jeudi 10 novembre 2016

L'Ombre du vent - Carlos Ruiz Zafón

Série : Le Cimetière des livres oubliés, tome 1
Titre : L’Ombre du vent
Auteur : Carlos Ruiz Zafón
Edition : Le Livre de Poche
Nombre de pages : 637
Genres : Contemporain
Résumé : Le récit débute à Barcelone, après la guerre civile, marquée par la défaite, la vie difficile, les haines qui rôdent toujours. Un matin de 1945, un homme emmène son petit garçon - Daniel Sempere, le narrateur - dans un lieu mystérieux du quartier gothique : le cimetière des livres oubliés. L'enfant, qui rêve toujours de sa mère morte, est convié par son père, modeste boutiquier de livres, à un étrange rituel qui se transmet de génération en génération : il doit y 'adopter' un volume parmi des centaines de milliers. Il rencontre le livre qui va changer le cours de sa vie, le marquer à jamais et l'entraîner dans de nombreux secrets : 'L' Ombre du vent'. Pourquoi les romans de cet auteur mystérieux sont-ils brûlés les uns après les autres ? Pourquoi tant de mystère ?

Wahou, quel roman !

    L’Ombre du vent est un livre très réputé dont j’avais pas mal entendu parler, mais je n’avais, jusqu’à présent, jamais osé tenter. Le fait que l’origine soit espagnole m’avait surtout rebutée, étant germaniste. D’ailleurs, je m’excuse d’avance pour les fautes que je vais être obligée de faire dans les prénoms de certains personnages : je ne sais pas comment faire les accents graves autre que sur les « e ». Bref. Cette petite brique était dans ma PAL, j’étais motivée à le lire, et je me suis lancée ! Je ne regrette absolument pas.
     C’est donc l’histoire de Daniel Sempere, fils d’un libraire barcelonais. Un jour, lorsqu’il a 10 ans, son père l’amène dans un mystérieux endroit : le Cimetière des livres oubliés. Daniel doit y choisir un livre : par hasard, il prend un roman intitulé L’Ombre du vent, écrit par Julian Carax. Un choix qui va changer sa vie… Car Daniel est intrigué par cet auteur : pourquoi ses livres sont-ils si rares ? Beaucoup de mystères planent autour de Carax, et Daniel va chercher à comprendre ce qu’il s’est passé dans sa vie. Ce qu’il ne sait pas, c’est dans quoi toute cette histoire va l’entraîner…
    A la base, je n’avais aucune idée de ce qu’était le type d’histoire de L’Ombre du vent. Je m’attendais à quelque chose d’un peu ennuyeux, lourd peut-être, sans réel suspense. En tout cas, je ne pensais pas être très emballée, surtout vu le nombre de pages. Mais que nenni ! Il m’a certes fallu une bonne cinquantaine de pages pour rentrer dedans, toutefois il y a tous les éléments pour plaire.
    D’abord, j’ai beaucoup aimé les personnages. Daniel est un personnage attachant, que nous suivons de son adolescence jusqu’à environ 21 ans. Le fait que la narration soit à la première personne influe directement dans ce sens : en effet, alors que je pensais que le style ne serait pas très moderne, il l’est au contraire ! Nous sommes plongés directement dans les pensées du personnage, avec un style au ton souvent ironique, en tout cas très fluide et agréable à lire. Daniel n’est ni un héros ni un anti-héros, il est très réaliste et pas idéalisé, c’est-à-dire qu’il fait des erreurs, mais il apprend d’elles. C’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié.
    Et les autres personnages sont encore plus attachants. J’ai notamment beaucoup aimé Fermin. L’auteur lui a créé une véritable histoire, et il est haut en couleur. J’ai adoré les passages avec lui, ses répliques étaient souvent drôles sans tomber dans le loufoque : Carlos Ruiz Zafon a trouvé le juste milieu. Il en est de même pour tous les autres que l’on croise dans le roman : ils m’ont tous semblé très vrais, comme si on apercevait une tranche de leur vie réelle. Chacun a une personnalité, un caractère particulier, et nous n’avons pas non plus un surplus d’informations.
    Mais alors, s’il n’y a pas trop d’informations concernant les personnages, qu’est-ce qui remplit les 637 pages de ce roman ? Eh bien, la réponse est simple : une intrigue juste incroyablement menée. Si bien que j’ai mis moins de 4 jours à finir le livre. J’ai été conquise et impressionnée par l’époustouflant entremêlement des histoires de Daniel et de Julian Carax. Wahou, mais quelle intrigue ! Et le suspense est vraiment bien construit : à part quelques longueurs, je n’ai pas eu l’impression de m’ennuyer. Je ne me suis pas trop perdue non plus, alors que parfois, la concentration et moi ce n’est pas trop ça. Car l’auteur a pensé à tout, en glissant quelques rappels par-ci par-là. Que demander de mieux ?
     Sans oublier tous les thèmes abordés et la plongée dans une Espagne d'après-guerre que nous offre l'auteur. J'ai trouvé le cadre très bien décrit, très réaliste encore une fois. J'ai même retrouvé des aspects de Barcelone que j'avais vu dans ma lecture de TPE, La cathédrale de la mer d'Ildefonso Falcones. Carlos Ruiz Zafon nous fait voyager, tout en abordant des thèmes toujours très actuels : l'adolescence, la découverte de soi, les premières amours, l'amitié... Il se passe tant de choses que je ne peux pas en parler sans tout spoiler. C'est le genre de livre qu'on peut lire sans avoir jeté un oeil au résumé avant, car une fois qu'on est happé, il est difficile de s'en détacher.
    L’énigme autour de Julian Carax est donc excellemment ficelée, et le fin-mot de l’histoire très difficile à trouver, selon moi en tout cas. Je ne m’attendais pas à ce que L’Ombre du vent ressemble autant à un policier, et surtout à ce que cela me plaise, mais si ! J’ai tout aimé. Ce n’est pas un coup de cœur seulement parce qu’il manque ce petit truc qui fait que.

