
     Et puis, malgré ses 439 pages, Les Âmes croisées se lit très vite : moins de 2 jours pour ma part ! J’étais tellement contente de retrouver la plume de Pierre Bottero : même si les trilogies de lui que j’aies lues sont des romans pour adolescents, son écriture est fluide et particulière, sans être dans les grandes leçons de morale. Il nous fait vraiment voyager et c’est tout ce qui compte, d’autant plus que Les Âmes croisées transmet une belle leçon de tolérance.
     Il n’y a pas énormément d’actions, mais je ne me suis pas ennuyée une seule fois durant ma lecture. C’est intéressant de suivre le parcours de Nawel, et l’univers du roman est vraiment bien creusé.
    Et c’est là qu’il faut que je parle de la FIN. Parce que… elle est trop ouverte ! Vraiment trop ouverte ! Et assez rapide, aussi. Comme certains lecteurs, je suis sûre que Pierre Bottero, paix à son âme, a emporté le tome 2 avec lui. Ce n’est juste pas possible que l’histoire s’arrête comme ça, surtout avec la bombe énorme qui a été lâchée à même pas 5 pages de la toute fin. C’est tellement horrible, tellement frustrant ! Haaaaaaan.[SPOILER] Pourquoi Nawel doit-elle retrouver les enfants d’Ellana, Ewilan et Salim, et Shaé et Nathan ? Cette révélation m’a juste choquée. Pourquoi Pierre Bottero a-t-il lâché une bombe pareille ? C’est tellement cruel pour le lecteur, cela aurait été juste bluffant d’avoir les personnages de toutes les trilogies que j’ai lues se retrouver dans un même roman ! Bouhouhou, monde cruel. [FIN DU SPOILER] Cette fin me désespère. Elle me rend hystérique. J’aurais tellement aimé en savoir plus !
     Je ne parle pas plus de l’histoire pour vous donner envie de la découvrir par vous-mêmes et pour éviter les spoilers. Mais je peux vous dire que j’ai adoré cette lecture dépaysante et capivante. Enfin : je n'arrive pas à croire que ma propre soeur n'ait lu qu'un seul roman de cet auteur. Un seul. Hérésie ! 
    
     Il n’y a plus grand-chose à dire, alors je m’arrête là pour cette excellente lecture. Pierre Bottero est un auteur que je conseille à tous. Il a beau avoir écrit des romans jeunesses, ceux-ci sont un réel plaisir à lire, avec des univers bien construits, des histoires prenantes et des personnages attachants. Par contre, je ne suis pas prête de me remettre de cette fin…

36 commentaires:

  1. Je suis tellement d'accord avec toi pour cette fin :'( maintenant à nous de nous faire notre propre fin...en tout cas j'avais adoré Les âmes croisées!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais c'est horrible... Contente que toi aussi tu aies aimé.

      Supprimer
  2. Moi aussi je l'ai adoré ! C'est vraiment un livre extraordinaire ! Et cette fin hyper ouverte... à mon avis, c'était les prémices d'un tome 2 qui ne verra jamais le jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ! Je pense comme toi, c'est tellement dommage. :(

      Supprimer
  3. Contente que tu aies autant aimé ce livre. Pierre Bottero est un de mes auteurs préférés et cela commence à faire longtemps que je ne me suis pas plongée dans un de ses livres... Pourquoi pas relire celui-ci. En tout cas, ta chronique me donne bien envie de relire cette histoire :)

    PS : Allez hop, Julie ! Il faut lire d'autres livres de cet auteur ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouii ! Promis, j'essayerai de me lancer peut-être dans les prochaines vacances. Après je n'avais pas trop trop accroché à La quête d'Ewilan, donc à voir.

      Supprimer
    2. Merci. :) C'était pareil pour moi. C'est une bonne idée de relire celui-ci, vu que c'est un one-shot.

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup cette couverture un peu "manga" ! ^^ Il a l'air pas mal, mais cette fin me fait peur... J'ai du mal avec les fins trop ouvertes, véritable solution de simplicité pour les auteurs... Mais qui sait ! Je m'y pencherai peut-être ! ^^
    Je ne connais pas l'auteur, et je crois que si je devais me lancer à la découverte de sa plume ce serait avec la série "Le pacte des Marchombres"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi !
      C'est vrai que la fin est ultra-ouverte, mais cela vaut tout de même le coup de tenter : c'est Pierre Bottero quand même !
      Tu fais bien. :) Après, c'est sa 3ème trilogie, mais ça n'avait pas trop gêné ma compréhension à l'époque, moi aussi j'avais commencé à l'envers.

