mardi 6 décembre 2016

Le Paris des Merveilles, tome 1 : Les enchantements d'Ambremer - Pierre Pevel

Série : Le Paris des Merveilles, tome 1
Titre : Les enchantements d’Ambremer
Auteur : Pierre Pevel
Edition : Bragelonne
Nombre de pages : 382
Genres : Steampunk, Fantasy
Résumé : Paris, au début du XXe siècle.
Les messieurs ont de fières moustaches, des chapeaux melons ; les dames portent des corsets, des jupons, des bottines à boutons. Déjà, de rutilants tacots pétardent parmi les fiacres le long des Grands Boulevards aux immeubles haussmanniens. Mais ce n’est pas le Paris de la Belle Époque tel que nous l’entendons : la tour Eiffel est en bois blanc, les sirènes ont investi la Seine, les farfadets, le bois de Vincennes, des chats-ailés discutent philosophie et une ligne de métro permet de rejoindre le pays des fées.
Occupé à enquêter sur un trafic d’objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n’a d’autre choix que de s’associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien…
Bienvenue dans le Paris des Merveilles.

Une très agréable surprise pour un roman qui tient toutes ses promesses.

      Je n’avais jamais entendu parler de ce roman avant de le croiser par hasard au CDI (cet endroit est une mine d’or). Le titre et la couverture de mon édition m’ont tout de suite attirée, et puisque je ne lis jamais de steampunk (le seul que j’aie lu est le tome 1 de New Victoria de Lia Habel, chroniqué sur le blog), c’était l’occasion ! Donc aussitôt pensé, aussitôt fait, je l’ai emprunté. C’est un roman qui a reçu plusieurs prix, et je comprends très bien pourquoi.
      Comme le dit très bien le résumé, nous sommes à Paris au début du XXème siècle, où commence à peine la révolution industrielle. Mais ce Paris n’est pas comme celui que nous connaissons : en effet, l’Outremonde, le monde magique, a, comment dire… « débordé » dessus, et y vivent des gnomes, des fées, des chats-ailés, des arbres vivants, des mages… Louis Denizart Hippolyte Griffont, plus communément désigné par « Griffont » est un mage de Cercle Cyan, l’un des 4 Cercles de mages (les autres sont les Cercles Incarnat, Or et Noir). A la suite de plusieurs évènements, il se retrouve mêlé à une affaire complexe de trafic d’objets enchantés, puis de meurtre. A la suite de cela, il retrouve par hasard Isabel de Saint-Gil, enchanteresse qu’il connaît bien, et que le lecteur lui-même croise dans le tout 1er chapitre…
      Le gros point fort de ce 1er tome du Paris des Merveilles est sans conteste son originalité. J’avais un peu peur de cela, d’ailleurs, mais Pierre Pevel m’a parfaitement embarquée dans sn univers, qu’il explique d’ailleurs très bien. Le Paris des Merveilles est très bien campé, et c’est quelque chose que je n’ai jamais vu dans d’autres livres. Les chats-ailés, les mages, les fées, l’Outremonde, l’Onirie… Ce tome d’introduction nous donne envie d’en découvrir plus sur tout cela.
       Car c’est en effet ce qu’on peut appeler un « tome d’introduction ». Ce qui, malheureusement a quelques côtés négatifs. Le plus dommage étant le début : les affaires sont très, mais alors très longues à se mettre en place, ce qui fait que les 2 personnages principaux mettent 210 pages à se rencontrer. Je sais, c’est énorme, et c’est un petit bémol qui a influé sur ma note finale. Ce n’est pas qu’il n’y a pas d’action, mais il faut du temps pour que tout s’imbrique. Un temps nécessaire certes, mais dommage tout de même.
       Néanmoins, il ne faut pas s’arrêter à cela ! Car le côté enquête policière est bien fait, complexe sans l’être trop non plus. Il y a un bon suspense qui donne envie de tourner les pages et de découvrir ce qui va se passer par la suite. Et ce qui est génial, c’est que l’auteur nous fait des rappels fréquents de qui est qui – car il y a pas mal de personnages secondaires, tous intéressants et avec une personnalité bien définie.
      Parlons-en, de l’auteur. En plus d’avoir créé un univers atypique et de penser à son lecteur qui peut parfois manquer de concentration, il a un style qui m’a beaucoup plu. J’ai bien sûr déjà vu mieux, mais cela ne m’a pas empêché d’apprécier sa plume, qui a un petit quelque chose de désuet tout en restant très fluide. J’ai aimé qu’il intervienne parfois dans son récit, pour parler au lecteur justement. Pierre Pevel a un réel talent de conteur : il décrit bien tout et a un style parfaitement adapté à son univers mêlant fantasy et steampunk.
      Sans oublier les personnages principaux ! J’ai apprécié autant Griffont qu’Isabel. Le premier apparaît plutôt commun, à part qu’il est un mage, et je l’ai trouvé très humain et attachant. Quant à Isabel, elle est davantage haute en couleur, sûre d’elle et mystérieuse. J’ai hâte de voir comment leur relation va évoluer, parce que nous n’en avons que des prémices dans ce tome 1.
      Le Paris des Merveilles est un livre plein de surprises qui a su me charmer. J’ai aimé l’ambiance, un mélange de Belle Epoque et de magie, et je lirai la suite sans hésiter. Pierre Pevel a créé un roman atypique et original, et j’aime beaucoup la couverture de chez Bragelonne, car en plus d’être jolie, elle représente très bien l’histoire. Je ne me suis pas sentie perdue une seule fois, la narration est fluide et le tout très agréable à lire.