    Eh oui, L’Ombre du vent n’est « que » une excellente lecture. Il n’empêche que c’est un roman incroyable, fluide et prenant, étonnamment peu longuet, et qui m’a totalement emballée. C’est un vrai chef-d’œuvre qui mérite amplement son succès. Si vous êtes curieux, ne vous posez pas de questions : lancez-vous !

32 commentaires:

  1. Superbe chronique, Emilie! Tu as tout dit au sujet de ce fabuleux roman.
    Je retiens ta phrase "C'est le genre de livre qu'on peut lire sans avoir jeté un oeil au résumé avant", car il n'y a rien de plus vrai à propos de L'Ombre du vent. C'est bien simple, je pense qu'il peut être recommandé à tout le monde avec la certitude que le lecteur aimera (enfin, peut-être pas pour les enfants, car la narration est très poussée et peut-être complexe pour cet âge-là).
    ça deviendra certainement un classique de la littérature contemporaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !
      Oui, je suis bien d'accord, je ne vois pas en quoi il ne peut pas plaire tant que le lecteur a au moins 14-15 ans.
      Je pense même qu'il en est déjà un. :)

      Supprimer
  2. J'avais adoré ce roman, malgré un début long, une fois l'intrigue entamée, plus moyen de l'arrêter :D

    RépondreSupprimer
  3. Je suis ravie que tu aies autant apprécié cette lecture ♥ C'est un de mes auteurs préférés. Même si, c'est Marina mon livre préféré et non L'ombre du vent :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ♥ Je te comprends ! Je pense lire d'autres romans de lui, alors je garde Marina en tête. :)

      Supprimer
  4. Un livre qui a l'air d'être d'une grande qualité. Je le lirai, c'est sûr, reste à savoir quand.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il l'est. Ca c'est que tu dis toujours mais bon. :p

      Supprimer
  5. Il a l'air trop bien !!! Je pourrais presque le tenter en VO ( et oui, moi j'ai pris espagnol... ) mais après je ne maîtrise pas hyper bien la langue donc ça risque d'être quand même compliqué...
    En tout cas, il a l'air hyper bien, tu m'as vraiment donné envie de le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il l'est !
      Je ne te le conseille pas en VO : même si le style est fluide, il y a du vocabulaire, et je pense qu'il faut une très bonne maîtrise de la langue avant de se lancer.
      Moi je n'ai pas eu le choix pour la LV2. :(
      J'espère que tu pourras le découvrir !

      Supprimer
  6. J'avais un des livres de cet auteur dans ma PàL mais je l'ai fait gagné à un concours... Je pense que ce roman me plairait, en tout cas ton avis me donne envie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, c'est baleau comme on dit. ^^' Je pense aussi qu'il te plairait !

      Supprimer
  7. Dis moi, il n'y a pas de NL sur le blog? :/ (si jamais il y en a une et que je suis passée à côté tu pourrais me prévenir sur mon blog stp ;) )
    J'ai pas mal entendu parler de cet auteur et il m'intrigue beaucoup ^^
    Ce roman me tente énormément, je pense que je pourrais beaucoup aimer ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, désolée, nous n'avons pas de newsletter. ^^'
      A mon avis il peut plaire à tous, alors j'espère que tu pourras le lire un jour !

      Supprimer
  8. À chaque fois, j'ai l'impression que c'est ce livre de l'auteur que j'ai lu mais non, c'est "Le prince de la brume". J'avais beaucoup aimé ma lecture et le style de l'auteur :) Je pense donc que L'ombre du vent pourrait me plaire !

    RépondreSupprimer
  9. Malgré ton très bon avis je ne pense pas me laisser tenter.. ce n'est pas vraiment mon genre de lecture :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends, peut-être que tes goûts évolueront. :)

      Supprimer
  10. Ce n'est pas mon style de lectures habituelles, mais j'avoue qu'il me tente pas mal !

    RépondreSupprimer
  11. Ca a l'air bien fait! Je ne connaissais pas mais la période et l'histoire, tout semble très intéressant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca l'est ! C'était pareil pour moi et c'est instructif tout en restant plaisant à lire.

      Supprimer
  12. Ta chronique transmet vraiment ton enthousiasme ! Ma mère l'a, et je l'avais commencé, mais je l'ai oublié chez elle, il faudra que je lui emprunte pour de bon !

    RépondreSupprimer
  13. Merci ! Oui, il le faut, je suis sûre que tu aimerais. :)

    RépondreSupprimer
  14. Je voyais ce livre pas mal de fois sur les blogs il y a quelques années mais je ne sais pas pourquoi, il ne m'a jamais vraiment tenté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, mais franchement il vaut le coup d'être lu. :)

      Supprimer
  15. Tu me donnes vraiment envie de découvrir ce roman et cet auteur par la même occasion! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu en auras l'occasion, ils sont supers !

      Supprimer
  16. Je ne connaissais pas du tout mais tu me donnes très envie de découvrir. Déjà rien que le résumé est très prometteur !
    "N'est que une excellente lecture"... c'est déjà bien ! ^^

    RépondreSupprimer
  17. Il est évident qu'après une telle chronique, je ne peux que l'ajouter à ma wish-list. Pour être honnête, je n'ai jamais découvert cet auteur pour les mêmes raisons que toi, le fait que ce soit espagnol me rebutait un peu, ce qui au fond est un peu ridicule. Mais je me ferais un plaisir de le découvrir grâce à cette excellente chronique :)

    RépondreSupprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)