      Supprimer
  5. Ah contente que tu ai aimé ! :) Perso je n'ai jamais accroché avec l'écriture de Pierre Botero.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne sais pas si je vais lire ce livre si la fin t'a autant frustrée... x) En tout cas, j'adore la citation que tu as mise♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il vaut quand même le coup d'être lu. ;) Moi aussi !

      Supprimer
  7. Du coup tu me rends curieuse de la fin. Il faudra que je retente ses livres, ça fait si longtemps...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ C'est un auteur qui mérite d'être lu et relu.

      Supprimer
  8. J'ai un GROS dilemme parce que j'ai toujours envie de surligner les spoilers (ma curiosité me perdra) mais je ne l'ai pas lu, et sinon, je vais tout me gâcher.
    En tout cas, je vais enfin me mettre à Bottero sous peu, et j'ai hâte (je ne sais pas si c'est de saison, mais je vois ses bouquins fleurir partout sur la blogo en ce moment).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait. ^^
      Ah, super ! J'espère que tu aimeras.
      Ah ça, je ne sais pas, je n'avais pas trop fait attention.

      Supprimer
  9. J'ai lu la saga du Pacte des Marchombres et celle d'Ewilan. Pierre Bottero était un immense auteur, qui avait une vision précise de ce qu'il souhaitait faire dans sa tête et aussi de la manière de réunir ses personnages. Je n'ai pas lu ce livre parce que je me dis que si je le lis, je n'aurais plus rien à lire de lui. Et je connais la fin, ce qui est encore plus terrible. Savoir qu'on n'aura jamais la suite de l'histoire, c'est juste tragique. Il est parti bien trop tôt et il avait encore beaucoup d'histoires à nous raconter. Heureusement ses personnages seront toujours éternels :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis enièrement d'accord avec toi.
      Je comprends ton choix. Oui, c'est tellement triste.
      Toujours. :)

      Supprimer
  10. Je n'ai encore jamais lu de livre de Pierre Bottero et je ne sais vraiment pas par quel livre/saga commencer. En tout cas, celui-là donne envie par ta chronique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais qu'attends-tu ? ^^ Je te conseille de commencer par La Quête d'Ewilan, puis Les Mondes d'Ewilan, puis Le Pacte des Marchombres, puis L'Autre et enfin celui-ci, je crois bien que c'est l'ordre officiel. :)

      Supprimer
  11. Un jour, promis, je lirai les romans de Pierre Bottero. Un jour... A voir quand. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roooh, tu ne sais pas ce que tu rates !

      Supprimer
  12. J'aime tellement cet auteur, la trilogie Ellana est magnifique et il ne me reste plus qu'à lire ce dernier livre !

    RépondreSupprimer
  13. Je n'ai pas encore lu un seul Pierre Bottero *honte à moi*
    Je ne lirais certainement pas celui-ci, vu ce que tu en dis sur la fin, mais peut-être me lancerais-je un jour dans La quête d'Ewilan ? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roooh, qu'attends-tu ? ^^
      Oui, commence par La Quête d'Ewilan ! Il faut vraiment que tu te lances. ;)

      Supprimer
  14. Il me faut la quête d'Ewilan ! J'en entend tellement de bien...
    Sinon un super article bravo ^^ la citation est super bien, ça donne l'eau à la bouche ! Bonne semaine à vous 2 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras !
      Merci ! Héhé, c'est le but. ^^ Encore merci !

      Supprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  16. Pierre Bottero est un auteur qui m'a marquée, il faudrait que je relise ses livres <3
    En tout cas, celui a l'air sympa ! ;)

    Victoire3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil ♥
      Et il l'est ! Je pense qu'il te plairait. :)

      Supprimer
  17. Oh ça fait une éternité que je n'ai plus touché un livre de Pierre Bottero ! Ewilan et Ellana étaient deux personnages qui m'avaient vraiment marqué !

    (Mais POURQUOI suis-je aussi curieuse ?! La première chose que j'ai faite c'est de regarder le spoiler ! POURQUOI ???)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il en est de même pour moi !
      Oh, mince. :/

      Supprimer
  18. MON DIEU ♥ que j'aime Pierre Bottero, et comme je le déteste de nous avoir laissé là...
    Je suis entièrement d'accord avec ta chronique sur cette petite merveille... j'aurai aimé avoir la suite :,)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement pareil pour moi ♥
      Mais comment peut-on vivre avec ça ? x)

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)