      Malgré un début trop long, ce tome 1 du Paris des Merveilles est une très bonne lecture très positive. L’histoire est originale, l’univers atypique et bien décrit, les personnages sont attachants, et je n’ai qu’une hâte : connaître la suite de leurs aventures. Pierre Pevel mène parfaitement son récit. Si vous avez envie d’un roman steampunk, n’hésitez surtout pas ! 

28 commentaires:

  1. C'est vrai que la couverture est magnifique et qu'elle donne envie. Ça doit être intéressant de découvrir Paris à cette époque, même si l'Histoire change beaucoup avec l'apparition de ces créatures fantastiques. Et c'est bien dû à celles -ci que je pense que je n'aimaerais pas ce livre. Je ne suis pas du tout fan des gnomes, elfes, etc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le côté historique réaliste n'est pas trop présent, mais on est vraiment à fond dans l'ambiance. Je comprends que tu préfères passer ton tour ; toutefois, on n'en voit pas tant que ça, des créatures fantastiques. :)

      Supprimer
  2. Même si je n'ai pas vu que d'excellents avis dessus, c'est une saga qui me tente et tu confirmes cette tentation :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras la découvrir. :)

      Supprimer
  3. C'est une série qui me tente bien, d'autant que les trois tomes sont àla médiathèque. Pas de chance, le premier est emprunté depuis à peu près mille ans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite surtout pas, alors ! Ah mince, c'est dommage, ça.

      Supprimer
  4. J'ai vu ce livre plusieurs fois en librairie sans vraiment trop m'y attarder alors votre avis est le premier que je lis et je suis contente d'en avoir appris plus sur ce livre. Si j'en ai l'occasion je pense le lire parce que je n'ai jamais lu de Steampunk.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente de t'avoir été utile. :) C'est vraiment pas mal comme 1ère lecture steampunk, n'hésite pas, si jamais tu le croises !

      Supprimer
  5. CDI, temple de la lecture... ! :)
    Je suis plutôt surprise qu'on puisse allier fantastique et policier, mais ça a l'air d'être un mélange qui marche bien pour ce livre !!! Cool que tu ais apprécié !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça haha !
      Cela se fait beaucoup dans la bit-lit. :) Oui, le mélange est très bien fait !
      Merci !

      Supprimer
  6. Ce livre me tente beaucoup ! Contente que tu ai aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hope you will have the possibility to discover it. :) Merci !

      Supprimer
  7. Je ne suis pas une grande fan du steampunk et pourtant j'avais beaucoup aimé ce livre ! Comme tu le dis, l'univers est original et fascinant :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que toi aussi tu aies aimé ! :D

      Supprimer
  8. Je dois dire, tu donnes envie ! :)
    Je me mets petit à petit au Steampunk car c'est un genre que je préfère à la SF pure et dure. Du coup, ce premier tome pourrait peut-être bien me plaire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mon but héhé ^^
      Je suis comme toi. :) Je pense que tu le trouverais peut-être un peu long, mais il a un réel charme !

      Supprimer
  9. C'est vraiment mon genre de roman, mais je dois dire que je n'avais pas été complètement convaincue par ce premier tome... J'aimais beaucoup les personnages, mais pour moi ce n'était pas aussi bon que ce à quoi je m'attendais. J'avais en effet eu un immense coup de coeur pour la trilogie Les lames du cardinal du même auteur, et je m'attendais à aussi bien! Tant mieux s'il t'a plu :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est dommage quand on a trop d'attentes qui au final ne sont pas remplies. :/
      Merci !

      Supprimer
  10. J'aime bien le steampunk même si je n'en lis pas beaucoup... Merci pour la découverte, l'univers a l'air très chouette et original comme tu le dis^^

    RépondreSupprimer
  11. Je suis contente de lire cette chronique! Les deux premiers tomes de la saga sont dans ma PAL depuis bien 1an et je n'arrive pas à me décider à les sortir ! Pourtant ils me font envie... Je m'étais décider à sortir de ma PAL au moins le T1 en 2017, tu m'as convaincue! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je suis heureuse qu'elle te soit utile !
      Le tome 2 est moins bien que le 1er, mais tu devrais vraiment les sortir de ta PAL ! J'espère qu'ils te plairont. :)

      Supprimer
  12. Un très bon premier tome avec un univers super chouette mais j'ai vraiment regretté les longueurs. :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que c'est un peu pareil pour moi, surtout dans le 2.

      Supprimer
  13. Ce roman est définitivement dans ma wish list, ça fait longtemps qu'il me fait de l'oeil, c'est tout à fait le genre de roman dont je sais d'avance qu'il va me plaire. L'originalité, le côté fantasy et décalé, j'adore. Et puis la couverture est magnifique. Après j'avoue que 210 pages pour se rencontrer, c'est assez long !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu pourras le découvrir alors ! Je suis d'accord pour la couverture. :) C'est vrai que la longueur est un gros point noir...

      Supprimer
  14. La couverture est sublime, et on avis me donne envie... je crois avoir trouvé mon nouveau cadeau pour Noel :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très contente de t'avoir donné envie ! :D J'espère que le Père Noël sera gentil avec toi. ;)

      Supprimer

Parce qu'un commentaire fait toujours plaisir... :)